Une Unité d’appui au partenariat Public-Privé a été inaugurée, le 18 décembre 2018, au sein de l’Agence nationale de promotion des investissements (ANPI), par le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet.

Moment d’inauguration de l’Unité d’appui au partenariat Public-Privé, le 18 décembre 2018, à Libreville, par le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet. © Gabonreview

 

En marge des travaux de la 5e session du Comité interministériel du Haut conseil pour l’investissement (HCI) dont les travaux se sont tenus, le 18 décembre 2018, à Libreville, le Chef du gouvernement a inauguré une Cellule d’appui au partenariat Public-Privé. Une opération visant, à terme, de doter le Gabon d’un unique interlocuteur pour les investisseurs.

Située dans les locaux de l’ANPI, cette structure dispose des experts financiers, juridiques, économistes et des ingénieurs de génie civil. Elle servira de passerelle entre les administrations sectorielles et les partenaires techniques, de même qu’elle offrira le «One stop shop» aux potentiels investisseurs du Gabon.

Pour le gouvernement, il s’agit d’un organe approprié avec une expertise avérée et variée pour analyser les projets à financer sous formes de partenariats public-privé. De même, l’on assure que cette cellule jouera le rôle de conseil auprès des acteurs publics (Etat, collectivités locales, établissements publics, agences, etc.).

A noter que cette Unité est régie par le décret N° 00155/PR/MPIPPP du 18 mai 2018 portant attributions, organisations et fonctionnement de l’organe de pilotage des PPP.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW