Alain Giresse aurait séjourné à Libreville durant six jours, selon Radio Gabon. Au vu des entretiens menés par le technicien français au cours de ce bref séjour, son retour la tête de la sélection gabonaise est bonne voie.

Alain Giresse connaît la maison Gabon. © gettyimages

 

Depuis son éviction de la tête de l’équipe nationale Malienne il y a deux ans, Alain Giresse multiplie des déplacements dans différents pays africain à la recherche d’une nouvelle sélection. Dans cet élan, le technicien français aurait, selon Radio Gabon, séjourné durant une semaine environ à Libreville. Au cours de ce bref séjour, relève le média national, plusieurs contacts et entretiens auraient été menés avec les autorités administratives, politiques et sportives du pays.

Le coach français serait selon toute vraisemblance en bonne voie pour regagner la tête de la sélection gabonaise.

Ancien grand joueur de l’équipe nationale de France dans les années 1980, avant de devenir entraineur, Alain Giresse était à la tête de l’équipe nationale du Gabon à partir de 2006. Il en a été limogé en 2010.

Lors de la Coupe d’Afrique des nations coorganisée en 2012 par le Gabon et la Guinée Equatoriale, Alain Giresse, à la tête de l’équipe du Mali, avait éliminé le Gabon en quarts de final, à l’issue de l’épreuve de tirs aux buts, après le raté de Pierre Emerick Aubameyang.

Alors qu’il encadrait la sélection gabonaise¸ Alain Giresse avait réalisé de bons résultats, faisant passer les Panthères de la 125e place à la 40e du classement de la Fédération internationale de football association (Fifa). Il a également favorisé l’éclosion plusieurs nouveaux talents tels que André Biyogho Poko, Charly Moussono, Edmond Mouele, Cedrick Boussoungou, entre autres. Autant dire que le technicien français connaît la maison Gabon.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga

 
 

8 Commentaires

  1. Nkembo dit :

    Pour votre gouverne, Giresse n’a jamais été évincé du Mali. Il a démissionné à la suite de plusieurs incompréhensions.
    Autre chose, Poko, Edmond Mouele et Moussono ont été lancé en sélection par Rorh. Giresse à lancé Auba meyang, Ecuele, Brou, Tsingoma… Il a amené le Gabon à la 3e place africaine derrière la côte d’ivoire et l’Égypte ou le Ghana.

  2. Tarek dit :

    C’est l’homme qu’il faut à la place qu’il faut. Il faut qu’il à tout les droits… Il faut qu’il a carte blanche.. Parce que nos dirigeants sont pas sérieux…

    • Nkembo dit :

      Son voyage au Gabon n’a rien avoir avec l’équipe nationale du Gabon. Il est arrivé à libreville sur invitation d’un dirigeant de club pour la détection de ses jeunes joueurs. Il n’a été reçu par aucune autorité gabonaise
      Ce retour n’est que: une invention des journalistes.

      • boob007 dit :

        sa par contre c’est faux j’ai un ami qui lui travail a la fega foot qui lui as vue, a plusieurs reprise au siège et même dans un resto de la place avec des dirigeant de notre 11 gabonais

  3. Longo dit :

    giresse a ete l ombre fe lui meme a son epoque il etait l otage des joueurs notamment kessany et d autres etaient devenu des roitelets pas lui svp

  4. pendangoye parfait dit :

    Moi je pense que le Gabon à besoin d’un entraîneur comme Alain Giresse c’est seul qui a pu obtenir ça même des bon résultats avec notre équipe nationale.

  5. boob007 dit :

    Giresse si c’est vraiment le cas comme a écris nos journalistes la qui ne font pas d’investigation pour donner des bonnes et sure infos
    serait l’homme qu’il faut a la tête de notre 11 nationale car après tout il a été le seul et rehaussé cette équipe de minable.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW