Convaincu de ce que son adversaire du Parti démocratique gabonais (PDG) a «manipulé le vote» dans certains bureaux du 1er siège du département de la Douigny aux législatives, le candidat de l’Alliance pour le changement et le renouveau (ACR) réclame sa victoire au 1er tour. Il menace de déposer plainte et en appelle à l’intervention d’Ali Bongo.

Bruno Ben Moubamba, pendant sa campagne électorale dans le département de la Douigny. © D.R.

 

S’il l’avait d’abord accepté, quatre jours après la publication par la représentation locale du Conseil gabonais des élections (CGE) des résultats des législatives du 1er siège du département de la Douigny (Moabi), Bruno Ben Moubamba a changé d’avis. Il ne souhaite plus aller au second tour. Du moins, pas contre Hyacinthe Mamboundou Houndziengou du PDG.

«Je déposerai demain une plainte devant la Cour constitutionnelle pour que l’on reconnaisse ma victoire dès le premier tour aux législatives. Le candidat du PDG ne peut pas prétendre à un second tour contre moi au regard de la loi. Le peuple de Moabi ne va pas accepter un passage en force», a posté le président de l’ACR dans la nuit du 9 au 10 octobre sur sa page Facebook.

Ce matin, preuve que sa colère n’est pas redescendue, l’ancien vice-Premier ministre en appelle désormais à l’intervention d’Ali Bongo, par ailleurs président du PDG. Il demande au «distingué camarade» «de bien vouloir retirer le candidat du PDG à Moabi de la course».

Si Bruno Ben Moubamba exige le retrait de la candidature de son principal adversaire pour le second tour prévu le 27 octobre prochain, c’est parce qu’il l’accuse d’acquis ses résultats par des méthodes troubles. «Il a manipulé le vote dans des bureaux comme Ngaala avec l’argent détourné par le DG de la CDC», accuse l’opposant, qui juge «décevant» ce prétendu achat des suffrages. Le parti et le candidat mis en cause apprécieront.

 
 

8 Commentaires

  1. AKOMA MBA dit :

    Monsieur Ben Moubamba, regardez la misère qui sévit derrière vous sur cette photo.
    N’avez -vous pas honte de maintenir tout un peuple au Moyen-Âge avec vos élections à la con? Tout cet argent gaspillé dans vos tripatouillages, Vous et Tous les Politicards Confondus, aviez-vous pensé qu’ avec cette manne, nos villages auraient de l’eau dans les maisons et de l’électricité comme chez les blancs, surtout vous qui avez une femme blanche. N’a t-elle pas envie de vomir en vous regardant, de ne pouvoir aller au WC AU VILLAGE? Sincèrement, vous tous,nous donnez envie de rendre!!

  2. Serge Makaya dit :

    BBM, tu n’as pas honte d’être ridicule? Pitié!

  3. Never65 dit :

    Je dis heinnnn!!! Ce gars est malade ou simplement maudit? Il n’a dinc pas honte de se ridiculisé kom ça tt une vie? Très franchement personne ne te prends au sérieux même les gens ki t’aide à courir kom une gazelle perdue dans un Zoo! Tu ne vaux rien pour la nation et encore moi pour Moabi! Que du Théâtre rien que du Théâtre.

  4. Paul Bismuth dit :

    Ceci a des allures de voeu pieux. Pour le pdg, accéder à cette demande revient à reconnaître publiquement que c’est un parti de tricheurs (ce que nous sommes nombreux à penser). Il n’a qu’à effectuer un recours s’il est convaincu de ce qu’il dit (et surtout s’il a des preuves). Mais je pense ne rien lui apprendre en lui disant que c’est un coup d’épée dans l’eau que d’aller voir Mado. À tort ou raison, preuve à l’appui ou non, ça ne sert à rien.

  5. itsiembou dit :

    Maintenant, il fait ou il vit aussi ce que JEAN PING a veçu en 2016.

  6. beka dit :

    Exister, exister… Exister, en politique, est une obligation. BBM veut continuer à exister. Pourtant, gesticuler pour exister reste aussi un art.

  7. abdelkurt dit :

    Même avec une femme blanche on ne peut rien contre le tripatouillage à tous les étages du PDG

  8. yaali dit :

    il est en charge de la distraction nationale c’est tout.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW