Visiblement convaincus de ce qu’il est décédé à la suite de l’accident vasculaire cérébrale (AVC) survenu à Riyad, le 24 octobre, certains Gabonais considèrent la vidéo de présentation des vœux du Nouvel An du président de la République comme un «deepfake», un détournement de son visage et de sa voix.

La vidéo d’Ali Bongo diffusée, le 31 décembre 2018, serait un «deep fake» pour certains. © Capture d’écran/Gabonreview

 

La présentation de vœux d’Ali Bongo, diffusée par les télévisions nationales et sur les réseaux sociaux n’a pas convaincu ceux qui, depuis son AVC, soutiennent qu’il n’y a pas survécu. Pour eux, la vidéo montrant le président de la République s’adressant aux Gabonais depuis Rabat au Maroc est loin d’être authentique. Il s’agit d’un «deep fake», assurent ceux qui veulent bien le croire.

Sur les réseaux sociaux, cette théorie pour le moins farfelue ne fait pas moins des adeptes. Qu’est-ce donc que cette nouvelle trouvaille en passe de détrôner ou de renforcer les «fake news», ces fausses informations dont se servent ces deux dernières années certaines personnalités véreuses contre leurs adversaires. Aux Etats-Unis, la présidentielle de 2016 en a fortement été impactée.

Une vidéo «deep fake» reproduisant le visage de Barack Obama. Capture d’écran YouTube

Le «deep fake», de l’intelligence artificielle

Comme pour les «fake news», c’est toujours aux Etats-Unis que le phénomène du «deep fake» est apparu sur les réseaux sociaux vers janvier 2018, avec la diffusion d’une vidéo porno mettant en scène Gal Gadot. Bien évidemment, il ne s’agissait pas de l’actrice israélienne.

Comme d’autres, Gal Gadot a simplement été victime de l’usage malveillant d’une «technologie assistée par une intelligence artificielle [permettant] de plaquer, en temps réel, le visage d’une personne sur celui d’une autre déjà présente dans une vidéo», explique le site d’actualité français 20minutes.fr.

Quatre ans plus tôt, pour achever le 7e épisode de la saga Fast & Furious, le visage de Paul Walker a été incrusté sur le visage de ses frères cascadeurs après le décès par accident, en 2013, de l’acteur qui incarnait Brian O’Conner. A l’époque, cette technologie n’était pas accessible au grand public, et avait coûté plus de 50 millions de dollars au producteur.

Bien plus abouti – mais également plus néfaste – qu’un photomontage plus ou moins bien fait, le «deep fake» est désormais expérimenté dans tous les pays du monde, et plusieurs personnalités politiques et d’influence, de Barack Obama à Emmanuel Macron, en passant par Donald Trump, Angela Merkel et même le Pape François Ier, en ont été victimes. Certaines vidéos sont plutôt bien réussies et parviennent à convaincre plusieurs incrédules.

Une tentative de «deep fake» d’Ali Bongo. © Capture d’écran/Gabonreview

Bientôt une nouvelle mode au Gabon ?

Au Gabon où plusieurs internautes, particulièrement ceux issus de l’opposition, soutiennent que la vidéo de présentation des vœux de Nouvel An d’Ali Bongo est un «deep fake», le phénomène pourrait bientôt prendre de l’ampleur. Certains n’ont d’ailleurs pas manqué de s’essayer dès le 31 décembre. La qualité n’est pas forcément garantie. D’autres ont fait étalage de leur savoir-faire en la matière, en diffusant des tutoriels censés permettre au public d’y parvenir. Des internautes soupçonnent Omar Defunzu d’avoir prêté sa voix pour la réalisation de la vidéo d’Ali Bongo. Des jours avant la diffusion des vœux à la nation, l’humoriste a vivement démenti. Il n’empêche, beaucoup refusent de se laisser convaincre du contraire.

 
 

23 Commentaires

  1. Senna dit :

    Pourquoi les président des pays amis depuis sa soit disante convalescence ne le souhaite pas un bon rétablissement la est une très grande question qui laisse aussi à penser qu’il n’est plus de ce monde

    • Paul Mba dit :

      Très bonne question.

    • Nkembo dit :

      @Senna, c’est une très bonne question. Bonne surtout pour ceux qui ne suivent pas l’actualité. Paul Biya a passé des mois hors du Cameroun pour des anomalies de santé. Certains le donnaient, d’autres non. Combien des chefs d’états lui ont rendu visite en Europe là où il était ou Cameroun à son retour? Je t’apprends que les chefs d’états amis ont les nouvelles d’Ali Bongo. Je voudrais aussi que tu saches que la zone cemac est gouvernée par des dictateurs tous des mal élus et s’entretuent seulement pour le titre minable de doyen d’où des petites affinités contrairement à l’Afrique de l’Ouest plus démocratique et chaque président se bat d’abord pour l’intérêt de son pays.

    • TARA dit :

      Si les présidents des pays amis lui souhaitent prompt rétablissement tu croiras qu’il est vivant??? Ou ce sera une mise en scène des hommes politiques , vs avez demandé les preuves photos vidéos on vs les donne vs voulez autre chose finalement ?

  2. Serge Makaya dit :

    Si s’en est pas un qu’il nous prouve qu’il est bien vivant en donnant la possibilité à une poignée de gabonais Dr la majorité et de l’opposition de le visiter à Rabat, juste pour 10 minutes. Ainsi les gabonais seront VRAIMENT rassurés définitivement qu’il est bien vivant. Perso, il est bien MORT depuis octobre. J’ai travaillé au B2,et je sais le mensonge qu’il font véhiculer au peuple gabonais. Les renseignements du Gabon sont au service d’une famille et non du peuple gabonais.

    • Nkembo dit :

      @ Serge Makaya, tais toi. Tu n’as rien à dire. Aie honte de toi. Tu as travaillé au B2, tu as passé tout ton temps à exécuter des ordres illégaux, à torturer tes concitoyens et c’est maintenant que tu viens parler du mensonge que tu as tant obéi? Tu as trahi ton serment. Tu n’as pas été un militaire digne honte à toi. Tu as été un peureux, un homme manquant de coquille
      Pauvre type. De grâce libère la ligne.

    • Ex B3-1 dit :

      @ Serge Makaya
      Change de pseudo, non seulement tu n’es plus crédible depuis depuis, mais tu vas finir par te faire insulter

  3. Hugo dit :

    S’il a pu faire un discours de 3 minutes aussi bien habillé, il peut aussi recevoir une délégation gabonaise au Maroc pour faire taire définitivement les rumeurs sur sa mort. Cette délégation doit comporter les membres de la majorité et de l’opposition. Mais il ne le fera pas parce qu’il n’est plus de ce monde depuis fin octobre. La famille Bongo cherche par tout les moyens à se maintenir au pouvoir. Peuple gabonais, réveille toi…

  4. Étienne Ndong dit :

    Tous ceux qui continuent à clamer que BOA est en vie n’aiment pas le Gabon et les gabonais.

  5. Antoine NILE dit :

    Un conseil au peuple gabonais : n’acceptez plus jamais qu’une seule personne dirige votre pays. Sinon vous vous ferez toujours avoir par des rapaces. Votre pays est l’un des plus riches du monde en ressources naturelles. Prenez votre destin en main. Et ne vous faites avoir par la France ni le Maroc. Ces deux pays pillent vos richesses. Le Gabon aurait pu être, depuis l’indépendance en 1960, le plus beau pays d’Afrique. La France qui vous a imposée les Bongo ne vous veut pas du bien. Je vous le dis en tant que français. Mon épouse est gabonaise et nous vivons en France. Et ce que nous vous disons est sincère – vrai. Il vous faudra aussi réclamer les 18% des recettes pétrolières du Gabon que TOTAL versé à la famille Bongo. Ceci est tout simplement inadmissible. Vivement la libération TOTALE du Gabon.

    • Conseil dit :

      Ton conseil et tes lieux communs galvaudés émanant d’un ex néo colon sont lamentables.
      Le fait d’avoir raflé une soeur ne te donne pas le droit de salir quiconque, en premier les Gabonais et pas non plus les Français ou Marocains.
      Retourne dans ton village avec Pharmapur, occupes toi de ton épouse et de tes gilets jaunes, et laisse les choses du pays à ses vrais autochtones.

      • Un Gabonais dit :

        Ce que dit Antoine est totalement juste. Vous devriez avoir honte de brader les richesses de ce pays, entre les mains d’une famille. Fusse t-il pour préserver vos intérêts.
        Continuez d’agir en traître envers votre pays, et vous serez confondu le moment venu…

  6. sergio dit :

    Moi je pense que BOA est en vie,mais qu’il est aveugle et ne peut plus marcher. Donc il n’est plus apte à diriger le pays.

  7. makeri dit :

    s’il est vraiment au maroc et encore en vie ,pourquoi lors de son micro-discours le becté du boa n’était pas en direct?contrainte de liaison de communication diront-ils: la rtpdg ne peut pas realiser un direct faute de materiel adequat.faux,reponse simple parce qu’il est bien mort. S’il est vraiment au maroc et encore en vie, pourquoi ne reçoit-il pas la communauté estudiantine gabonaise là-bas,ainsi que les membres de l’opposition,de la majorité et de la societé civile qui doivent venir du gabon? reponse simple:il ne peut plus car le becté de boa est bien mort.

  8. TARA dit :

    Simplement ridicule, Ali est bel et bien vivant et il reviendra bientôt, après on nous sortira que c’est son sosie, ou je ne sais pas trop quoi le ridicule devient devient légion au Gabon

  9. bassomba dit :

    Certains icidevraient baisser pavillon, la preuve nous a été rapportée qu’Ali est bel et bien vivant, bien que physiquement diminué

    • Komilfo dit :

      En même temps il est savoureux d’assister à la dégringolade du saigneur et aux vains et mabouls efforts que fournissent ses petites mains pour le sortir de la mélasse.vous aussi on ne mendie pas à quelqu’un de vous croire comportez vous un peu Komilfo

  10. […] particularly Bongo’s critics and political opponents, weren’t satisfied. Owono said that Gabonese activists were skeptical of Bongo’s seeming rigid appearance during the […]

  11. […] particularly Bongo’s critics and political opponents, weren’t satisfied. Owono said that Gabonese activists were skeptical of Bongo’s seeming rigid appearance during the […]

  12. […] particularly Bongo’s critics and political opponents, weren’t satisfied. Owono said that Gabonese activists were skeptical of Bongo’s seeming rigid appearance during […]

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW