Le Parti gabonais du progrès (PGP), dont est membre Jean Ping, a récemment appelé les militants de l’opposition à la «résistance active», pour mettre fin au régime en place.

Benoît-Joseph Mouity-Nzamba, président du PGP, le 5 octobre 2016 à Libreville. © Gabonreview

Benoît-Joseph Mouity-Nzamba, président du PGP, le 5 octobre 2016 à Libreville. © Gabonreview

 

Plusieurs jours après l’appel de Jean Ping à la «résistance active» des Gabonais dans le but de contester la réélection d’Ali Bongo à la suite du scrutin présidentiel d’août dernier, le Parti gabonais du progrès (PGP) lui a emboité le pas. Dans le cadre de la journée de recueillement, organisée par le candidat malheureux de la dernière présidentielle, en mémoire des morts des émeutes du 31 août au 1er septembre 2016, Benoît-Joseph Mouity-Nzamba a exhorté les populations à continuer de refuser la victoire du candidat du Parti démocratique gabonais (PDG). Pour le président du PGP, formation pôlitique dont l’ancien président de la commission de l’Union africaine est membre, il s’agit de «refuser le fait accompli».

Et s’il n’a pas manqué d’affirmer que «Jean Ping est bel et bien le président de la République gabonaise élu le 27 août 2016», il pense trouver dans cette «résistance active» le moyen de «faire échec à la dictature régnante et de faire triompher (leur) droit, (leur) victoire commune». De l’avis de Benoît-Joseph Mouity-Nzamba, «un pouvoir minoritaire même secouru par quelques félons ne peut venir à bout de la résistance d’un peuple déterminé, organisé et conscient de son bon droit».

Abordant la main-tendue d’Ali Bongo, notamment le gouvernement d’ouverture récemment formé et supposé mettre fin à la crise politique actuelle, le premier responsable du PGP s’est littéralement montré moqueur. «(Ali Bongo) a brisé ce qui faisait le bien commun des Gabonaises et des Gabonais : la paix des cœurs et des esprits. L’entrée au sein d’un gouvernement fait de bric et de broc, de quelques profito-situationnistes ne change rien à la situation dramatique de notre pays. Le coup d’Etat militaro-électoral installe, de façon durable, la méfiance et la haine», s’est-il exprimé, non sans condamner les emprisonnements et autres pressions exercées sur les soutiens de Jean Ping, à l’instar des responsables de sa propre formation politique.

 

 
 

31 Commentaires

  1. SEMA dit :

    Gabonreview,sauf à considérer de votre part que la CENAP et autre Cour Constitutionnelle ont lu le droit,de même que vous prenez la précaution de dire “de l’avis” de…Vous pourriez dire la meme chose pour Ali.C’est à dire , de l’avis de la Cour il est président.

    • Fille dit :

      Tout à fait. Et comme le dit si bien le chef de la diplomatie française : ” il a été déclaré élu par la cours constitutionnelle et celle-ci l’a investi…nous avons pris acte” Voyez-vous la nuance ? Mais ils sont obligés de faire avec lol, mais obligés par qui ? Qui donc veut nous faire boire ce vin amer si mal tiré ?

  2. koek lun dit :

    Bien . personne ne reconnait ce president de Bongo!

  3. Jean - jacques dit :

    L’oncle Sam c’est comment aavec cette barbe on dirait la forêt des abeilles.voila vous. Supporter un radin comme ping il est incaple de te donner 5000 pour couper cette barbe qui est devenue roux.oh Dieu quand le chômage frappe les hommes politiques ils sont plus malheureux que un SDF.

    • Samuel dit :

      Vous qui êtes nés travailleurs, nageant dans le bonheur, continuez votre route. Laissez ces malheureux tranquilles, ils ont quelque chose d’autre que l’arrogance dans leur tête.
      VANITÉ DES VANITÉS

  4. Ogoula Nze dit :

    Le camp de PING et ses acolytes.

    Regardez les vous mêmes. Ils baignent dans un délire…

    Ils ont plus de SOUVENIRS que d AVENIRS.

    On n a pas besoin d eux dans le Dialogue National. On ne va pas les supplier.

    Qu ils restent dans leurs coins sans déranger les gabonais qui aspirent à autre chose maintenant que les élections présidentielles sont terminées.

    BYE BYE …

    • Sebdepog dit :

      Tu as raison. Ils vont rester dans leur coin. Et les Gabonais avec eux. Car c’est Mborantsuo qui a voté pour vous et non les Gabonais.

    • LB dit :

      Les élections sont certes terminées mais il n en demeure pas moins que la population est foncièrement divisée. Et oui, vous pouvez faire dans ces vieillards, sans les gabonais a qui on a bafoué leur dignité, sans les gabonais qui aspirent au rêve d une alternance possible…mais avec ou sans dialogue Ali Bongo n aura jamais la légitimité. Donc je vous invite à avancer sans nous comme vous l avez toujours fait en 2009.

    • Samuel dit :

      Même vos propres consciences vous disent que BOA à triché avec SA CENAP et SÀ COUR. Vous pouvez toujours mentir aux autres mais pas à vous-mêmes ni à votre CREATEUR.
      Pour vous,le pouvoir est une fin en soi, mais plus que jamais, vous ne réussirez à coller les morceaux de ce pays profondément meurtri et divisé par ce qui vient de se passer. Gouvernez, utilisez l’argent du Gabon pour TOUT ACHETER y compris les CONSCIENCES des gens, mais sachez que quelque soit la durée de la nuit…..allez vous renseigner pourquoi Compaoré ne vit plus dans le pays où il a RÉGNÉ plus de …27 ans sans partage. VANITÉ DES VANITÉS Mr

  5. gabao.kool dit :

    Ogoula Nze tu parles de quels Gabonais ? “Motherfucker” !

    • Ogoula Nze dit :

      De quels gabonais? Ces gabonais:

      Sur 1 800 000 gabonais, a peu pres 300 000 sont alles aux urnes.

      Sur 300 000 a peu pres 170 000 n ont pas vote pour PING,mais pour ALI et pour des genS plus serieux et plus credibles que ton PING.

      Sur les 130 000 qui auraient vote pour PING, plus de 100 000 pourraient etre des adherents des partis qui disent Oui pour aller au Dialogue.

      Que restent il? pas plus de 30 000 qui ont vraiment vote pour PING lui meme. Et dans ces 30 000 beaucoup qui ont vote pour PING parce qu on leur a menti sur les origines d ABO.

      Prmi ces 30 000 BEAUCOUP QUI ONT DES RESPONSABILITES SOCIALES ET FAMILIALES (enfants a nourrir, factures a payer…)et qui savnet que leur destion et leur ne depend pas du fait que PING soit President ou pas.

      Que reste il? PING ses cousisn les adhiahenot, Chambreir, Jean gaspard Ntoutoume Ayi,…et quelques autres…

      STP si tu veux parler, reflechis…

      Si tu na spas compris la demonstration, la prochaine fois je te le fais en Anglais en Espagnol ou en Chinois (parce que je parle chinois aussi)…

      Bien cordialement.

      • tLB dit :

        Ces statistiques proviennent d ou ? C est des hypothèses personnelles et orientées ou des chiffres d institut sérieux compétent impartiale ? Ce qui est triste est que vous cherchez toujours que votre Président a été élu or vous savez que c est archifaux. Qu a cela ne tienne chacun a son niveau fait de la résistance. La mienne c est de me dire que bien qu Ali Bongo ait été déclaré Président par la Cc il n en reste pas moins qu il ne sera jamais légitime et donc respecter par une partie d une peuple gabonais. La gabon a un Président tricheur et je ne peux le reconnaître comme mon président et cela ne m empêche pas de vivre de bosser et de nourrir les miens. 2016 n a pas été 2009 parce que les Émergents souhaitent maintenant dialogue. Un dialogue qui n est pas nécessaire puisque vous avez réponse a tout.

  6. Bonanza dit :

    Même passé cent ans, un mensonge reste un mensonge. A aucun moment on ne dira un jour qu’à l’époque ceci était un mensonge, et aujourd’hui cela est vrai. Messieurs Jean-Jacques et Ogoula Nze, vos positions seront toujours mensongères. Ping a gagné l’élection d’août 2016, quoi que vous direz, cela sera écrit un jour dans les livres d’histoire parlant du Gabon. Continuez à Élever vos enfants dans le mensonge et la duperie, vous en récolterez un jour les fruits.

    • Ogoula Nze dit :

      La vie est un agreable mensonge disait un grand homme politique francais.

      Quand tu est petit on te fait croire a la petite souris et au Pere Noel…

      Quand tu grandis on te dit fais des etudes, tu sera quelqu un…

      Quand tu baignes dans la haine et dans l aigreur, des opportunistes te disent, je vais vous mettre a l abri de la peur et du besoin…

      Nous, nous sommes realistes et non fatalistes.

      Ce que l histoire du Gabon retiendra c est la la PIRATERIE DE PING et ses CYBER TERROSRISTES…et l oeil vigilent et le travil de nos services de renseignements qui ont fait eviter au GABON La pire des HUMILIATIONS et des HONTE avec le etour des methodes mafieuses de prise de pouvoir de la clique PING, BOURGI, MAMADI DIANE, PIERRE PEAN ET COMPAGNIE.

      Vive le GABON Vive Ali, Vive les opposants historiques responsables qui ont compris le Peril que representait PING pour la souverainete du Gabon, vive la DIGNITE.

      • tLB dit :

        Question de culture generale, demontrez nous comment fait on pour pirater un process électoral ou les pv sont manuscrits? Nous avons des méthodes archaïques donc expliquez un peu l histoir là gueee

        • Ogoula Nze dit :

          Le Camp de PING avait des faux PVS manuscrits. Seules sont les signatures des membres du camp de PING.

          Ces PV M. YEO les a utilises pour alimenter sa base de donnees et faire des consolidations.

          Ces consolidations ont ete diffuses sur le NET faisant croire sur les reseaux sociaux que ce sont les vrais resultats.

          C esont ces faux PVS que les avocats voulaient presenter au tout dernier moment a la CC.

          Dans leur vol et leur piraterie ils se sont embrouiller et meanger la chronologie.

          LE PLAN A ECHOUE LAMENTABLEMENT!!

          TLB veux un dialogue…? Desole je suis la pour eclairer la lanterne des Gabonais qi sont encores dans les tenebres de la HAINE et de l AIGREUR.

          J ai fait juste une parenthese pour vous faire plaisir Monsieur ou madame TLB.

          Je retourne a mon travail.

          Cordialement.

  7. CHRISTOPHE GRAUWIN dit :

    Vous me faites rire… ça fait quarante ans et plus que vous vous faites bananer par une clique d’escrocs … bougez vous le cul

  8. Rtg1 dit :

    Echauffement, Echauffement on est prêt pour la dose !

    https://www.youtube.com/watch?v=GoeKjOiVyAk

  9. Shaka Loubedi dit :

    Arretons de trop parler. Nous devons passer a l’action. Je suis plus que jamais determiner a en finir avec le regime d’ibubu.
    Je suis tres remonter quand je vois des tocards militaires qui jouent aux commandos dans les rues alors qu’ils n’ont jamais fait la guerre. Trop de discours tue la determination.

  10. imagine2016 dit :

    Bonjour braves gens,
    partisans sans réserve de l’alternance.

    Pourquoi je vous dis brave?

    Pcq qq part je m’amuse tristement de votre naïveté et de vos contradictions, mais mes braves gens les élections sont passées, on est passés à autre chose, il ne vous reste, non plus à critiquer Ali, ses choix et ses amis mais à vous regarder, à faire pour une fois votre autocritique, comment en est-on arrives là, telle est la question que vous devriez vous poser aujourd’hui, où avons nous commis l’erreur, mais je vous fiche mon billet personne dans l’opposition ne convoquera un dialogue nationale pour en débattre, il est plus facile de rejeter l’opprobre sur l’adversaire…

    Pour ma part, j’ai toujours pensé qu’un leader politique ne détient pas forcement la vérité et qu’il devrait de temps en temps écouter les voix discordantes de certains militants, mais comme au Gabon on nous a appris à courber l’échine devant ceux qui ont de l’argent et qui ont eu l’opportunité d’avoir occupé certaines hautes fonctions( d’où parait-il leur professionnalisme et leur connaissance parfaite du système Bongo) tout le monde suit et malheur à ceux qui à l’instar d1 Meminitame et autres imagine2016 osent “chanter faux”

    Braves gens,

    Il est évident que Ping a remporté dans les urnes même son adversaire le sait, cette vérité est imparable malgré les sorties incongrues de ses faucons, la forfaiture d’Ali se voit comme le nez sur le visage. Mais braves gens, la campagne étant finie dites moi, Mr Ping était-il le bon candidat, s’il l’était pour les électeurs gabonais, l’était-il pour les grands électeurs , c-à-d la Communauté internationale, je fais court l’Occident?
    En effet, expliquez moi pourquoi la France a volé au secours de Ouattara et pas de Ping, expliquez moi cela comme on explique les choses à un enfant de 5ans.

    Mais dites moi enfin, comment met-on fin au régime d’Ali?

    On nous a demandé d’aller voter massivement, je crois que nous avons
    obéi à la lettre, Ping a remporté et la CC et la CENAP le savent, aujourd’hui ce que j’attends du PGP et de tous ceux qui nous ont promis une victoire sans clash, c’est d’installer Mr Ping là bas au bord de mer, j’attends qu’il tienne sa promesse, et pour cela qu’il fasse jouer son carnet d’adresses, sa connaissance plus que parfaite du système, on nous a dit qu’il avait de l’argent et des amis puissants, qu’il fasse comme les autres pour que cet argent puisse servir une cause commune, nous débarrasser définitivement d’Ali et son émergence II…..Où est donc le fameux plan B?
    c’est nous demander de rester vigilants et mobilisés en attendant Godot?

    Confidence pour confidence, à quoi joue René N’Demezo’o? il ne croit plus à l’alternance, si les carottes sont cuites qu’on nous ne le dise, du moins qu’on l’explique enfin aux braves gens , genre GABON MON HERITAGE, Gabon Alternance et autres Tarameck mon frère et cie. Je crois que ceux que vous avez suivis scrupuleusement vous doivent la vérité….J’attends qu’on me dise quand on va enfin aller nous aussi installer notre président élu, si c’est plié, arrêtez de nous amuser avec des postures d’irréductibles et des sempiternelles conférences de presse où à voir vos mines, on constate définitivement que vous ne maitrisez plus rien, que vous êtes rattrapés par votre naïveté et vos contradictions.

    Désolée, que personne ne vienne m’injurier sinon, je dégaine.

    • Ogoula Nze dit :

      Le mensonge n a jamais longue vie et NUL NE PEUT SE PREVALOIR DE SA PROPRE TURPITUDE.

      PING n a gagne que dans son imaginaire et dans celui de ceux qui pense que pour reussir il faut faire des salamaleks au president et au pouvoir.

      Nous sommes dans l heure de La MERITOCRATIE, SOCLE DE TOUTE NATION QUI CHERCHE L EMERGENCE.

      C est maintenant qu il faut faire ses preuves.

      PING n est pas un homme politique. Mayila, Ndemezo, Maganga, Ben Moubamba l ont bien compris…et bien d autres aussi..bien d autres encore et la communaute internationale aussi…

      La politique ce n est pas le combat d un jour, d une election presidentielle ou de deux ans.

      C est le combat de plusieurs annees voire de toute une vie. Pourquoi?

      Parce que l on accepte de donner sa vie, de perdre ses PRIVILEGES pour l interet du peuple.

      Cela s appelle le SACERDOCE

      ALI l a montre en renonçant a beaucoup de choses et il continue de le montrer. Il l a conceptualise dans son programme EGALITE DES CHANCES qui est un PAN du Plan Strategique Gabon Emergent.

      ALI PRESIDENT POUR 2016 C ETAIT CE QU IL Y AVAIT DE MEILLEUR POUR LE GABON ET LES GABONAIS.

      Le peuple l a décidé ainsi et Dieu l a décidé ainsi.

      La PAIX soit sur vous.

  11. Pierre Manganga dit :

    Le 27 août dernier, les Gabonais dans leur majorité ont rejeté la gérontocratie formée par le collège des plus grands voleurs de ce pays (Ping: 74 ans, Nzouba: 72 ans; Myboto: 77 ans; Ogoulinguendé: 78 ans; Mouity Nzamba: 69 ans; Renée Ndemezo’o: 69 ans; Oye Mba: 75 ans;…). Il parle de la résistance comme s’il pouvait lui-même résister. Quand sa femme blanche va demander le fromage, pourra-t-il résister? Comme tous ces vieillards rusés, leurs enfants sont à l’extérieur du pays, bénéficient de l’argent qu’ils ont massivement volé et mis hors du Gabon. Faites rentrer vos enfants et vos femmes pour commencer la résistance. Bande de bandits criminels.

    • imagine2016 dit :

      Pierre Maganga,

      Tu n’as pas besoin d’injurier ces leaders politiques comme si
      dans tes rangs, il n’y avait que des jeunots.
      Et si l’on s’entendait sur les crimes commis le 31 aout 2016
      ils sont du fait de qui?
      C’est à cause des tarés de ton espèce qu’Ali a perdu sa légitimité
      il devrait vous apprendre à parler autrement des dignitaires de ce pays, mais ça va être plus compliqué surtout que vous avez la légalité!

  12. Esprit Gaboma dit :

    Rira bien qui rira le dernier

  13. Henriette dit :

    Imagine 2016
    Franchement suis ok avec toi!ou est le plan B des ténors ? ? C est la vraie question qui tourmente, nous devons y penser sérieusement aussi l attitude de la France inexplicable. Le seul espoir ou le plan B réel est le rapport final de L U E . J y crois! B cdlmt à vous

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW