Joueurs et staff technique ont justifié leur défaite face au Maroc, le 7 octobre à Casablanca, par la consommation d’un jus de fruit corrompu avant la rencontre. Un avis non partagé par Marocains, estimant avoir été supérieurs à leurs adversaires.

Pour José Antonio Camacho, la piètre prestation du Gabon face au Maroc s’explique par un empoisonnement. © rfi.fr

 

Sévèrement battues par les Lions de l’Atlas le 7 octobre à Casablanca, lors de la 5e journée des éliminatoires du Mondial 2018, les Panthères du Gabon se sont dédouanées par le biais de leur sélectionneur. 72 heures après le match, José Antonio Camacho a mis en avant l’hypothèse de l’intoxication des joueurs, lors du petit déjeuner quelques heures avant le match.

«Lors du match contre le Maroc, nous avons vécu des choses étranges, la moitié du groupe a été malade. Moi-même j’ai passé toute la matinée dans les toilettes. Ceux qui ont bu ce jus d’orange n’étaient pas bien», a déclaré le sélectionneur du Gabon, relayé le 10 octobre par le média espagnol El Larguero.

Sur le terrain en effet, les Panthères étaient amorphes, dépassées physiquement par leurs adversaires. Au final, elles ont été éliminées de la course au mondial, en concédant un 3-0 face aux Lions de l’Atlas. «Sur le terrain, nous étions ramollis et la moitié de mon staff technique était dans son lit. Il s’est passé ce qu’il devait arriver», a déploré le technicien espagnol.

Le jour du match, le capitaine des Panthères avait déjà alerté la toile avec un tweet évocateur. «La moitié de l’équipe et le staff ont très mal au ventre le jour du match. Ah non, ça c’est fort ! Quel sacré jus d’orange ce matin», a écrit Pierre-Emerick Aubameyang. Une théorie du complot battue en brèche par le sélectionneur adjoint du Maroc. «Ça nous a fait bien rire, c’était sympa», a réagi Mustapha Hadji sur RMC.

«C’est une fausse excuse. L’équipe du Maroc a un autre visage. Automatiquement, quand on nous affronte, on appréhende un peu le match. Il y a toujours des fausses excuses. Avec tout le respect que j’ai pour Aubameyang, ils sont venus et il y avait une équipe solide en face. Ils savaient qu’ils allaient avoir des problèmes», a poursuivi l’ancien international marocain.

Dans tous les cas, si intoxication il y a lieu, le technicien marocain a estimé que l’origine est à chercher à ailleurs. «Je ne sais pas ce qu’ils ont fait dans la semaine. A Casablanca, toutes les portes sont ouvertes. Si on est fêtard, et si on se laisse aller… Je ne sais pas ce qu’ils ont mis dans leur jus d’orange», a ironisé Mustapha Hadji. La prochaine rencontre entre les deux sélections devrait valoir son zeste d’orange.

 

 
 

23 Commentaires

  1. Très respectable GRAND MAITRE. dit :

    ils sont nuls ces panthères. J’ai dit.

  2. OKALIMAMBO dit :

    Mais qui est l’intendant de cette équipe? Depuis quand on va jouer un match à l’étranger sans apporter ses propres aliments? Il fallait boire le jus de fruit que vous buvez d’habitude. Le gabonais de Bongo est un nul. Pauvre Gabon, l’intendant a un budget, il achète des produits bas de gamme, la différence va dans sa poche. C’est ça l’émergence.

  3. tara dit :

    Pauvre Camacho tu es venu gaspiller ton nom au Gabon

    • BEYEME dit :

      Non tara ne dit plus pauvre Camacho. Dis plutôt quelle mauvaise gestion de l’équipe nationale par les plus hautes autorités du bled. Comment veux-tu aller préparer un match d’une importance capitale chez l’adversaire? Elle est allée chercher quoi au Maroc durant la préparation de ce match? On dirait que le Gabon est maudit par l’entremise de celui que tu connais. On perd sur tapis vert contre la CI, faute à un parvenu qui n’a pas transmis à temps des news au staff technique. On va au pays du roi M6 pour nous faire entuber toute une semaine. résultat des courses, on est éliminé. Nous pouvions aller en russie qui sait,

  4. Akébé Vite !!! dit :

    argument éculé lors d’un match au Sénégal à l’époque d’Azingo ils avaient déjà justifié une piquette parce qu’on leur avait servi : “le riz qui avait dormi ” (soit dit en passant dans leur vidéo dite : du Tchep on entend bien Malick dire : “que le bon riz est celui qui a dormi” finalement …

  5. legaboma dit :

    Vraiment vous nous faites honte !!! C’est pas possible, c’est qu’elle fausse excuse que vous trouvez la
    ?….quel jus ?

  6. Ebo'o Anou dit :

    Kiakiakiakiakiakia…Mon grand-pere avait coutume de dire :<>
    Nos chatons accuse le DJ et la piste de dance…

  7. Marocain dit :

    ET lors du match perdu face au Bénin à Marseille en Amical 3 jours plus tard, C’était quoi comme jus, Mr Camacho ? Encore du jus d’orange ?
    Un peu de dignité Mr Camatcho. Et du respect pour Le peuple Gabonais SVP.

  8. Guy Roger Remboundou dit :

    Pourquoi le médecin de l’équipe nationale n’a pas entrepris d’organiser des examen médicaux immédiatement, afin de mieux cerner les dégâts de cette intoxication alimentaire sur la santé et la performance des joueurs?

    Cela aurait pu servir pour une action en direction de la FIFA, pour le report de ce match, à cause de l’incapacité pour raison médicale, de la moitié des joueurs gabonais à jouer ce match.

    Tout autre comportement dans ce dossier relève de l’amateurisme de nos dirigeants.

  9. mmwanedimbu dit :

    D’accord avec toi Guy Roger. Les gabonais réagissent comme des personnes irréflies. Vous allez préparer un match qu’on dirait couperet, pratiquement une démi finale pour les deux équipes, et vous préparez ce match dans la maison de votre adversaire du jour, et vous manger de sa nourriture. Enfin! Il faut être gabonais pour le faire. Peut être est ce au nom de l’amitié qui lie nos deux peuples! Triste

  10. Maroc38 dit :

    Camacho a été un excellent arrière gauche au réal Madrid. Mais il s est avéré un piètre entraîneur avec l’équipe d’Espagne. Aujourd’hui il le confirme avec la sélection gabonaise et avec en prime une mauvaise foi

  11. J3ff dit :

    Depuis qu’Aubameyang joue pour cette sélection pour quelle compétition elle s’est qualifiée grâce à lui ? quelqu’un peut me le dire ? je rappelle que pour aller à la CAN en Guinée-équatoriale il s’était porté absent pour les 2 derniers matchs de la phase qualitative

  12. Okapi dit :

    Comme le ridicule ne tue pas, on invente des prétextes! À supposé que nos « vaillants «  footballeurs aient été victimes d’une intoxication alimentaire, pourquoi n’avoir pas pris des dispositions bien avant pour éviter un tel désagrément ?
    Le staff pouvait bien disposer de cuisiniers et diététiciens Gabonais et nourrir l’equipe avec des produits de chez nous. De toutes façons on ne peut espérer mieux avec ces enfants

  13. AGORA dit :

    Kia,Kia, Kia ,Kia. ….pitié pour le Gabon ooooh!

  14. Airborne dit :

    Il faut le reconnaitre les pantheres ont ete minable, si c’est le cas avec le jus, on devait tous les examinés pour trouver la toxine qui les a tous affaibli. Alors avec le match amical le Benin, ils ont pris 1-0 à Marseille, les Beninois leur ont envouté avec le voudou? N’importe quoi, quand on est minable on s’excuse. Je crois qu’il est temps de tout arreté et mettre en place une veritable politique sportive. Mais comme le pays est en crise, rien ne va plus, meme en foot qui engrange les millions de francs CFA pour les joueurs et les professionnels qui ne foutent rien, apres 3 CAN successives, une CAN-U17, et voila la RUSSIE 2017 manqué, on n’espere meme pas la CAN 2019 au Cameroun. Alors mettez ce pognon dans les ecoles pour les generations futures.

  15. Akébé Vite !!! dit :

    Scénario habituel : Il est temps pour le fameux “meneur d’hommes” oui celui avec les locks de venir lire ses jérémiades maboules habituelles devant son dieu kia kia kia…

  16. Cassandre de Troie dit :

    Chers tous!
    C’est un fait que nous n’avons pas actuellement une équipe digne de ce nom. L’improvisation habituelle, l’implication des personnes qui n’ont aucune connaissance de la chose footballistique mais qui de par leur statut décident à tort et à travers, expliquent à coup sûr ces déboires.
    Pour autant, nous ne pouvons pas d’un revers de la main balayer ce que nos garçons disent.
    D’abord ce n’est pas la 1ère fois qu’ils sont battus, et ils n’ont jamais mis sur le dos des tiers leurs piètres prestations.
    Ensuite, Aubameyang est un grand joueur confirmé, il n’est pas connu pour un affabulateur, au contraire. Il ne peut pas avoir fait cette sortie s’il n’y avait de fumée.
    Ou encore, c’est un secret de polichinelle que les pays africains usent des manœuvres crapuleuses pour déstabiliser les équipes adverses, le Maroc n’est pas exempt de ces agissements. D’aucuns savent qu’aller joueur au Nigeria nécessite une bonne dose de bravoure en dehors et dans les stades.
    Dans cette compétition, le Maroc en fait un point d’honneur de se qualifier à la phase finale. Pour démontrer que c’est un grand pays, mais aussi parce qu’il a des prétentions d’organiser une phase finale. Qu’ils aient utilisé des méthodes (peu ?) musulmanes pour affaiblir le petit Gabon, ne devrait pas étonner.
    Et puis, dans un pays sérieux, avec des dirigeants sérieux, une enquête interne aurait dû être diligenté,auprès des joueurs, des dirigeants, du médecin de l’équipe (s’il y en a).
    Enfin, il faut être un gabonais c’est à dire un maboule, un naïf, un rigolo, un saltimbanque, pour aller manger ou boire ce que l’adversaire a préparé, lors des grandes compétitions.

  17. BBTG dit :

    Quelle est la marque du jus d’orange de la passe manquée de Bitséki Moto à Ecuélé Manga qui a entrainé le 3e but?

    Quel est le jus d’orange qui nous a fait constater dès le début du match qu’il n’y avait que la défense qui jouait dans toute l’équipe gabonaise?

    Quel est ce jus d’orange que notre Ministre des Sports n’a pas bu pour être aussi distrait , en étant sur place, au point de ne pas l’évoquer, lui le premier responsable dans ce domaine?

    Que nos touristes sportifs arrêtent de faire comme bon leur semble. L’hospitalité des autres c’est bien, mais quand il y a un enjeu, il faut réfléchir.

  18. Cassandre de Troie dit :

    A BBTG.

    Vos questions n’ont aucun sens, sauf qu’elles sont posées par une personne désabusée, et on le comprend.
    S’il vous est déjà arrivé dans votre vie de pratiquer un sport, vous comprendrez aisément que lorsqu’on n’est pas en condition physique de pratiquer ledit sport, vous raterez ce que facilement vous avez l’habitude de faire.
    Je ne sais si votre ministre du sport partage et les repas et les jus,avec tous les joueurs de l’équipe.
    Mon propos n’est pas de les dédouaner, loin s’en faut. Ce que je dis, c’est que en Afrique, les manoeuvres de déstabilisation des équipes adverses sont légion. Pourquoi dès lors le Maroc n’en userait-il pas?
    Et puis c’est aussi un manque de patriotisme que de condamner les siens sans aucun procès. C’est là la marque du gabonais. C’est le voisin étranger qui est bien, beau, pas menteur, etc…
    A mon avis, nous devons demander des comptes aux dirigeants, qui doivent diligenter une enquête. Si c’est avéré, bien sûr qu’il ne faudrait pas le clamer ici et là, non; nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude! Par contre, cela servirait de leçon. On ne va pas préparer un match, en se mettant totalement à la disposition de son adversaire. même si le marocain, nourri à la sauce islamique te dira que tu es son ami pour te tondre, et si tu tournes le dos, il t’appelera singe.

    • l'ombre qui marche dit :

      à CASSANDRE DE TROIE
      J’ai eu la chance d’être dans la commission compétition lors des CAN de 2017 chez nous eh bien moi j’ai vu les équipes étrangères arriver avec leurs cuisiniers, leurs médecins, leurs nourritures, malgré le fait que le Gabon avait mis des officiers de liaison à leurs dispositions certaines se sont arrangées de recruter sur place des personnes de leurs pays ou apparentés pour les amener faire quelques courses! de surcroît vous dites qu’en Afrique les manœuvres des équipes adverses sont légion alors pourquoi le staff technique n’a pas fait comme ce que j’ai vu les autres faire chez nous? c’est si compliqué de copier les bonnes manières des autres équipes? cessez de brandir le patriotisme pour défendre une situation qui fait passer les gabonais pour de vrais couillons! Le patriotisme c’est à leur médecin qu’il faut en parler car il pouvait faire constater cet état de choses et demander le report du match! souvenez vous de MOOSHOUD ABBIOLA qui faisait voyager les joueurs de son équipe IWANIAWU dans son 747 personnel avec toute la nourriture! on connait une situation et on ne prend pas de précautions?

      • J3ff dit :

        Je suis partagé par rapport à cette histoire de jus d’orange contaminé . A la fois j’ai envie d’y croire quand je repense à la prestation des gabonais : ils n’ont pas existé dans ce match ! à la fois je suis septique . Car comment croire que dans une délégation de 23 joueurs + le staff , si la moitié tombe malade après avoir consommé 1 jus d’orange , pourquoi n’ont-ils pas fait le lien tout de suite entre leur état et ce qu’ils ont consommé et aller immédiatement dans une clinique de la place se faire examiner et montrer les résultats à la délégation de la CAF .Parce que le seul avis du médecin de la fédération aurait pu constituer une sorte de conflit d’intérêt .Pourquoi n’ont-ils pas saisi les officiels de la CAF pour faire constater leur état avec les observations des médecins d’une clinique de la place ? la CAF aurait pu prendre la décision de décaler le match d’1 jour et en même temps diligenter une information judiciaire

  19. Rony claude dit :

    pitié De nous Gabonais. Ces touristes Comme Denis BOUAGA, TANGCHIGORA et Bitseki ne sont ils pas les vrais responsables hin?

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW