A la faveur d’une toute récente rencontre avec des diplomates accrédités au Gabon, Jean Ping et les siens ont appelé la communauté internationale à prendre ses responsabilités après la décision de la Cour constitutionnelle.

Jean Ping et les siens, le 26 septembre 2016. © Gabonreview

Jean Ping et les siens, le 26 septembre 2016. © Gabonreview

 

Ayant vu sa requête en réformation rejetée par la Cour constitutionnelle le 24 septembre 2016, pour permettre à Ali Bongo de rempiler à la tête du pays, Jean Ping estime que «le processus électoral s’est soldé par un échec de la démocratie». Pour ses soutiens, «il s’est une nouvelle fois soldé par un coup d’Etat électoral», dont l’issue devrait interpeler la communauté internationale. D’autant que celle-ci a pesé pour que le candidat de l’opposition saisisse la Cour pour tenter de régler la crise issue de la publication des résultats dans la province du Haut-Ogooué.

A la faveur d’une rencontre organisée le 27 septembre avec les ambassadeurs de l’Union européenne, des Etats-Unis, de France et le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU pour l’Afrique centrale (Unoca), le camp de Jean Ping a invité la communauté internationale «à prendre ses responsabilités devant cette situation qui l’engage également». Dans l’équipe de l’ancien président de la commission de l’Union africaine, l’on tente d’orienter le regard des partenaires internationaux du Gabon vers la «comptabilisation précise des arrestations, des assassinats et des massacres qui ont été perpétrés par certains éléments des forces de défense et de sécurité, appuyés par les escadrons de la mort».

«Au Gabon, sous Ali Bongo, l’Etat de droit n’est désormais plus qu’une vue de l’esprit. (…) Tout est mis en œuvre pour créer un climat de terreur et de psychose généralisé. Le régime Bongo-PDG a atteint le point de non-retour dans la barbarie, la dictature et le non-respect des droits élémentaires vis-à-vis de la personne humaine», s’inquiètent les soutiens de Jean Ping. Face à cette situation, Jean Gaspard Ntoutoume Ayi, porte-parole de Jean Ping, a assuré que l’opposant est plus que jamais déterminer à «restituer au peuple gabonais sa souveraineté, et à donner toute sa légalité au pays réel qui dispose de la légitimité».

D’après le porte-parole du candidat malheureux de la présidentielle d’août dernier, «il n’est pas question pour lui (Jean Ping) et les siens de reconnaitre Ali Bongo comme futur président de la République», d’autant que son mandat actuel arrive à son terme le 15 octobre 2016. «Le président Ping ne se prêtera et ne cautionnera aucun arrangement d’arrière-boutique sur le dos du peuple gabonais qui a tant souffert, et qui souffre encore de cette période traumatique», a prévenu Jean Gaspard Ntoutoume Ayi, non sans inviter à nouveau les Gabonais à «la mobilisation et à la vigilance, pour faire échec (au) coup d’Etat électoral», dont il accuse Ali Bongo et la Cour constitutionnelle.

 

 
 

43 Commentaires

  1. jean jacques dit :

    cette bande des vieillards la ne se fatiguent pas certainement leurs ages ne vous permettent plus de comprendre que la meme communaute que vous solliciter tous les jours est avec Ali. allez y en retraite svp. liberer les postes.

  2. jean jacques dit :

    ping tu etais ministre des affaires etrangeres et tu sais que un ambassadeur represente le president , en gros tout le pays. Donc quand les Ambassadeurs de France , USA et presentant de UE assistent a l’investiture du president de la situation, du Gabon qui a un plan pour le Gabon, ca veut tout dire.c est la honte qui vous tue de n’est pas dire Ali a gagne.

    clavier anglais sans accents

  3. vladmir dit :

    @jean jacques est un bandit caché derrière un clavier. Il sait que Robert MUNGABE 96 ans etait président de l’UA et président de son pays! Cet argument à traiter les autres de vieux est idiot! SI ton mentor avait gagné pour quoi la CC n’a pas annulé ou recompté les voix du HO? c’était patent un taux de 99,98 ! Pour quoi le représentant de la CENAP dans le HO a confisqué les PV du candidat JP ? Il mérite la guillotine au nom du peuple gabonais souverain! Pour koi MOUTSINGA de la CC était passionné lors de son discours devant la communauté internationale? Tellement qu’il a reçu 100 millions de cfa de la part d’ALI BINGO, il ne s’est pas gêné de s’enthousiasmer devant un public qu’il remettait sous ses pieds….Bref, Ali vivra éternellement. Amen!

  4. Koek lun dit :

    Le droit a besoin de la force . Je crois que c est ce qui nous manque . Pour arreter un bandit un policier doit etre plus fort que lui . Ou allons nous trouver la force pour retirer le bandit Ali de la maison . On va tous se reculer pour rester tous ds un coin de la maison se taire de peur d etre executes? Au secours communaute internationalle ! Nous n avons nI armes ni force . Mais ils on pris Notre maison avec nos femmes et nos enfants d autres sont en prison parceque ils n ont pas vote Ali . Ils ont Deja tue ceux qui ont voulu s opposer . Mais c est Jean Ping le president . S il vous plait aider nous . Mm si on nous tue c est Jean Ping le predident .les monarchies Cest TErmine!!!!

  5. Koek lun dit :

    J ai oublie ils faut qu on gele les avoirs de l etat et comme ils sont accroches au pouvoir ils vont monter ds leur plafonds retirer l argents qu ils ont vile depuis un Demi siecle . Faites les ca dure

  6. Koek lun dit :

    Vole non vile. Clavier bete!!!

  7. nzam ata dit :

    Le vote des gabonais à été vole,la cours constitutionnel à ignoré le vote des gabonais,les gabonais réclament leur vote la réponse se traduit par des coups de feu et des arrestations àlors que reste il d’autres à faire pour les Gabonais après tant espérance ?

  8. durembu dit :

    c est super d avoir au pays des illettres comme ce clown jean jacques…evidemment il s aligne derriere le camp des illetres..alain n a jamais fait l ecole…il a ete a l ecole..aucun diplome…ping a ses diplomes…et nous ne vivons plus les annees 60 ou albert bernard bongo commis de bureau devint chef d etat, leon mba coiffeur devint president ou yembit premier ministre alors qu il n etait de gerant de bar…..vous nous retardez le pays basta avec ses carnaval, courses de bateaux, newyork africa forum,…alors qu au chl on ne trouve pas de medicaments!!! qu il degage nous allons reecrire l histoire du gabon, se le reaccaparer et enfin construire notre pays en le mettant sur la voie d un vrai developpement durable…pas besoin d amateurs comme cet illettre de biafrais….lubwa!!!!

  9. billy dit :

    Ping et les siens doivent aller dans le sens du dialogue national. Vous et vos amis, Vous êtes un PDG bis. Vos soucis est d’obtenir juste des avantages pour vous et vos familles, le peuple est une vue d’esprit chez ces grabataires d’une autre époque. Le vieux Ping, veut son beafteak comme les commissions d’Addax.

    • Iboundji dit :

      Surtout gardes la même position attends toujours..Ils vont venir…
      « Muyibi a bumi nga-ndungu a nde » [le voleur n a pour seul but que d assassiner le vrai propriétaire du champ] sagesse Aduma
      « Quiconque a répondu par l’offense à l’offense – n’a point à redouter la vindicte du ciel, – et quiconque se voit, pour prix d’une imposture, – infliger un affront, ne reçoit que son dû. » Sophocle
      «Mòndi a ka fu, taba a gò dwari ndiba »[au décès d’1 chien, la chèvre ne porte pas le deuil] sagesse Punu

  10. LERUS ROUGE dit :

    jean jacques , tu n est rien d autre qu une chimere, qui ne sait pas ce qu elle dit.
    il n ya jamais eu de honte a ce qu une personne garde sa tete haute ,. vous voulez toujours que l on vous fasse allegence . ALI N A PAS ETAIT ELU ,ET TOI MEME TU LE SAIS

  11. opposition dit :

    CE QUI FAIT UN BON PRÉSIDENT, CE N’EST PAS SA JEUNESSE OU SA VIEILLESSE, MAIS SA SAGESSE. OR, ALI BONGO QUE VOUS ADOUBEZ EST LOIN D’ÊTRE UN SAGE.

  12. Axelle MBALLA dit :

    @jean jacques…..Tu vivras éternellement. Tu continueras à être comptable des assassinats des BONGO. Et surtout, tu seras toujours toujours aussi abruti (que moi) …non! plus abruti pour soutenir un tel régime. Jean jacques, malgré ton pseudonyme, es-tu capable d’écrire avec ton vrai nom…comme moi?

    Cela s’appelle le courage! Mais au PDG, ce mot est étranger. Celui le plus connu chez vous c’est le mot C R I M E S..

  13. lavatar dit :

    La bande de voyou de la république. L’organisation Omar qui a fait tant de mal au Gabon.

  14. democrate toujours en vie dit :

    Nomer aussi votre gouvernement qui sera bel et bien reconnu.tu es le vrai président élu démocratiquement..

  15. Stop Françafrique dit :

    Ligne 19: […], l’opposant est plus que jamais déterminé* […]

  16. Pica dit :

    @ jean jacques
    Juste te dire que la question de l’age en politique n’a pas de sens, bien si tu penses l’age constitue un critère important, alors accordons nous que Ping est vieux par rapport à ali, mais ma fille de 15 ans qui est moins agée que ali a alors droit au chapitre

  17. Juste du bon sens dit :

    Je ne comprends plus toutes ces injures et cette façon haineuse de se parler les l’une les autres. Ç est dommage!!! Vous voulez la guerre? Mais est-ce que la guerre à déjà emmener du mieux chez les populations? Dans quel pays ça a marché? RDC Congo? Congo Brazza? Centre Afrique? Burundi? Egypte? Libie? Syrie? Etc… Sans compter qu’avec votre façon meprisante de parler des voisins africain aucun pays frontalier ou même africain ne voudra vous recevoir. Vous irez en exhile chez qui? Chez les equoito? Chez les voleurs Camerounais? Chez les coinzateux congolais? Ou chez les malien, sénégalais, togolais, beninois etc… Que vous avez mangé à toutes les sauces depuis des années vous croyons toujours supérieur à tous? Et soit dit en passant un collègue d électeur ce n est pas tout le peuple gabonais. .. A peine 56% des inscrits ont votes sans compter les bulletins blancs (akachi les indécis )…Alors faut nous laisser vivre enfin!

  18. christian222 dit :

    ces vieux roublards fonctionnaires et hommes d’affaires milliardaires qui étaient la machine incontournable des manipulations des textes constitutionnels et des rejets en leurs temps en fonction se trouvent aujourd’hui coincés dans une impasse qu’ils connaissent très bien…

    ils ont confectionné des lois sur-mesure pour Bongo Père qui garantissaient dans tous les cas une victoire de gré ou de force!!! les arroseurs arrosés!

    vous parlez aujoud’hui au nom du vote du peuple que vous avez toujours bafoué car vous savez très bien que depuis 93, le vote du peuple n’a jamais été respecté!!! Ali a donc volé aux voleurs!!!
    bien fait pour vous…

  19. ans dit :

    une bande de milliardaires qui a dépouillé le Gabon et qui espérait revenir aux affaires grâce aux voix du peuple qu’ils ont toujours ignorées depuis mba abessolo jusqu’à mba obame!!!

    C’est vrai, je plains la frustration du peule gabonais hélas… mais je me console en voyant la tête de ces vipères…

  20. MOABITE dit :

    En sa qualité de Président élu, Jean Ping doit écrire dorénavant aux institutions de BRETON WOODS, à la BAD,la BEAC et tous les organismes financiers vers qui ces assassins se tournent pour endetter le pays, afin de leur mettre en garde, de ce que tout financement envers ces putschistes ne sera nullement remboursé par l’Etat gabonais lorsque Ali Bongo sera en fuite! qu’ils sachent que c’est pas la prestation de serment qui fait un Président, mais plutôt la volonté populaire! le simulacre d’investiture qui a été organisé n’engage que les 600 invités qui y étaient et nullement la République Gabonaise dont le Président élu est Jean PING.

  21. lepositif dit :

    Jean Ping et ses affides attendent le decret de la communaute internationale pour destituer le president elu Ali Bongo. Quelle naivete!!! Reveillez-vous, vous avez perdu, pensez aux legislatives.

  22. Pica dit :

    @ jean jacques
    Tu estimes que Ping est un vieillard, que dira mon neveu qui est à la maternelle par rapport à ali? Allons-y donc chercher des fraicheurs dans les pédiatries et la question de l’age sera réglée!

  23. Gabon Libre dit :

    Le tricheur partira de lui meme, faites nous confiance.

  24. un gaboma triste et heureux dit :

    ils savaient que jamais ils n’accéderaient au pouvoir!!
    les institutions, les textes reglementaires et les personnes à leurs têtes étaient choisis à la perfection pour garantir ÉTERNELLEMENT la victoire de Bongo Omar!!! au mépris du peuple…

    et voilà…ils étaient bien là, ils ont brodé ces textes…ndzoumba Ping Ndemezogho etc, choisi ces gens… pourquoi ils pleurent aujourd’hui??? des crocodiles!!!

    prenez votre retraite. la génération Ntoutoume ayi, Patrick Eyogho et autres vont prendre le relai. ils sont jeunes, compétents et surtout, ils ont des mains PROPRES!!!

    • Juste du bon sens dit :

      C’est l’histoire de l’arrosseur arroser……Bien fait pour eux! On aurait eu Mamboumdou pour President par exemple si cette bande de bandits ” repenti de la dernière heure” n’avait érigé des lois qui quelques part garantisaient leur bien êtres. Dommage qu’ils n’avaient pas consulter la “boule de cristal” pour comprendre que le mal revient toujours comme un boomerang. ..Mamboumdou est mort sans avoir accès à sa place de président élu par leurs fautes….. Ainsi soit-il également pour Ping et sa bande de bandits.

  25. bonga pierre dit :

    Regardez-vous les têtes de ceux qui demandent à Ali de partir: mouckany iwangou, chambrier, Eyeghe, divung, oyé mba, ping, nzouba.
    Que peut-on attendre de ces sorciers et bandits de grand chemin?

    • Iboundji dit :

      C’est vrai qu’ils font plus de sacrifices et de crimes rituels que lui et malgré çà ne peuvent rivaliser sa beauté..cruel quand même….
      «Mundumba a sa kwè byatsi » [1 vrai chef ne s auto désigne pas] sagesse Guisir
      ” 1 individu conscient et debout est plus dangereux pour le pouvoir que dix mille individus endormis et soumis.” Gandhi.
      «Dusombi a gè kèsigi matsi » [le ver-palmiste ne vante pas sa graisse] sagesse Punu

  26. jean jacques dit :

    il faut appliquer la CHAIRIA a tous ses vieilles Vipers de l’opposition pour que les vrais gabonais conscients soient a l’abri de la violence xenophobie, injures,haine.

    on veut vos vieilles tetes deja bourees de crimes politiques. le chef de fil le vieillard chinois, l’hypopotame Myboto, la vipere moukagni, le guepar chambrier et le baobab nzouba.

  27. LERUS ROUGE dit :

    il faut envoyer les malade comme jean jacques a MELEN sinon cette chimere gangrenera tout le monde et les rues du gabon seront bondees des sociopathes.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW