A l’issue de la première phase de la révision de la liste électorale, du 15 au 29 juin, 59 000 citoyens ont été validés sur les 85 000 inscrits, selon le ministre de l’Intérieur.

Le ministre de l’Intérieur, Lambert-Noël Matha, face à la presse, le 7 août 2018. © Gabonreview

 

La finalisation de la liste électorale pour l’élection des députés et des élus locaux est sur les rails. Dressant le bilan de la première phase de la révision de la liste électorale, Lambert-Noël Matha a indiqué que près de 85 000 Gabonais ont été enrôlés. «A l’issue du traitement qui a été effectué par mes services, 59.000 citoyens ont été validés et 29.000 ont été invalidés parce qu’il s’agissait de réinscriptions, de ré-enrôlements. C’est ce que nous appelons les doublons», a expliqué le ministre de l’Intérieur.

A l’issue de la deuxième étape de la révision de la liste électorale, débuté le 8 août et étalée sur trois jours, le ministère de l’Intérieur procédera à un second traitement pour l’établissent de la liste définitive. Celle-ci sera remise au Centre gabonais des élections (CGE), chargé de l’organisation des scrutins législatif et local, le 26 août prochain.

 
 

4 Commentaires

  1. AIRBORNE dit :

    “A l’issue de la première phase de la révision de la liste électorale, du 15 au 29 juin, 59 000 citoyens ont été validés sur les 85 000 inscrits, selon le ministre de l’Intérieur” enfin ce que je ne comprend pas, c’est chiffre concerne la province de l’estuaire ou du gabon? Vraiment nous sommes dans un pays de merde qui ne maitrise pas les effectifs de la population gabonais, alors où est le ministère de la planification et du recensement de la population, car Matha navigue à vue avec les chiffres avancés.

  2. Ponce.pilate dit :

    Bonjour
    Il me semblait qu’il était question de révision des listes donc de nettoyage des listes actuelles (retrait des personnes décédées,…)

    Les listes ont-elles pris du volume ou baissé ?

  3. Paysan dit :

    Je me pose la même question. 85.000 électeurs pour tout le Gabon ou c’est la province de l’estuaire ? Nous savons qu’on est quand même 1.8 million d’âmes au Gabon. Si le Ministre pouvait être un peu plus précis.

  4. Olsen dit :

    Il doit s’agir de 85.000 nouveaux inscrits, donc certainement des citoyens ayant atteints la majorité entre 2016 et 2018

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW