Après avoir mené sa réflexion sur la situation du pays, l’ancien Premier ministre a jugé impérieux de lancer un appel à la formation d’une vaste coalition. Une plateforme visant à «proposer des solutions efficaces aux problèmes du Gabon et des Gabonais»

Ndong Sima (extrême gauche), à son arrivée sur le lieu de sa déclaration, le 18 juillet 2015 à Libreville. © facebook /raymond.ndongsima

Ndong Sima (extrême gauche), à son arrivée sur le lieu de sa déclaration, le 18 juillet 2015 à Libreville. © facebook /raymond.ndongsima

 

Préoccupé par la situation socio-politique et économique du pays, au même titre que les membres des partis politiques de l’opposition, l’ancien Premier ministre, démissionnaire du Parti démocratique gabonais (PDG), s’est proposé, à la faveur d’une déclaration le 18 juillet courant dans ses installations au quartier PK 8, de convier l’ensemble des Gabonais à la mise en œuvre d’une plate-forme, «la plus solide possible en vue de redresser le pays dans les meilleurs délais». «Nous avons le Gabon en commun et ce Gabon mérite qu’ensemble nous le redressions dans l’intérêt de tous. L’intérêt du plus grand nombre doit donc tout primer et l’union du plus grand nombre servir à tous», a déclaré Raymond Ndong Sima à cet effet.

Raymond Ndong Sima, le 18 juillet 2015 à Libreville. © Gabonreview

Raymond Ndong Sima, le 18 juillet 2015 à Libreville. © Gabonreview

Ce rassemblement patriotique, qui veut aller au-delà des cercles habituels, des partis et groupements politiques, au-delà des étiquettes partisanes, devra être prêt à la fin de l’année en cours. Pour son initiateur, il doit reposer sur trois valeurs, à savoir : la vérité, le mérite et la solidarité. «J’appelle toutes celles et tous ceux qui rêvent d’un meilleur Gabon, les femmes et les hommes de toutes les provinces du Gabon, les jeunes et les moins jeunes, les travailleurs du secteur public comme ceux du secteur privé ; ceux qui cherchent un emploi comme ceux qui ont pris leur retraite, les spécialistes du droit, de l’économie, des autres disciplines mais aussi ceux qui n’ont que leur bon sens, les patriotes quels que soient leurs partis politiques actuels, à me rejoindre pour, ensemble, bâtir cette Alliance patriotique», a-t-il lancé.

Après avoir pris le temps de réfléchir et se poser quelques questions sur l’état actuel du pays, l’ancien Premier ministre est arrivé à déduire que «la situation politique, économique et sociale est donc mauvaise. La préparation des élections de 2016 doit être l’occasion de présenter le meilleur ensemble de propositions, qui permettra de sortir de cette mauvaise situation», rappelant que «nous sommes au pied de la montagne. Après avoir observé et analysé cette montagne, il nous faut, ensemble, décider comment nous allons l’escalader».

N’excluant pas de donner une suite favorable aux appels de ses nombreux amis et certaines personnalités du Front de l’opposition pour l’alternance, Raymond Ndong Sima estime tout de même que «pour l’heure, une telle démarche serait prématurée et sans doute inopportune en l’état actuel des débats internes au sein de cette coalition». Pour lui, nous sommes encore au «temps où tous les Gabonais, qui ont en commun le souci de redressement du pays, doivent se mettre ensemble pour préparer une plateforme capable de proposer des solutions efficaces aux problèmes du Gabon et des Gabonais». «C’est, à ce stade, la priorité absolue», a-t-il martelé, avant de trancher : «Plus tard viendra le temps du choix de celui ou celle qui sera le mieux ou la mieux placé pour mettre en œuvre ces solutions».

 

 
 

41 Commentaires

  1. kass dit :

    Le grand tu sembles etre un homme consistant et ta demarche est graduelle tout en restant coherente. Tu sembles aussi avoir un charactere extremement stable, humble et pondere loin des exces et de l immoderation. Notre pays a un besoin immense d’hommes et de politiciens calmes, confiants et rassurants. J espere que tu n es pas dans la maconnerie. Tu as mes encouragements.

    • Le Rapporteur du Palais dit :

      stabilite, humilite et ponderation sont des valeurs cardinales des Macons. hahahahahah !!!!!!!!!!!!!!

      • Gaboma dit :

        Le Rapporteur du Palais stabilite, humilite et ponderation sont des valeurs cardinales des Macons? Et pourtant votre gand maître Ya Ali ainsi que les frères qui l’entourent sont loin de refléter ces caractères.

        • Lepatriote123 dit :

          @Gaboma, je confirme bien que les valeurs énoncées par le post 2 plus haut font le socle de l’enseignement maçonnique universel et de son cheminement qui vise à la perfection même si celle-ci n’est pas de ce monde comme diraient certains.

          Maintenant, comme dans toute organisation sociale, il n’est pas rare de trouver des individus, à l’instar de ceux que vous citez (ABO et son entourage…) qui, à la limite n’ont rien à faire dans cet ordre, se distinguent par des actes totalement à l’opposé de ceux que l’on devrait normalement attendre d’eux notamment la sagesse, la tempérance, la vertu, l’amour et l’entraide…

          C’est dommage ! Parce-que tout est confondu dans notre pays et trop d’injustices sont portées au compte de la franc-maçonnerie par le seul fait de ceux qui détiennent le pouvoir officiel.

          Je vous ai dis !

      • Gaboma dit :

        Le Rapporteur du Palais stabilite, humilite et ponderation sont des valeurs cardinales des Macons? Et pourtant votre gand maître Ya Ali ainsi que les frères qui l’entourent sont loin de refléter ces caractères. N’est ce pas?

      • AZOTH dit :

        ……..j’espere que tu n’es pas dans la maçonnerie….dit KASS

        Mais de laquelle? car quand on regarde bien, c’est un batisseur, sans voler : cf ses installations en briques ( dixit lui meme)..lol

        et hop le rapporteur du palais de reprendre et rapidement, disant que c’est un macon.

        Façon subtile de vouloir chosifier RNS, en utilisant l’ignorance des gabonais qui ne savent pas , et qui assimilent cet ordre au mal.

        Du coup j’ai envie de penser que ce poste émane de la meme personne pour faire du flaming ; il crée une discussion dans une discussion, pour casser le sujet qui est exergue RNS.

        Mais dites moi, les USA qui sont un model pour tous , ne sont ils pas un pays maconnique par exellence? allez voir un peu dans le sud en Louisiane et autres comment les loges rivalisent d’adresse pour recruter , les defiler dans les rues, la fierté d’appartenir a une loge , pourquoi pas le prince hall, une rose croix comme les bases jetées par PASCHAL BEVERLY RANDOLPH….

        De quoi parlons nous en afrique mon dieu , pourquoi jouer avec les consciences, faire peur ???

        La suisse est le pays des francs macons , n’est ce pas tout le monde veut vivre en suisse, leur systeme educatif , et economique est grave stable?

        plus pres de nous l’afrique du sud est de loin le pays le plus maconnique de l’afrique , putain que tous veulent aller vivre labas, la vie y est autre . Mandela une icone!

        c’est quoi ces attaques contre ce qui est bien a l’exterieur, mais qui , malheureusement est extravertie chez nous?

        pourquoi ne pas bien eduquer la population hein RAPPORTEUR DU PALAIS???

        Pourquoi chosifier les choses , les gens et les faits qui ne le doivent pas?

        les homos de la grece antique ont jeté les bases de la democratie moderne
        les franc macons, les rose croix , et autres sont bien a la base de l’organisation stable du monde actuel, des avancées dans tous les domaines, la liberations des consciences…

        Mais de quoi parlez vous RAPPORTEUR, toi , et les autres gabonais encore dans la caverne? vous y etes et vous faites peur aux autres en disant en filigrane eloignez vous de ca !

        Pour vous dire , la legalisation du mariage homosexuel arrive en afrique , l’afrique du sud est deja dedans de plein pieds, les usa viennent , par la cours supreme , de legitimer le mariage pour tous.

        C’est le petit gabon, deja theodulé a l’os , et homosexualisé jusqu’a la prostate qui va resister??

        vous me faites rire.

        RNS est maçon et alors?

  2. Bivigou dit :

    Une complication de plus , ABC il y a 2 semaines à peine , lançait aussi cet appel .
    De toute évidence , RNS ne viendra pas au front , qu’il rejoigne ABC , au moins cela aura un sens .

  3. MINKO dit :

    RNS est d’accord avec l’analyse de “Heritage& Modernité alors que ce courant du PDG fait la même analyse sur la mal gouvernance que le Front !
    RNS ne semble prendre ni la route du front ni celle de ABC , alors ? a qui s’adresse t il ?
    A 1 mois du lancement officiel de la campagne , on entendra : ” rassemblons nous !”
    Si la posture de RNS n’a pour seul objectif que de faire monter les enchères ………..

  4. FanaTik dit :

    Méfiez-vous des foux car il y en a de plus en plus parmi eux il y a des kidnappeurs. Un jeune homme a sauvé un enfant de 7 ans en obligeant au présumé fou de lui montrer la viande de brousse qui gesticulait et qu’il clamait vouloir aller manger avec son ami entre Sibang et le carrefour PK9. Sous la pression du jeune homme et des populations et des élèves qui passaient le brevet il ouvrit le sac de riz et et c’était un jeune petit garçon de 7ans habitant Bamboo Chine. Il n’a pas été inquiété, puisqu’il traîne encore dans zone avec son sac de riz. Il y a trop de foux et beaucoup sont commissionnés pour enlever les progénitures pour les sacrifier en prélevant des organes. Ces élections cahotiques arrivent de nouveaux. Vigilence.

  5. FanaTik dit :

    Le redressement du Gabon ne changera que lorsqu’on prendra conscience, que seuls les Gabonais peuvent changer ce pays. Loin d’être xenophobe, je pense que l’égalité est abusivement donnée à tous les habitants du territoires. Comment pouvons-nous exercer une activité économique dans ce pays en ayant les mêmes taux de taxe. Les gabonais n’ont aucun avantanges dans ce pays, du certains gabonais.

  6. Le citoyen libre dit :

    Rester dans le PDG avec ALI c’est servir ALI pour le bien de notre pays RNS et ABC doivent rejoindre le FRONT afin de bâtir une nouvelle plate-forme pour le développement de notre pays.

    • imagine56 dit :

      Je partage tout à fait ton opinion Le citoyen libre,
      je souhaite vivement du sang neuf au sein de cette opposition et des nouveaux genre ABC et RNS peuvent très bien remédier à cet état de chose , nous sommes suffisamment édifiés sur les questions politiques et sociales , même nos parents au village savent qu’Ali est le fils adoptif de Bongo , que le Gabon est dirigé par la légion étrangère, donc passons et examinons enfin les questions de fond et voyons les propositions , que TV+ commencent à inviter nos leaders, nous voulons des débats pour voir ce que valent réellement nos hommes politiques, nous voulons les juger , il ne sera plus question de venir rabâcher les mêmes choses, il faudra se montrer à la hauteur, et nous verrons qui est meilleur tribun , qui convainc le plus , oui des débats, de la confrontation, des hommes et des idées , tous sur le plateau de TV+, se proclamer meilleur ne suffira plus, il faudra le prouver et devant les cameras, des face à face devraient être prévus, c’est cela la démocratie.

      • AZOTH dit :

        Bonjour,

        oui debattre c’est la democratie, mais en ce moment l’objectif , c’est de faire partir ce systeme. les debats viendront apres. Pourquoi?

        Debattre , bien que ce soit une bonne idée, va creer la confusion dans la tete des gabonais , qui ne sont pas imagine56, Ibounji, Citoyen libre,Mamboudouiste, Maureen … peut etre azoth et bien d’autres , qui eux peuvent voir ces debats d’un autre prisme, et avec d’autres données .

        nos autres freres de l’arriere pays, et peut etre meme de la capitale, ne sont pas tres au fait de la chose politique et economique, des strategies; ils ne verront que la division entre ces leaders, et du coup , ca va aller en couilles , dans le regroupement que nous voulons dans la conscience collective .

        Laissons les debats apres la transition, et si on veut les debats, celui la , doit debattre avec chacun des leaders.

        – celui la contre MANGAGA MOUSSAVOU
        – celui la contre RAYMOND NDONG SIMA
        – celui la contre JEAN PING
        – celui la contre EYEGHE NDONG
        – celui la contre JABO
        – celui la contre MENGARA
        – celui la contre IWANGOU ( mon peferé)

        Bon avec LANLAIRE ca va etre le concours de baffes, connaissant LANLAIRE, celui la sera salement baffé, ca je peux le dire , pour avoir vue LANLAIRE EN ACTION de BAFFAGE .

        • imagine56 dit :

          Azoth, ti doudou mwem

          Vu les circonstances, je peux comprendre tes appréhensions
          mais mon pragmatisme me commande de ne pas dévier de ma logique.

          Nous sommes adultes n’est ce pas? alors ne sois pas choqué de l’exemple que je vais prendre.

          Un jour cinq prétendants se mettent à désirer la même femme, chacun présente des atouts non négligeables. Mais la princesse n’en démord pas, elle a porté son dévolu sur celui qui lui parait le “mieux placé” il a de l’argent, fréquente du beau monde, il est beau et mon Dieu ses pectoraux font rêver notre belle et toutes les filles du coin. dans les cuisines et les salons de coiffure, il n’est question que de notre bel Appolon.

          quand ses tantes et grand-mères lui conseillent de ne pas se fier aux apparences, elle s’énerve s’échauffe et vante les qualités athlétiques de l’élu de son cœur.

          Attention, l’adonis en question s’est toujours bien comporté, les parents de la fille lui ont dit que les choses doivent se faire dans le respect des traditions. Très bien, le mariage est célébré, une très belle cérémonie, les invités parents et amis baignent dans l’euphorie, faut dire qu’ils attendent beaucoup de leur beau-fils, car celui-ci en jette.

          Vers 2heures du matin, le couple s’éclipse, et se retrouve dans l’intimité. La princesse a un corps de rêve , tout pour rendre un homme fou, pressée de passer aux choses sérieuses, elle est déjà sous les draps “ENFIN, ENFIN, aujourd’hui est enfin arrivé”, pense-t-elle en attendant son prince, son athlète aux gros pectoraux, ce dernier tarde à la rejoindre.
          Lui qui aimait montrer ses muscles s’avance douloureusement vers le lit, son beau peignoir ne laisse rien voir de ses muscles, quand la princesse se montre disons un peu trop excitée, il commence à lui dire qu’il lui faut de la concentration dans des moments pareils, il commence à philosopher, la princesse n’y comprend plus rien et machinalement elle passe la main à un endroit précis, CATASTROPHE, là où elle pensait trouver un MATOS de qualité, il n’y a qu’une petite mêche.

          A TARE ZAME , murmure-t-elle prise de panique
          “Mon DIEU, je vais faire quoi avec ça? je vais vivre avec toute ma vie? mon Dieu où suis-je?”
          Bon, ils ont fait comme ils peuvent cette nuit là, le matin, elle affichait une de ces mines, et Imagine56 curieuse comme une fouine lui demanda
          “Fille, c’était comment là bas? ”
          elle baissa la tête et lui dit ” j’aurais dû vous écouter, je ne l’avais pas vu avant et sniff sniff, non ce mariage là ne peut pas tenir la route, parce que parce que”

          Azoth, tu as compris pourquoi je veux des débats? je veux voir les leaders nus mais alors nus, je ne veux pas de surprise
          je veux tâter le matos , même quand on achète des chaussures dans un magasin, la sagesse commande qu’on les essaie pour voir si nous pouvons compter sur leur solidité et leur confort, c’est pourquoi l’essayage est recommandé avant tout achat.

          Azoth, merci pour ta compréhension, et mes excuses à tous ceux du forum que j’ai pu heurter par mes propos un peu trop osés pour ne pas dire incongrus, mais quand on parle des choses du pays, on est quelquefois amené à être excessif pour que les autres comprennent nos raisons, encore mille excuses et aux modérateurs du forum et aux membres.

          • AZOTH dit :

            (*_*)

            Ho non, ta verve est au point, et denote de l’intelligence qui fourmille dans ta tete.

            tes propos sont a l’aune de ce que nous nous disons ici, et le parallélisme des faits concordent.

            Tout de suite , je dis oui, le debat entre ces coqs est utile finalement , a la lumiere de ce que tu viens de me dire ; finalement nous montrer le matos est tres important , avant le debut de l’UNION, entre l’un d’eux et NOUS, le peuple.

            Oui, tu deroules bien, et on comprend tres tres bien , on ne peut que comprendre , tes mots sont simples et vrais.

            Il reste alors a circonscrire ces debats , car j’estime qu’ils ne doivent pas devenir , des moments d’attaques , de cassure de la dynamique, de l’envie collective. Pourquoi pas des moments durant lesquelles chacun fera montre de sa valeur ajoutée , de sa technologie comportementale , face a la donne mondiale , et locale?

            Chacun devra s’abstenir de dire que l’autre n’est pas IN ou qu’il ne pige que dalle de la situation, c’est au peuple seul de tabler sur leurs propos, de decider.

            pas d’attaques sur l’argumentation de l’autre , etre sur le chemin , et nous expliquer point par point , exemples sur la table , les bien faits de son propos, ses plans pour le gabon.

            Que la courtoisie soit de mise, la politesse, et le respect des idées de l’autre .l’ecoute active , et ne pas rebondir , car ca ne doit pas etre un debat ou on veut éliminer l’autre ( meme si ca va etre un peu le cas ) , il serait mieux que l’epee de Damoclès soit entre les mains du peuple . Quelques petites questions pour mieux comprendre oui, sans plus.

            Tout cela peut s’amender , par les gens mieux outillés, que moi.Le peuple , oui , le peuple a besoin d’entendre leurs leaders.

            Diantre , que ca doit etre doux de papoter avec toi imagine56.

            (-_-)

      • YOVE dit :

        Débats télévisés contradictoires entre des leaders faisant un même diagnostic de la situation politique, économique et sociale du Gabon; puis élections primaires au terme desquelles se dégagerait le candidat unique de l’opposition, ou tout au moins celui du Front: tel devrait être le processus le meilleur.
        Mais pour que la palette soit pleine, l’idéal serait que RNS et ABC adhèrent préalablement au Front. Leur discours nous incite à l’espérer. Sans cela leur positionnement serait illisible.

        Par ailleurs, il est nécessaire que l’état major du Front mette au point les modalités de désignation de celui qui sera son candidat à la prochaine présidentielle, en précisant par exemple qui pourra être électeur lors de ces primaires. Militants encartés? Sympathisants aussi? Je devine la complexité de la tâche!

        En tout cas, comme vous le dites bien, il faut que l’élection ou désignation du candidat unique se fasse démocratiquement, pour qu’elle puisse être acceptée par le plus grand nombre et soit suivie d’effet.

        Fraternellement.

  7. Obalango dit :

    ils(ABC et RNS) n’ont qu’à rejoindre le front!!!

  8. Meradie ndossi dit :

    Ne voulez vous donc pas des changements radicaux pour le bien de notre pays.#otambiA

  9. IPANDY dit :

    Salut à tous!
    Nous sommes tous d’accord que le pays va mal, R.N.S et A.B.C le dise également. Mais pourquoi chacun veut faire route seule? Le pays est en train de sombré. Il est temps qu’il naisse le mouvement tout le monde sauf les BONGO ONDIMBA. Il est temps qu’un autre patronyme soit élevé. La gestion des BONGO, du père au fils, est catastrophique. Ce sont des compatriotes, des gabonais mais qui ont mal géré. Il est temps qu’un autre soit au pouvoir même si il est issu du PDG, CLR ou autres partis.

  10. M.I.E dit :

    Pourquoi ne pas miser sur le favori,il a du charisme.

  11. Michaxe dit :

    À la veille des élections on aura tous vue donc lui ce sert du PDG histoire de préparer sa carrière politique . C’est vraiment du désordre politique sa

  12. Bassomba dit :

    Les extrémistes du Woleu-Ntem veulent leur candidat, car le “Front” n’a rien proposé jusqu’alors; comment expliquer qu’eyeghe ndong, vice président de ce front choisisse un candidat hors front sans l’avis de ce dernier? Aux dernières nouvelles, le patron de l’UN veut miser sur son beau-fils; Maganga et Cie ne veulent pas de Ping qui n’a pas daigné rejoindre un quelconque parti de l’opposition, à l’UPG ça partira en ordre dispersé; aujourd’hui rien qu’une élection locale à Bitam voit des opposants s’affronter. Comment voulez vous qu’un jour l’opposition prenne le pouvoir? Tous les candidats de l’opposition émietterons leur électorat et cela profitera, surtour à un tour, à l’Unique candidat du pouvoir, prenons date!

    • imagine56 dit :

      Bassomba,

      Faut suivre l’actualité, ou plutôt, ne te contentes pas des informations relayées par l’Union ou RTG1, tu sais pourquoi?
      elles prônent la désinformation.

      Eyeghe a bien choisi un candidat du front à savoir Ping, sauf que celui-ci ne sort pas des rangs de l’UN. Pour le reste tu as peut-être raison ou tu es en voie d’avoir raison, suivons l’actualité et nous verrons si tu as vu juste.

  13. Perspectives dit :

    Le front n’existe plus. Ping est déjà en campagne.Qui l’a désigné comme candidat? L’alliance patriotique une plateforme pour définir ensemble les conditions d’une élection transparence, un projet de société pensé par des patriotes, une position claire sur le respect de la constitution (art 10). Vive la patrie. Ndong Sima est la voie du peuple.

  14. Mpeighè l'oiseau dit :

    Comme tout mauvais joueur, tu viens installer de la confusion dans la confusion. De quelle alliance patriotique parles-tu? Un nouveau parti politique autour de toi? Car c’est finalement ça l’objectif. Vraiment, vous les hommes politiques Gabonais, petites gens que vous êtes. Pourquoi ne pas t’allier aux autres qui mènent déjà cette lutte avant toi? Où est ton sens du sacrifice? Tu prêches pour ta paroisse. Ne nous prends pas pour des idiots. Tu as participé à ce que tu dénonces avec force aujourd’hui avec ce même Ali Bongo. Je me souviens de ton sourire le jour de ta nomination par le Grand Raïs, te rappelles-tu? Au lieu de rejoindre les autres afin d’absoudre tes péchés vis-à-vis de Dieu et du Peuple gabonais, non tu veux qu’on se rassemble autour de toi l’Homme d’affaires en même temps Homme politique. Amusant! Tu voudrais peut-être t’accaparer les marchés juteux afin de fructifier tes affaires. En 2005, tu étais à l’UGDD avec Zacharie Myboto, en 2011 au PDG. La trahison semble tourner à plein régime chez toi. Mais que cherches-tu, cher ami? Ton nomadisme politique traduit bien la personne que tu es. Finalement tabac de même avec Bilié-by-Nzé que tu as vertement qualifié d’homme sans substance il y a deux semaines. Laisse les Gabonais chasser Ali Bongo, et non venir semer la confusion et entretenir la guerre des chapelles. Vous n’avez aucune notion de patriotisme. Vous êtes un nombriliste, égoïste. Vous affaiblissez l’oeuvre des vrais lutteurs que nous sommes. Mais vous ne serez pas épargnés par les Gabonais déchainés qui demanderont des comptes le moment venu sur l’ensemble de votre gestion. Tenez bien les comptes et des petits livrets cela vous évitera la colère populaire. Quelle image donnez-vous de la politique? Un champ d’opportunistes de ton acabit? Pitié Gabon!
    René Ndemezo’o Obiang qui est, à mon avis plus charismatique que vous a bien choisi de ne plus ajouter la confusion à la confusion, vous devez en faire autant et former un bloc afin de montrer votre volonté de libération du Gabon, terre de nos ancêtres. Vous ne serez jamais André Mba Obame, car vous semblez piteusement l’imiter en lançant un appel autour de vous. Non Messieur,vous donnez du grain à moudre aux gens comme Maganga Moussavou, Bruno Ben Moubamba qui envisagent à tort de se lancer dans une aventure solitaire sans lendemain pour notre pays ô combien meurtri par 50 ans de gestion chaotique. Les jérémiades, nous n’en voulons plus! Le messianisme, nous n’en voulons plus! Le pragmatisme oui!
    Quand vous parlez de patience, pensez-vous que les Gabonais ont encore le temps d’attendre? Non, votre analyse sur ce point est nulle. Elle semble trahir votre absence de courage et votre lâcheté. Le système Bongo-pdg dans lequel vous avez fait vos classes ne mérite plus de sursis, il doit s’écrouler, et vite. Le Gabon doit respirer, réunir ses meilleurs talents pour envisager le développement tant attendu. Cette modération maçonnique et fraternelle à laquelle vous faites appel, pour un peuple qui souffre est un non sens. Ressaisissez-vous!
    Sur le plan économique, votre analyse, certes pertinente mais elle n’enseigne rien de nouveau d’autant plus que tout ce que vous dites est largement connu du Gabonais et des partenaires de notre pays. A en juger par les taux exorbitants auxquels le Gabon emprunte follement aujourd’hui de l’argent aux créanciers. Ce qui traduit un manque de confiance sur l’avenir de notre pays, notamment sur ses fondamentaux économiques.
    Sur le plan social, vous parlez d’égalité, très bien. Vous dites que c’est une égalité fictive car n’existant que pour une certaine catégorie des citoyens. Pendant que vous étiez Premier Ministre, donc chef de l’administration de notre pays, combien des dénonciations publiques aviez vous faites au sujet des pseudo concours d’entrée dans des grandes écoles administratives de notre pays? Notamment sur le caractère particulièrement frauduleux de certains résultats? Nous savons qu’on y entre quasiment par liste entière et non par mérite. Il suffit de militer au PDG ou d’avoir un parent dans ces milieux sales. Sur l’inégalité de traitement des fonctionnaires en termes de promotion, d’avancement dans la carrière et bien d’autres, vous aviez choisi de vous taire comme tout bon soldat soumis. Combien des gens de votre entourage ont bénéficié de passe-droits parce que vous étiez le chef? Dites-nous tout ça! L’inégalité, l’iniquité, vous l’aviez entretenue en fermant les yeux ou en l’actionnant quand cela vous arrangeait. Montrez-vous à la hauteur des enjeux actuels de notre pays quand son image se trouve totalement abîmé et que le peuple souffre de faim, de soif et des ténèbres.
    La différence entre un homme politique et un homme d’état, vous la connaissez! Le premier pense à la prochaine élection tandis que le second se soucie de la prochaine génération. Alors pensez à vos enfants et au devenir de notre petit pays riche de son sous-sol, de ses eaux, sa forêt et ses enfants. Ne nous servez pas des solutions indigestes qui frisent la démagogie et la soif du pouvoir pour satisfaire votre égoïsme personnel. Depuis que vous faites ça, où se situe le Gabon? Toujours pays pauvre englué dans la misère éternelle. Pensez-vous normal qu’un pays comme le Gabon ne puisse pas offrir des infrastructures de formation dignes des standards internationaux à sa jeunesse? Regardez ce qui fait office d’universités ou de lycées! Je comprends que cela ne vous touche pas particulièrement, vos enfants étant à l’étranger. Quel pays sérieux au monde peut envisager le développement sans penser à la formation de ses enfants? La formation, lorsqu’elle est donnée, quelle en est la qualité? Les programmes sont rafistolés et inadaptés, les années académiques décousues. Quelles réformes aviez-vous menées avec succès quand vous étiez aux affaires pour remédier à tous ces dysfonctionnements? Ce n’était simplement pas le cadet de vos soucis.
    Si comme républicain et démocrate, je ne peux vous priver de votre droit à la libre expression, de grâce arrêtez de semer le doute et la confusion dans l’esprit des gens qui attendent de vous un minimum de décence Messieur Ndong Sima Raymond.
    Vive le Gabon libre et prospère!
    Dieu bénisse et protège mon pays!

    • imagine56 dit :

      Mpeighè l’oiseau,

      Je comprends parfaitement votre démarche, elle est pertinente
      vos questionnements justes.

      Mais dites moi, n’est ce pas tous ceux qui se trouvent au front aujourd’hui ont eu la même démarche, il y en a même qui en 2009 ont voté Bongo, fait campagne pour lui et déçus par Ali sont venus gonfler les rangs de l’opposition?

      Les Réné et Ping étaient -ils aux côtés des Myboto , AMO, Bengone NSI, et de tous les autres en juin 2009? non, ils prenaient fait et cause pour le fils de Bongo, ce dernier représentait à leur yeux le candidat idéal, celui qui remplissait toutes les conditions.

      Toutefois, ces derniers s’étant rendu compte de leur erreur “historique”, ils ont rejoint les autres, tardivement d’ailleurs, mais aucune importance, j’ai applaudi et admiré leur courage, Réné a été vomi par beaucoup sur ce site, quand il a changé de camp, pourtant aujourd’hui on lui fait confiance
      alors, svp accordez la même confiance à RNS malgré les reproches que vous pouvez lui faire.

      Ceux qui ont collaboré avec les Bongo ne sont pas blancs comme neige, ils y ont laissé un peu de leur âme, si aujourd’hui certains veulent rompre avec leur passé douloureux, ne les rejetez pas, personne n’aurait pensé en janvier 2009 que AMO, l’ancien ministre de l’Intérieur, celui qui avait quitté le PDG en emportant la clé de la fraude deviendrait l’homme politique de référence des gabonais.

      A l’approche de 2016, nous ne cesserons d’être édifiés….ce n’est qu’un début.

  15. ateng dit :

    Bonsoir Mon frère l’oiseau, je suis du meme avis que vous le mieu pour sima c’était de ralier les rangs du fron en créan son parti il joue le jeux de la dispersion des voix quant on sais que c’est une élection à un tour, à moins que les règles du jeux change comme le demmande le fron, mais j’en suis pas sure tant l’autre en face a déja dit non au dialogue.

  16. jean -jacques dit :

    M.NDS. le projet que vous demandez qui va ecrire? les vieilliards qui ne reflechisent plus? Je ne sais pas peut etre vous allez payer encore pea pour vous elaborer ce projet on attend.

  17. THE WISE dit :

    Chers, atenga et l’oiseau, je suis du même avis que vous, il me déçoit RNS, il joue vraiment le jeu du chat et de la sourie; et ça; c’est agaçant. Il vient nous parler de préparé l’élection. Mais dans quel cadre? C’est un véritable déstabilisateur, que les gabonais fassent très attention ce Sima est un incontestable danger pour notre Gabon. Nous ne voulons plus de discours insensés, nous demandons dans les plus bref délais la libération du Gabon. Pour ça c’est l’unité qui l’emportera; et non la division et la création de nouveaux clans!

    Mercie de comprendre ça RNS; vous me décevez!!!!!!!

  18. THE WISE dit :

    Chers, atenga et l’oiseau, je suis du même avis que vous, il me déçoit RNS, il joue vraiment le jeu du chat et de la sourie; et ça; c’est agaçant. Il vient nous parler de préparé les élections pour le prochain mandat de 7 ans, est-il sérieux? Mais dans quel cadre? C’est un véritable déstabilisateur, que les gabonais fassent très attention; ce Sima est un incontestable danger pour notre Gabon. Nous ne voulons plus de discours insensés, nous demandons dans les plus bref délais la libération du Gabon. Pour ça; c’est l’unité qui l’emportera; et non la division ni la création de nouveaux clans!

    Mercie de comprendre ça RNS; vous me décevez!!!!!!!

  19. j'y crois dit :

    Avec RNS ali bongo a trouvé le candidat du woleu ntem qu’il cherchait désespérement pour briser la dynamique de jean ping dans cette partie du pays. RNS on te voit clair

  20. Brad dit :

    Je sais pas quelles sont ses intentions mais pour le moment suis déçu de RNS dans sa lenteur de rallier un parti de l’opposition.Amo n’a jamais voulu de ping et il voulait RNS mais je pense a mon humble avis que le peuple a besoin de faire son choix Amo c’était le peuple avant tout et il ne s’est pas sacrifié pour rien il faut que sa mort ait un sens pourquoi le peuple ne choisirais pas son candidat unique celui en qui ils ont le plus confiance moi perso Ping veut juste récolter les fruits sans avoir participé aux durs travaux menés.le Gabon appartient au peuple et c’est a nous d’élire le candidat qui battra Ali.je penss que deja les dirigeants du UN sont suffisants rien a foutre de nous et les seuls a se soucier de nous étaient Amo et jocktane mais helas eyeghe ndong c’est un suceur il soutien ping or ce dernier vient juste d’arriver et il ne nous a pas soutenu aux élections de 2009 donc lui deja c’est hors il moi j’aimerais voir un nouveau jeune et intelligent pk pas jocktane ou ben moubamba ou RNS pour ses connaissances économique et son intelligence.ils ne veulent pas faire des primaires au Gabon afin que le peuple puisse elire son candidat juste parce-qu’il s’en foutent de nous

  21. Bitome dit :

    Je veux comprendre. Au nom de quelle logique et de quels principes RNS devait rejoindre le front ou Ping? Pourquoi Ping et les autres ne rejoindraient pas RNS? RNS est le candidat le mieux outillé et le plus articulé qui a un projet. Les autres ne comptent que sur l’hystérie pour mettre sur leur carte de visite “ancien candidat à l’élection présidentielle de 2016”. Pourquoi RNS qui veut devenir Président du Gabon pour le redresser irait-il rejoindre un looser comme Ping ou les paresseux du front qui ne parlent que de l’acte de naissance et de l’homosexualité d’ali Bongo comme seul projet politique?

  22. doukdouk dit :

    de quelle élection ? Donc Sima vient faire l’interposition, dans le cas où il n’est pas soutenu comme candidat retenu par l’opposition. Et parlons-en de 2016. Allez à cette élection avant de revoir le problème des documents constitutifs au dossier ? 3 faux actes de naissances ? Les Gabonais ne veulent pas de l’alternance dans ce pays; chacun voit son egos- laissez ALI ALORS TRANQUILLE. Sans biométrie véritable, avec une Mborantsuo et une CENAP aux ordres ? Repoussez les élections en évoquant le cas de force majeure. les papiers d’Ali- auquel cas le disqualifier

  23. Meradie ndossi dit :

    La suite des événements nous dira vraiment qui est qui et qui fait quoi! Laisser ABO un moment

  24. Boka junior dit :

    c’est parti pour un autre désordre en 2016. Tout le monde veut être Président. Quel honte!! Selon moi JEN reste la personne la mieux élevée actuellement dans l’opposition.Il se sacrifie pour Ping. Sa démarche est patriotique.Et qui ne vous dit pas que pourrait soutenir un autre candidat à la dernière minute pourvu que ce dernier lui démontre sa “Présidentiabilité”. Le peuple vs demande rien q’une seule chose: REGROUPEZ VOUS EN UN SEUL BLOC.Vous aurez plus de chance d’être vainqueur. Après la victoire installez toutes les conditions de transparentes qui feront élire n’importe quel fils du Gabon selon la pertinence de son programme, son charisme et non sa région ou ethnie.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW