Alors que l’opposition et le pouvoir se rejettent la responsabilité des dernières violences postélectorales, le vice-Premier ministre en charge de l’Habitat a tranché dans le vif, dans une récente interview à Africa N°1 : «Le monde doit savoir que les violences ont été préparées par l’opposition, dont Jean Ping».

Bruno Ben Moubamba. © Jérôme Senyarich-Edot

 

Bruno Ben Moubamba va-t-il s’attirer les foudres de l’opposition? Certainement, si l’on tient compte de sa dernière interview à la radio panafricaine Africa N°1. Le 30 juin dernier en effet, le vice-Premier ministre en charge de l’Habitat n’y est pas allé de main morte: «Les grands opposants qui se sont présentés aux élections avaient un plan de violences. Moi-même j’ai failli être associé à cela. Raison pour laquelle je me suis retiré et que je n’ai pas soutenu le candidat unique puisqu’un plan de violences était prévu».

Et Bruno Ben Moubamba de soutenir, en effet, que Jean Ping et quelques-uns de ses collaborateurs avaient un plan de violences. «Je ne voulais pas m’associer à ce genre de choses. Si les gens sont morts au Gabon, c’est aussi en partie de la faute de la manipulation d’une certaine opposition qui a laissé penser que ça y est, on allait arriver à cette chose, Ali Bongo allait partir», a-t-il déclaré.

Plongé dans le bain de la dernière élection présidentielle, l’ancien candidat croit savoir comment ces violences ont été préparées. «J’ai eu l’occasion d’en savoir énormément», a-t-il souligné avant d’affirmer: «C’est-à-dire que des jeunes ont été drogués avec du chanvre. On leur a proposé de l’argent».

«On pouvait brûler, détruire des édifices alors que ce n’était qu’un sacrifice de générations ou de jeunes parce que les forces de l’ordre ont réagi brutalement. Les responsabilités sont partagées», a encore ajouté Bruno Ben Moubamba, insistant une nouvelle fois sur son auto-retrait de ces manœuvres. «Moi-même j’aurais pu être manipulé dans un schéma de violences. Sauf que j’ai eu plus de lucidité», a-t-il conclu.

Si l’opposition et le principal concerné ne se sont pas encore prononcés sur cette sortie du membre du gouvernement, cette interview est d’ores et déjà vivement commentée au sein de l’opposition. Pour beaucoup, en effet, Bruno Ben Moubamba cherche simplement à redorer son blason au sein du gouvernement, après ses virulentes déclarations contre le parti au pouvoir, suite au rejet par l’Assemblée nationale, de l’ordonnance fixant son «nouvel ordre urbanistique».

Par ailleurs, la sortie de Bruno Ben Moubamba est intervenue quelques jours après l’annonce d’une juge d’instruction française d’enquêter sur d’éventuels crimes contre l’humanité perpétrés lors des violences postélectorales au Gabon, après la victoire controversée d’Ali Bongo à la présidentielle de 2016.

 
 

42 Commentaires

  1. Sameline dit :

    QUI TROMPE QUI? CONTINUEZ MR LA SALE BESOGNE POUR LAQUELLE VOUS ETES GRASSEMENT PAYÉ. IL N’Y A PAS DE VERITÉ QUE LE TEMPS NE REVELE

  2. Homo Naledi dit :

    Honte à vous d’accuser sans preuves, dites-nous ce que vous savez. Vous êtes membre du gouvernement moutouki, pourquoi diable ne diligentez-vous pas une enquête? Le dossier est entre les mains de la justice française, vous aurez à répondre personnellement. Vous croyez que nous allons oublier de clarifier cette affaire, vous vous trompez. Nous vous empêcherons de dormir. Encore un peu et vous ne mettrez plus jamais vos pieds en France.

  3. espoir dit :

    Si tu penses te racheter aupres de ton nourricier BOA en tirant sur la vraie opposition, tu ferais mieux d’essayer autrement car ton sort est scelle: au prochain gouvernement tu ne seras plus la et tes gesticulations ridicules ne serviraient a rien. Donc laissez l’opposition en paix.

  4. Gaboma dit :

    Ce gars veut maintenant distraire à défaut de pouvoir réaliser ses 1000 logements par an. Il dépense plus d’énergie inutilement en pensant que sa bave atteint Ping. À quel moment il travaille? Communicant plus sur Ping que sur son travail et ses ambitions en tant que ministre au service du Gabon. Ali Bongo nomme donc des ministres en fonction de leur besoin de tribune pour atteindre Ping ou en fonction de leur capacité à contribuer à la réussite de son mandat à travers le développement de notre pays? Bruno Ben Moubamba, toi ta drogue c’est depuis que Ali Bongo te fait perdre la tête en te faisant ramasser les clef. Tu perds ton temps, désormais les gabonais n’ont besoin ni de toi ni de Ping pour vouloir en découdre avec le PDG. Mais c’est Ping que les gabonais ont choisi comme général pour le moment et librement. Et ta haine Moubamba te fait maigrir toi même. Les milliards même de la soupe d’Ali Bongo ne sauront te consoler et guérir ta haine contre Ping qui n’a même pas le temps de prononcer ton nom une seule fois, parce que ça vaut pas le peine de s’occuper d’un ver de terre qui se tortille seul écrasé par la douleur d’un rejet humiliant de la part du peuple. Tu manges c’est Ping dans ta bouche, tu te lèves c’est Ping dans ta bouche, tu te couches c’est Ping dans ta bouche. On n’a pas besoin d’un doctorat pour voir que celui qui respire la haine c’est toi Moubamba. Les milliards et le poste de VPM dans un gouvernement illégitime ne te sauveront d’une fin de petit homme misérable, opportuniste et sans convictions réelles. Ping à déjà son mausolée dans la mémoire collective gabonais et au delà etant celui qui a réellement gagné la présidentielle de 2016. Toi on t’oubliera, plus ne le sera Mba Abessole, qui lui au moins à fait rêver les gabonais contrairement à toi qui se révèle être un piètre malhonnête avec un discours moin cohérent que celui d’un gamin de 6 ans. Je mets mon doigt au feu que la mention du doctorat de Moubamba doit être misérable.

  5. Léon MBA dit :

    Moubamba est un parfait menteur. Tout d’abord nous ne souvenons tous de ses déclarations à la suite de la désignation du candidat unique de l’opposition où il ne décolérait pas et expliquer ne pas soutenir cette candidature unique pour avoir été écarté et ne pas avoir été associé par les autres à ces négociations…aujourd’hui vous dites que vous avez pris vos distances pour ne pas vous mêler des plans de violence en préparation.

    Monsieur le VPM incompétent qui signe des notes truffées de fautes d’orthographes, si vous avez la mémoire courte, en 2017 les réseaux sociaux servent à nous rappeler ce qu’on a oublié.

    J’observe que RNO a affirmé sur RFI avoir pris la tête de la marche qui a conduit à faire brûler l’assemblee sans être inquiété…

    Monsieur Moubamba, vous n’êtes pas à la première contradiction près, vous qui demandiez à Ali Bongo de dire où il était lorsque Redjambe a été tué…vous qui avez traité le même Ali Bongo a qui vous baisez les pieds aujourd’hui de toutes injures les plus inimaginables. Au moins BBN a raison : vous êtes un fou et du haut de vos 0% vous ne valez rien.

    Vous êtes un sorcier politique, un homme sans honneur, sans dignité, et Ali n’a même plus besoin de vous, il peut vous virer comme une serpillère avec du moisie. Vous faites beaucoup de bruit à la veille d’un potentiel remaniement pour pouvoir vous accrocher mais vous n’aurez pas grand chose.

    Votre carrière politique s’arretera bientôt.

  6. Airborne dit :

    BBM tu est un 0% alors contente toi de ce que BOA te donne au lieu de venir sauver ta face en racontant n’importe quoi quand tu sais que tu es à la porte de sotie avec le nouveau gouvernment de la main tendu qui va etre mis en place dans bientot. A tu les preuves de tes declarations, les victimes humaines à balles reelles de guerre,vallent mieux deux ou trois batiments saccagés par des vandales non controlés à la solde du pouvoir. BBM, Billie te rabrou le quaket et tu ne dis rien, un VPM qui est ramené à l’ordre par son subalterne soit il Billy Bi Nzé, alors tu feras mieux de te concentrer sur les 1.000 logements par an que tu as promis aux gabonais que de raconter des inepsies “j’aurais pu etre manipulé par les violences, mais j’ai ete lucide” n’importe quoi. Où est ta lucidité sur ton job, rien, tu pietines et patauges avec tes 0%

  7. leveck dit :

    je ne sais pas combien on t a payé pour raconter de telles inepties, mais sache que si c est pour preserver ta place de vpm, t es mal barré. Bilie the kid est avec toi.

  8. Mboung dit :

    Nul n’a autant de compassion pour 1 menteur qu’1 autre menteur.- Carlos Ruiz Zafón

  9. KOUMATSENGUE dit :

    Mdrr il sent sa sortie du gouvernement.

  10. Xptrr dit :

    Ce monsieur bizarre . Je ne le comprend plus. Il n’est pas fou❔

  11. Bienvenu EYI MBA dit :

    Bonjour à tous!

    Voila ou nous en sommes grâce aux bongo…

    Ce type est Vice Premier Ministre du GABON!

    S’il vous plaît,levons-nous et chassons ces gens la du pouvoir,pour que notre Nationalité retrouve un peu de Dignité sur le Continent et ailleurs!!

  12. Paolo dit :

    J’ai beau leur parler, ces politiciens n’écoutent paaaaaaas.
    J’ai beau les avertir, mais ils n’entendent pas.
    Un jour viendraaaa, le peuple se lassera,
    Un jour viendraaaa, le peuple se révoltera.

  13. Leon, tu as tous dis merci
    apocalypse de BBM: C’est fini avec le poste de VPM
    La mort de ton Parti et la tienne politiquement.
    Il refaire la greve de faim et celle de la fin egalement

  14. democrate toujours en vie dit :

    Juste une seule question, ce monsieur est aller au gouvernement illégitime sous la tutelle du président élu démocratiquement quu est jean -ping?tous les jours il prononce le nom ping a-t-il un litige avec lui?

  15. democrate toujours en vie dit :

    Qui est jean -ping. Erreur des claviers dans le premier texte

  16. Faustino Nze Ondo dit :

    S’il y a un candidat que l’opposition a clairement écarté du processus de sélection et de désignation d’un candidat unique c’est bel et bien BBM.

    Alors, Monsieur Ben Moubamba peut toujours vouloir récrire l’histoire, une chose est certaine, son double-jeu était connu de tous bien avant août 2016.

  17. Faustino Nze Ondo dit :

    Lorsque Ben Moubamba pleurait d’avoir été exclu du processus de désignation du candidat unique.

    https://www.gabonreview.com/blog/presidentielle-2016-ben-moubamba-cavalier-solitaire/

  18. Rhody Junior dit :

    Ah Moubamba, même quand on veut plus parler de tes jérémiades, tu en inventes davantage pour nous forcer à l’ouvrir sur ton cas.

    Ah Gabon, qu’a tu fais pour mériter ce type de personnage, voire de pitre?

    Pourquoi n’as tu rien dit avant les élections? Pourquoi n’as tu pas mis ces raisons en avant lorsqu’à Gabon 24, tu es venu déclarer juste avant la candidature unique, ton départ de la vraie opposition?

    Pourquoi est ce 10 mois après que vous parlez de plan de violence? Pourquoi ne pas saisir la justice à temps ou même faire une “Sala Ngoua Beaud”? Et dans le même temps côté Ali Bongo, il n’y avait aucun plan de violence n’est ce pas? Mais c’est lui qui a pourtant tué plus mais ça tu peux pas le dire.

    Mais quel type déstable es tu? Sur tes missions de ministre de l’habitat on t’entend une fois quand sur d’autres sujets tu parles 100 fois. Où sont tes 10.000 maisons de cette année? Ça aussi les parlementaires les ont rejeté?

    Mais mon Dieu qu’est ce qui se passe dans la tête de cet homme? Est ce son doctorat en philosophie qui lui a ôté quelques cases?

    Tu donnes envie de vomir… Ton inutilité n’a d’égal que le bruit que tu fais tout le temps. Tu disais aller au gouvernement pour agir, où sont tes actions depuis 10 mois? On entend que ton bruit (“l’opposition veut me tuer… La majorité veut me tuer… Mais Ali Bongo m’aime c’est l’essentiel”) qui n’a jamais été aussi assourdissant depuis que ton maître t’a appelé à ses côtés.

    Tu es source de distraction et de dégoût prononcé pour les gabonais… Et on attend que ta fameuse lucidité te le montre enfin!

  19. diogene dit :

    Enfoncer les portes ouvertes n’a jamais fait évoluer une situation.
    Plan de violence : il y en a depuis 1967 (un peu avant si on considère le processus de mise à l’écart de L. Mba et peut être son assassinat…)
    La période coloniale également procédait d’un vaste plan de violence…
    Alors qu’une opposition envisage une réaction violente en légitime défense quoi de plus naturel ? Ou même offensive ?
    En son temps, M.Mba Abessole avait aussi des hommes armés prêts à en découdre le cas échéant. Le cyber journal BDP (Bongo Doit Partir : Omar )a prêché sans relâche pour une insurrection armée comme seule alternative.
    Bref c’est une tempête dans un verre d’eau.
    Un homme bien ne doit pas se perdre en chemin vers la liberté.

  20. Bassomba dit :

    Que Ping et acolytes déménagent!

    • BEYEME dit :

      Restez dans le sujet, n’en sortez pas pour distraire. Le sujet est d’une importance capitale. Car ce nouveau vampire qu’on nomme BBM est entrain de devenir fou. Les accusations portées ici ne vont pas vers M. Ping, mais plutôt vers ceux qui ont osés dire que ça suffit comme ça. Et ceux-là sont plus nombreux et deviennent peu à peu ingouvernable. C’est cela la sentence de Dieu. Force reste au peuple opprimé.
      Vous comprenez cela M. Bassomba?

  21. Bassomba dit :

    Pardon : démentent

    • C’est plutôt à Ben Bruno Moubamba d’apporter les preuves sur ces graves accusations. Attention au revers de la médaille. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la CPI est a l’affût de toute information. Le camp Ping peut d’ailleurs engager une action en justice contre ce maître chanteur.

  22. Axelle MBALLA dit :

    Honte à toi…MOUBAMBA….que je connais bien. Ancien séminariste que je connais très bien.Tu aurais tué père et mère pour être là. Gardes tes mensonges pour toi qui n’ont d’égal que ta médiocrité, ton incompétence et ton évidente schizophrénie.

  23. Kiapindi H20 dit :

    Grand Dieu Le Ministre d’Etat Bilie bi Nze a donc raison de dire BBM est malade mental ,quelle honte pour qu’on est pitié de lui pour le prochain gouvernement,il jette l’oprobre sur des gens qui n’ont rien fait que revendiquer leur victoire/PDGiste cet homme est faux demain il vous abreuvera de toutes sortes d’accusations/Il est fou BBM il critique ouvertement l’action du Gouvernement qui l’a enlevé du chomage et reglé ses dettes vis a vis de son beau_père de vigneron/N’a t il pas accusé des dignitaires de la mort d’opposants /Il est ingrat et dangerux ce type/

  24. DJIEMBI KOUMBA dit :

    Quand le théâtre de la traitrise ouvre ses portes,les dictateurs spectateurs au pouvoir savourent cupidement les délices insipides de l’horreur scénique des indiques opposants. Dr Siméon DJIEMBI KOUMBA

    Le bal des traitres ne fait que commencer.

  25. Allo241 dit :

    Bruno. Moi j’attends toujours mon logement social. C’est pour ça que tu es gravement payé.

  26. oloumianyama dit :

    hummm s’arrivé la bas…nannnn
    parce que il dit la vérité que certains refusent

    • BEYEME dit :

      @ oloumagnama,

      De quelle vérité parles-tu? La violence morale est plus dangereuse que celle physique. Et n’oublie pas que le peuple dans son entièreté a plus subi les violences morales depuis Bongo père. D’où ce que nous connaissons en grande partie aujourd’hui.

  27. la merveille dit :

    Bonjour BBM bientôt le nouveau gouvernement reste à savoir si tu seras maintenu au poste de VPM bref, dans tous les cas ton portefeuille va se rétrécir et tu partiras de là sans avoir construit une maison je ne sais pas si tu te rends compte. Toi même qu’as tu fais par le passé manipulateur des manipulateurs. Non BBM on ne fait pas cela je ne crois que ton comportement qui laisse à désirer fait de toi un politique responsable devant Alain Claude Bilie By Nzé. dit -t-on que qui s’assemble se ressemble et voila pourquoi le courant ne passe pas entre vous car Alain Claude a l’impression que tu veux lui choper son poste de porte – parole avec tout le sens que le cela comporte. BBM tu fais pitié aujourd’hui j’avais beaucoup d’admiration pour toi mais hélas…mais ne t’en fais pas e toute chose il faut surtout et surtout savoir considérer la FIN

  28. DJIEMBI KOUMBA dit :

    Ma convocation à cet instant s’inscrit dans la morosité qui affecte aujourd’hui la lueur lumineuse d’hier qui illuminait le Gabon. Où allons-nous?

    Quand le théâtre de la traitrise ouvre ses portes,les dictateurs spectateurs au pouvoir savourent cupidement les délices insipides de l’horreur scénique des indiques opposants. Dr Siméon DJIEMBI KOUMBA

    Le bal des traitres ne fait que commencer.

  29. LE VRAI dit :

    A cause des types de votre espèce, il n’y aura plus que Aba’a Minko seul. Les chiens que nous sommes allons nous muter en panthère pour vous apporter des preuves de votre affabulation.
    l’aérodrome sur ta tête est très bien faite pour voir y atterrir mon Tramontina.

  30. CHOSEN ONE dit :

    HOMME SANS HONNEUR
    HOMME SANS VERGOGNE
    HOMME A VIL PRIX
    TU NE SERAS AU GOUVERNEMENT, QUELQUE SOIT TES POSITIONS.
    HOMME SANS VALEUR INTRINSÈQUE

  31. Le Paysan dit :

    BBen Moubamba fait pitié. Puisse que son Ministre de l’information l’a qualifié de malade mentale c’est à dire fou. Personne ne le connaît mieux que Billie Bi Tigre, dont c’est vrais qu’il est malade. Cet étrange personnage fait à sa manière, il serait mieux son Ministre de la santé s’occupe de sa santé avant qu’il ne fasse trop des gaffes.

  32. St.Michael dit :

    Qui est cette girouette de BBM? Est ce que ce ‘’fake’’ est le même que celui que nous avons aide à tacler Ping en 2009 quand ce dernier était minstre des affaires étrangères de BOA et lui (BBM) ministre des affaires étrangères d’AMO?
    Il faut avoir perdu toute dignité et toute son âme pour jouer ce sale boulot de menteur et d’hypocrite.

    Cher ex-compagnon de la résistance Ben Bruno Moumbamba, tes intentions sont claires (boire du petit lait souillé des bongos). Mais tu aurais mieux fait de boire celui de bongo père que de boire celui du fils adopté que tu as contesté la nationalité et l’élection en 2009…..

    Quelle honte pour la descendance Moumbamba!

  33. Fille dit :

    Dire que ce type s’était mis devant un char en 2009 prêt à mourir pour le Gabon et le peuple gabonais ! Il a été derrière la plainte des biens mal acquis des bongo, on l’a vu hurler devant le siège de Total à la Défense en France, on l’a lu sur son blog prévenant tout le monde que la vie de Mamboudou était en danger, ainsi que lui-même BBM et ci et ça, sans oublier la grève de la faim !
    Eh oui, tous ces rôles à jouer pour un même acteur, ça craint. Il s’emmêle les pinceaux et le pauvre n’est pas loin de toucher le fond. Je l’ai vu de près une seule fois et ça m’a suffit à comprendre l’imposture dont est habillé ce type. Je crois que même Ali Bongo le connait bien.

  34. Roberto dit :

    Moubamba est un rigolo, un tonneau vide qui fait du bruit : le tonneau vide fait toujours plus de bruit que le tonneau plein !

  35. nkoulougoume dit :

    si le Gabon et ses autorités cherchent à faire l’affront avec la justice française et avoir des propos énervant, alors je ne pense pas que les autorités gabonaises vont s’ensortir comme le Burundi car nous avons deux pays colonial très différents, un c’est la monarchie qui essaye de libérer ses pays et l’autre c’est la République, une des puissances mondiale en matière de la politique et des intérêts. il est mieux que le Gabon se repli au lieu de faire le bras de faire comme la Libye.

  36. jean -jacques dit :

    Le probleme dans tout ça c’est le gouvernement qui tolere les fous comme ping de continuer de faire le desordre s’il etait en Russie Chine , cameroun, Guinée Equatorial ou au Tchad il ne seraitb plus en circulation on aurait deja fin avec lui depuis il est qui?

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW