Au cours d’une interview accordée le 7 octobre à Rfi sur la politique africaine de France, Nicolas Sarkozy, candidat aux primaires de la droite, a qualifié la dernière élection présidentielle du Gabon « d’occasion manquée », invité les acteurs politiques à éviter les violences et à faire des prochaines législatives un « moyen pour la consolidation de la démocratie au Gabon ».

Le candidat aux primaires de droite, Nicolas Sarkozy. ©. polskieradio.pl

Le candidat aux primaires de droite, Nicolas Sarkozy. ©. polskieradio.pl

 

Invité sur Radio France internationale (Rfi) pour décliner les grandes lignes de la prochaine politique africaine de France au cas où il serait élu président de France en 2017, l’ancien président français, Nicolas Sarkozy, s’est prononcé sur la présidentielle du 27 août dernier au Gabon. « J’ai vu les élections au Gabon, elles sont incontestablement une occasion manquée. Elles ont été l’objet de contestations multiples. Les chiffres qui ont été publiés provoquent au minimum l’étonnement », a-t-il déclaré.

Si  Nicolas Sarkozy a justifié son silence depuis déroulement du scrutin par peur « d’être taxé de donneur de leçons d’un passé postcolonial, ou de complice d’une élection qui ne s’est pas bien passée », il observe tout de même que le scrutin a été faussé dès le départ. « La première chose, c’est qu’il aurait fallu renforcer l’importance des contrôles internationaux avant l’élection et pas après. La deuxième chose, c’est que la contestation montre que le recomptage était sans doute la seule solution possible », a déclaré le président des Républicains.

Interrogé ensuite sur son prétendu soutien apporté à Ali Bongo en 2009, Nicolas Sarkozy a estimé que « l’élection présidentielle de cette année n’a pas eu la même importance de contestations que celle de 2009 ».  « La France n’a pas fait l’élection d’Ali Bongo, ceux qui disent ça ne connaissent rien au Gabon, et d’ailleurs sont insultants pour les Gabonais », a-t-il poursuivi, tout en reconnaissant que « La récente  élection a été entachée d’un certain nombre de doutes. Tout le monde le dit et je me joins à cette analyse ».

Très préoccupé par la situation sociopolitique du Gabon actuelle, Nicolas Sarkozy a invité le président de la République à éviter « que le Gabon verse dans la violence ». « Des initiatives politiques fortes doivent être prises (…) par Ali Bongo », a-t-il insisté. Sarkozy invite tous les acteurs politiques à faire des prochaines élections législatives un « rendez-vous non manqué » pour, a-t-il insisté, « la consolidation de la démocratie au Gabon».

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga

 

 
 

23 Commentaires

  1. Ogoula Nze dit :

    PING ET LE PGP ont peur d aller aux legislatives parce qu ils savnt que ce sera cette fois, chacun pour SOI.

    Ce sont les parties rallies qui lui ont permis de rever de froler la nototriete de feu MAMBOUNDOU.

    Aux legislatives, le president de l assemblee Nationale, c est celui dont le parti a e plus de sieges.

    IL SAIT!! PING sait! LE PGP sait! SES VACHIS SAVENT !

    Les legislatives sont faites pour les vrais hommes politiques.

    • LB dit :

      Des législatives avec les mêmes institutions la? Des fois il faut être consequent tout de même. …

      • Marie dit :

        Vraiment ! Législative avec les mêmes institutions ?

      • Stan dit :

        Merci LB.
        Décidément, le chemin est long… Allez aux législatives signifie que nous acceptons la victoire d’Ali, que nous acceptons de fermer les yeux sur les dernières dérives, que nous acceptons d’être traités comme des moutons, que nous acceptons que 2016 soit 2009.
        Et cela sous couvert d’une pseudo tactique politicienne…? Mais enfin!! En réalité, nous n’aurions même jamais dû aller à une élection présidentielle, car nous savions TOUS qu’au final les institutions valideraient la victoire de Ali.
        Généralement, les gens apprennent de leurs erreurs. Au Gabon, par contre, c’est sans arrêt un éternel recommencement des mêmes erreurs. On nous marche dessus alors on crie et on s’agite puis on oublie et on attend la prochaine fois… Dommage. En cela Sarko a raison: nous avons loupé une occasion… 🙁

    • LB dit :

      Je souhaite comprendre c est qui les VACHIS a qui vous faîtes allusion

      • LB dit :

        Quand Ali Bongo était député de Bongoville a quel moment a t il été un vrai homme politique comme vous le sites ? Si ce n est d avoir profiter d être le fils a papa

        • Ogoula Nze dit :

          Decidement LB…

          Ali a ete depute de Bongoville…OUI.

          Les deux fils de GEORGES BUSH ont ete sentaeur et gouverneur aux Etats UNIS Plus vieille DMOCRATIE DU MONDE.

          Il est ou le Probleme?

          Le Grand pere DEBRE a ete Premier MINSTRE EN France. Son fils ets es Petis enfants ont ete Ministre et President de la Cour Constitutionelle.

          Il est ou le Probleme?

          Mathma Ghandi a ete prmeir Ministre en Inde. Sa fille Indhira Ghandi aussi.

          Il est ou le Probleme?

          La famille HARIRI au LIBAN , meme chose?

          Il est ou le probleme?

          Francois Mitterand a ete President en France et son Fils a ete Conseiller special charge des affaires Africaine et meme Minsitre en FRANCE.

          Il est ou le Probleme?

          En Polgne (Unon Europenne) Le Premier MInistre et le President etaient jumeux.

          Le premier Ministre est devenu president apres la mort de son frere jumeux.

          Il est Ou le Probleme?

          Je peux vous citer des exemples a foison comme cela.

          Vous les inconditionnels du camp de PING. Dites a PING et a ses VACHIS d aller au Dialogue et aux legislatives…

          Ne vous inquitez pas, il sera depute d OMBOUE La ou il a fait 104 pour cent…

          Je ne prendrai plus mon temps pour vous faire des cours a distance Monsieur ou madame LB.

          Comme je vous ai dit sur ce Site je ne peux pas me mettre a dialoguer exclusivement en apparte avec vous et a vous donner des cours a distance.

          Si vous voulez une seance pariculiere,je peux organiser des consultations pour vous, Monsieur PING et son CAMP.

          • LB dit :

            MDR
            Bien qu en étant novice en politique, vous aurez bcp de mal à m instruire avec des inepties pareilles.

            La liste exhaustive prouve au moins que vous vous vous cultivez. Sauf que…

            A vouloir à tout prix demontrer que la politique en famille ne se pratique pas qu’ au Gabon, vous faites un hors sujet. Pourquoi ?

            Primo, vous venez comparer ce qui est incomparable. Le Gabon ne joue malheureusement pas dans la mm cours que ces grandes nations. Vous venez comparer une notre république bananière avec ces grandes nations qui sont des véritables démocraties avec des institutions fortes et impartiales.De plus, aucune des familles citées n est restée au pouvoir pdt 50ans.

            Secundo, tous ceux que vous avez cités sont certes des filles des fils des femmes d anciens présidents ou leaders politiques mais souvent ils ont quand mm fait l école et ca aide beaucoooup. Ça aide parce que ils ne se sont pas contentés d être des fils a papa sans impact réel dans leur environnement respectif.

            Tercio, vous parliez de “vrais hommes politiques”. Je vous ai simplement demandé de me démontrer que votre Président Ali Bongo lorsqu’il a été député, a été un “vrai homme politique”. Demontrez moi que ce n était pas uniquement parce que c était le fils a papa. Vous savez on peut être fils de et faire des preuves sur le terrain. Je ne suis pas convaincue que ce ne sont pas les poules les coqs les moutons et les cabris qui ne l ont pas élu député.

            Avant de faire des analogies avec des familles pareilles soyez humble.

          • Ogoula Nze dit :

            C est dommage que dans le camp de PING auquel vous appartenez assurement, vous baigniez dans la mauvaise foi.

            Soit…

            Primo: Le terme Republique Bananiere n engage que vous. Et venant d un Africain, je comprends que vous avez fulez votre dignite. Mais c est votre probleme.

            Vous continuez a repetez tels de singes les insultes de cette partie raciste et colonialiste de l occident avec laquelle nous ne voulons plus rein a voir. Voila pourquoi PING ne fait pas l unanimite cez les africains.

            Republique bananiere sous entend republique de singe au cas ou vous n auriez pas fait le rapprochement lexical. Mais c est peut etre trop complique pour vous a comprendre dans votre camp…

            Primo bis: C est bien dans vos paradis de l occident que jusqu en 1960 les noirs n avaient pas le droit de vote…qu en ce moment meme l on parle encore de la cause des descendants d esclaves…?

            Que l insitution politique de l Europe a Bruxelles a completement failli a ses ambitions, que tout beaucoup veut en sortir car ne repondant pas a l aspiration des peuples…

            Ne parlez pas de ce que vous ne maitrisez pas…la DEMOCRATIE CHER BONHOMME il n y a pas de ligne d arrivee; c est un systeme en perpetuelle evolution perpetuel mutation… DONC…

            en Afrique et au Gabon nous sommes fiers de nos INSTITUTIONS.
            Si ce n est pas le cas pour vous; alors vous et votre PING d allez vivre ailleurs ou participez comme les autres au dialogue national pour proposer des solutions. COMME CELA SE FAIT ENCORE EN EUROPE MON CHER.

            SECONDO: Je ne vois pas qui parmi les magistrat de la REPUBLIQUE qui sont a la tete des institutions n est pas alle a l ECOLE.

            Au passage, LULA president du Bresil n etait qu un simple Ouvrier. ET IL Y A ENCORE D AUTRES CAS QUE JE PEUX VOUS CITER.

            Tertio:Ne vaut pas la peine d etre repondu car si MONSIEUR ALI BONGO etait aussi COUVE que cela par son defunt pere; il aurait continue a etre Ministre des Affaires Etrangeres et la la fameuse loi sur les – de 35 ans n aurait pas vu le jour a l epoque.

            Le defunt OMAR BONGO NE DIRIGRAIT PAS SEUL LE PAYS; en voila la preuve parfaite. BREF… c est un autre debat.

            LB…S il vous lait parlez a d autres personne sur cette etoile. Sinon je vais continuer a vous ridiculser. D ailleurs faite preuve de courage en inscrivant votre vrai NOM.

            A bon entendeur.

  2. Le Villageois dit :

    Ah le français ! On dit souvent que cette langue est élastique…mais là, le mot “démocratie” appliqué à la situation du Gabon commence à perdre tout son sens. La dilution qu’il subit est même très inquiétante. On ne peut pas consolider une démocratie avant de l’avoir mise en place ! M. Sarkozy, vous qui semblez connaître le Gabon comme vous l’insinuez si bien, vous venez de manquer une occasion de vous taire. Alors, si vous voulez parler du Gabon, allez-y donc faire un petit tour récupérer vos colis !

  3. Axelle MBALLA dit :

    Elections locales et/ou législatives au Gabon? @OGOULA NZE doit vivre dans une autre planète. Vous faites cela au PDG sanguinaire et meurtrier. Les petits roitelets, suzerains et vassaux des féodalités diverses traquent les paisibles citoyens (sacs de riz+ ailes avariées apportées par vos mercenaires arabes+ quelques faux billets+ quelques ustensiles en plastique. Voilà vos campagnes électorales. Le jour du vote, dans le moindre petit recoin du Gabon, vous surveillez qui a voté, et qui a voté pour qui. en cas d’opposition, vous en faites une affaire personnelle, qui, via les positions de pouvoirs, brime, confisque, détruit, des familles entières, leurs enfants et leur avenir…Voilà votre sanguinaire PDG. Mais ce que vous ne savez pas, ce que la portion infinitésimale de crédibilité qui vous restait, a fondu comme du beurre au chaud…Pitoyable…

    • Ogoula Nze dit :

      Mademoiselle Axelle MBALLA.

      Changez de disque…il est RAYE.

      Vous decrivez vos films scenario a la John WOO.

      Mais peut etre la sont vos inspirations. Le CAMP DE PING cherhe un peu d action.

      Posez la question a votre Bonhomme. Il vous dira certainement qu ils sont parents. Etant donne que c est un MYTHOMANE MEGALOMANIAC.

      Vous etes des MYTHOMANES et des MENTEURS.

      Vous avez voulu emouvoir la communaute Internationale et les OTANGANIS avec ces sornettes.

      Ca n a pas marche.

      Vous oubliez qu l y a des OTANGANIS au Gabon et des Ambassades. Si jamais ce que vou dites etait vrai, les OTANGANIS auraient quitter le Gabon depuis bien longtemps.

      Vous etes PATHETIQUE.

      Maintenant desole je retourne au boulot car le pays attend ma contribution.

  4. obus dit :

    OGOULA, tiens toi tranquile, tu verras de tes yeux. Les gabonais ont élu PING président et non député. Prenez tous ceux que vous voulez dans l’opposition, le gabonais sait qui doit parler. 2009 : ali pierre andré= flou. 2016 ping et ali= çà va durer et c’est clair. AMUZEZ VOUS

  5. Shaka Loubedi dit :

    Ogoula Nze,
    A vous lire je crois reconnoitre un porteur de couche caline.
    Je vous comprend, mais sachez que tous ne sont pas comme vous.

    • Ogoula Nze dit :

      Comme la honte ne tue pas…Vous les aigris desempares par la defunte qui baignez dans la haine et dans le delire de votre mythomanie…

      Continuez nous les batisseurs du Gabon (Camp d Ali et opposition responsable )on va vous humilier.

  6. un jour dit :

    il est vrai, Shaka a tout a fait raison, tous ne sont pas comme Ogoula qui a vendu son droit de naisse au parti des pedophiles gueulard (pdg)pour des miettes d’haricots, mais on juge le macon au pied du mur, cela veut dire que…., mais vous repondrez de vos actes et paroles en soutenant le mal. car il a ete dit dans Esaie Esaïe Chapitre 5:20
    20 Malheur à ceux qui appellent le mal bien, et le bien mal, Qui changent les ténèbres en lumière, et la lumière en ténèbres, Qui changent l`amertume en douceur, et la douceur en amertume!

    Esaïe Chapitre 5:21
    21 Malheur à ceux qui sont sages à leurs yeux, Et qui se croient intelligents!

    Esaïe Chapitre 5:22
    22 Malheur à ceux qui ont de la bravoure pour boire du vin, Et de la vaillance pour mêler des liqueurs fortes;

    Esaïe Chapitre 5:23
    23 Qui justifient le coupable pour un présent, Et enlèvent aux innocents leurs droits!

    Esaïe Chapitre 5:24
    24 C`est pourquoi, comme une langue de feu dévore le chaume, Et comme la flamme consume l`herbe sèche, Ainsi leur racine sera comme de la pourriture, Et leur fleur se dissipera comme de la poussière; Car ils ont dédaigné la loi de l`Éternel des armées, Et ils ont méprisé la parole du Saint d`Israël. mediter monsieur, merci

    • Pierre Manganga dit :

      @un jour

      J’espère que vous avez dit tout cela à Ping Jean qui, pendant plus de 30 ans, a été au centre du régime qu’il prétend dénoncer et duquel il a retiré l’immense fortune fortune qu’il s’est constituée. Si vous croyez que l’homosexualité est de rigueur dans ce régime, c’est que Ping est aussi homosexuel. Vous vous foutez de votre propre gueule en renvoyant les gens aux Écritures comme si Jean Ping ne devrait pas les lire. Pour que Ping devienne le multimilliardaire qu’il est, tout comme Nzouba, Myboto, Addiahéno et consorts, ils ont enlevé les parts des innocents. avec la bravoure pour boire le vin et la vaillance pour mêler des liqueurs fortes…Ils se disent sages et patriotes à leurs yeux, alors qu’ils ont pillé ce peuple…

  7. Bassomba dit :

    Ce qui me semble, à mon humble avis, c’est que pour les législatives à venir, il n’y aura plus de coalition autour de Ping, en homme intelligent il le sait, c’est pour ça qu’il fera feu de tout bois pour les empêcher; malheur à lui, la machine est en marche!

    • KIEM dit :

      @bassomba, vous aurez votre assemblée d’émergents, et les vrais démocrates agiront comme vient le faire Angela MERKEL en Éthiopie “je ne m’exprime pas dans une assemblée représentée par un seul parti” LA GIFLE.

  8. Le Griot dit :

    les législatives! mais finalement pourquoi ne pas instituer une monarchie, il ya alternance à la primature et non à la présidence

  9. Pierre Manganga dit :

    J’ai bien aimé la petite phrase d’Alain Juppé hier:” Il vaut mieux avoir un passé judiciaire qu’un futur judiciaire”. Nul doute qu’il pense à l’avenir judiciaire de son ami Sarko tous les matins en se rasant. Au lieu de déverser sa bile sur le président de la République, il ferait mieux de s’assurer que le jour du 1er tour des primaires de son parti, il ne dormira pas à la “santé”, avec toutes les casseroles qui vont du vacarme à chacun de ses passages, il devrait s’inquiéter. Gauche et droite semblent s’accorder qu’il ne devra pas retourner à l’Élysée.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW