La chaîne de télévision privée Média+, émettant à Port-Gentil, a écopé d’une suspension de 30 jours pour manque de courtoisie et d’égard à l’endroit de la délégation de la Haute autorité de la communication, lors de son séjour dans la ville pétrolière.

Media + suspendu pour un mois. © Montage photo/Gabonreview

 

Un mois de suspension ferme pour la chaine de télévision Média+. C’est la décision prise par la Haute autorité de la communication(HAC) lors de sa séance plénière ordinaire du 23 juillet. Selon la HAC, cette chaine de télévision privée aurait ignoré sa délégation en séjour à Port-Gentil.

«Les responsables de Média+ n’ont pas jugé nécessaire de recevoir la délégation de la HAC. Un comportement qui n’est autre que la traduction manifeste d’un manque d’égards et qui constitue ainsi une violation flagrante des dispositions» de la loi en vigueur, a indiqué le porte-parole de la HAC, Lucie Akalane.

Pour l’autorité de régulation des médias, cette sanction est prise sur la base des articles 2, 4, 41, 45, 47 et 49, alinéa 2, de l’ordonnance n°00000010/PR/2018 du 23 février 2018 portant organisation et création de la HAC.

 
 

6 Commentaires

  1. Uya dit :

    Je ne savais pas que manque de courtoisie et d’egard pouvait être des sanctions pouvant conduire à la suspension d’un média. On apprend tous les jours au Gabon des Bongo. Comme ça la courtoisie est une obligation légale.

  2. paysane dit :

    la liberté de la presse se perd avec l’ articles 2, 4, 41, 45, 47 et 49, alinéa 2, de l’ordonnance n°00000010/PR/2018 du 23 février 2018

  3. LeGambanais dit :

    Donc parce que les responsables de Media+ n’ont pas daigné recevoir la fameuse HAC, à la solde du pouvoir, qu’il faut infliger un mois de suspension? C est quoi cette affaire ridicule, à la limite de la gaminerie?

    Un avertissement et une convocation, pour remonter les bretelles, auraient largement suffi.

  4. NC4 dit :

    Foutaise vous avez dit foutaise

  5. Jamel dit :

    32 Gabonais vont se retrouver en chômage technique à cause d’une secrétaire et d’un membre de l’HAC qui n’ont pas eu l’humilité de reconnaître qu’ils avaient tord!
    Car comment comprendre que pour une visite aussi importante, aucun courrier ou autre n’ait été envoyé à la #Média+.

    Des 3 chaînes de télévision émettant à POG, combien payent régulièrement la redevance annuelle au Trésor Public-CNC? Que je sache, M+ est à jour!

    Si j’étais responsable de cette TV, j’aurais personnellement attaqué cette décision injuste, avec des retombées commerciales lourdes devant les tribunaux.

    Déjà que le modèle économique des médias Gabonais est fragile, beaucoup de techniciens, journalistes, producteurs et autres, doivent parfois attendre plusieurs mois avant d’être payé.
    Les salaires que percevoir les journalistes et autres, sont plus que misérables.
    Le personnel des différents médias privés, travaille pour la plupart sans couverture médicale, assurance maladie, cotisation CNSS.

    Le chantier est tellement grand, que j’ai cru que cette nouvelle institution, aurait pris le pouls de toutes ces réalités.

    Au lieu de ça, la fameuse autorité composée de plusieurs anciens journalistes et producteurs de terrain, ayant parfaitement connaissance des réalités de l’audiovisuel Gabonais, a décidé qu’il fallait faire de #Média+ un exemple.

    Manque de respect à l’autorité « Lol »
    Quelle honte!

    Vous avez là une preuve, que même en changeant de dénomination, des hommes, le mal des institutions Gabonaise est vrai profond.

    #SoutiensAuxHommesEtFemmes de #Média+

  6. MBIRE dit :

    Tchoooou, donc c’etait lui meme ALI BONGO qu’on avait fait ça…tous ces responsables de M+ seraient en prison à l’heure qu’on vous parle.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW