En détention préventive à la prison centrale de Libreville depuis un an pour «provocation directe» et «instigation à un attroupement non armé», Fréderic Massavala Maboumba n’est pas moins candidat aux législatives dans le département de Tsamba-Magotsi (Fougamou). Face au candidat du PDG Guy-Bertrand Mapangou, le membre de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) appelle dans cette lettre ouverte les électeurs à «arbitrer» en sa faveur.

Frédéric Massavala Maboumba, peu avant son incarcération en septembre 2018. © Gabonreview

 

Chers électeurs, Chers parents,

Je suis en prison pour des raisons que j’ignore.

Depuis plus d’un an, jusqu’à ce jour, je ne suis pas jugé ; cela prouve que cette arrestation, qui a été orchestrée par mes adversaires politiques, n’avait pour objectif que de m’empêcher d’être candidat aux élections qui devaient se tenir au plus tard en décembre 2017.

Poursuivant leur objectif, ils ne se sont pas gênés de rejeter ma candidature en septembre 2018 à travers le Centre Gabonais des Elections (CGE). Grâce à la volonté divine, cette candidature a été validée après recours. Me voici donc, du fond de ma cellule, candidat face à mes bourreaux.

Alors, il vous revient d’arbitrer à travers cette élection.

Pour ma part, je vous sais digne et sage en face de l’injustice dont je suis victime.

J’attends du peuple de Tsamba-Magotsi un vote massif, en ma faveur.

De votre vote dépendra ma libération.

Alors à très bientôt parmi-vous.

Fréderic Massavala Maboumba (FMM)

 
 

5 Commentaire

  1. Ange BOUSSAMBA dit :

    Le peuple de Tsamba-Magotsi te soutient. Le peuple de Tsamba-Magotsi te suit.

  2. Maroga Guy dit :

    J’espère que ce peuple digne et intègre qu’est le peuple gisir saura tourner le dos aux petites “prébendes de pouvoir” symbolisés par les cadres locaux du PDG. Massavala fait la fierté du Gabon, il fait la fierté du peuple gisir pour le combat qu’il mène et qui l’a conduit à “sans famille”. Défendre son vote, clamer haut et fort que le peuple malgré le “coup d’état militaro-electoral” n’a jamais voté pour Ali Bongo. …voilà le tord de Massavala Maboumba. Peuple intègre, Peuple digne. …il ne s’ agit pas de choisir entre vos deux fils que sont Massavala et Mapangou, il s’ agit de confirmer le vote d’août 2016 en indiquant clairement que le peuple de Tsamba Magotsi en a marre du système en place.

    Même Mapangou et autres PDGistes devraient voter pour Massavala. ..car incarcérer son frère parce qu’il défend la dignité du peuple, ne ressemble pas à l’homme gisir! !!

    Meboti me bulongu ma sali. ..ne niuru (gipupu) gia boli. ..tumbe dignugni dia gabugi gu mbulu’o Fumu. ..Givange Vange Gi vange bulongu! !!!

    Meboti me bulongu ma sali

  3. Rogers dit :

    Tout le peuple gabonais te soutient.

  4. G.O dit :

    Je te soutiens. Je souhaite que ton élection soit une occasion de montrer que ce régime illégal brille par l’injustice. Comment peut-on emprisonné injustement des citoyens.Comment peut-on accepter qu’un Président de la république prône l’injustice. Il ne veut pas revenir sur des décisions arbitraires. Aux USA , en France et dans d’autres grandes démocraties, les chefs d’État et des gouvernements reviennent sur des mesures injustes. Pourquoi Ali ne peut-il pas le faire. Ha mon Gabon.

Poste un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW