«Je suis un des pères fondateurs du parti. A ce titre, l’exclusion n’est pas de mise pour le membre fondateur que je suis». C’est en ces termes que Michel Menga M’Essone a rejeté, le 7 avril à Libreville, son exclusion de Rassemblement héritage et modernité (RHM) prononcée 48 heures plus tôt.

Michel Menga M’Essone, le 7 mai 2018, sur le parvis du palais de la Présidence de la République. © D.R.

 

Rejetant la participation de son secrétaire général au gouvernement, le Rassemblement héritage et modernité (RHM) a suspendu Michel Menga M’Essone. Une décision rejetée par l’intéressé 48 heures plus tard, peu avant sa prestation de serment devant le chef de l’Etat, le 7 avril à Libreville.

 «Je suis un des pères fondateurs du parti. à ce titre, l’exclusion de n’est pas de mise pour le membre fondateur que je suis», a déclaré le nouveau ministre d’Etat en charge de l’Habitat. «Nous sommes dans une situation d’émotions, je le considère comme ça. Je suis sûr que la sérénité reviendra dans les esprits des uns et des autres et que tout rentrera dans l’ordre», a affirmé Michel Menga M’Essone. Ce dernier a par ailleurs livré son sentiment, quelques minutes avant sa prestation de serment. : «Je suis un Gabonais, je me sens Gabonais et c’est en tant que Gabonais que je suis là. Je peux dire que je suis venu ici pour assumer les responsabilités du Gabonais que je suis, et pour apporter ma contribution à la construction de mon pays».

Après l’entrée au gouvernement de Michel Menga M’Essone, beaucoup estiment que ce dernier se fera flouer sinon ridiculiser par les plus hautes autorités, en tête desquels Ali Bongo. Un horizon que ne partage pas le nouveau ministre d’Etat, déclarant être dans un bon état d’esprit. «Je suis optimiste, je ne panique pas, je fais confiance aux gens et, par conséquent, lorsqu’on me dit quelque chose, je n’ai pas de raisons de ne pas croire en ne ce qu’on me dit, jusqu’à preuve du contraire. Je fais confiance et c’est dans le cas de l’optimisme que je suis là ce matin», a-t-il conclu.

 
 

10 Commentaire

  1. jean- jacques dit :

    Calme toi Menga va bouffer au nombre que vous êtes les soient disant opposants, c’est tout simplement l’opposition des postes c’est tout et non l’opposition d’IDÉES. on verra ce que tu fera à l’habitat avec ton ami Moukagni qui a passé son temps à dire que je ne considere pas Ali comme President , je ne sais pas comment il repondra il dira M.Ali ou M.le President . les gesn comme les moukagni c’est un des petits TINTINS qui a faim.

  2. BSerge Okogo dit :

    Mr Menga m’Essone, nous verrons comment vous construirez les logements sociaux promis par Ali Bongo.Pour ne pas vous inquiéter, je n’ose même pas dire le chiffre exact.
    Savez-vous que depuis la création des agences des grands travaux,les ministres Gabonais sont devenus des sous traitants ? Quel gâchis pour la nation…

  3. Sameline dit :

    MENGA EST UN OPPOSANT À L’OPPOSITION. POINT BARRE …

  4. l'ombre qui marche dit :

    Voilà ça recommence avec ces histoires de JE SUIS MEMBRE FONDATEUR donc on ne peut pas m’exclure du parti nous allons assister à un feuilleton comme avec l’UPG! dans ces partis là il n’y a aucune disposition pour mettre hors d’état de nuire un membre fondateur? c’est sûr que si l’affaire va au tribunal qui penche toujours du côté du pouvoir et de ses amis, ABC perdra face Menga et voilà la belle dynamique de RHM sabotée et un concurrent sérieux aux législatives jetée dans la tourmente par la cupidité de Menga!

  5. espoir dit :

    A qui le tour demain?tout ces gens qui etaient aux cotes de Ping voulaient juste prendre son argent et non pour le combat pour l’alternance.ceux qui n’ont pas encore recus leur appel du Roi vont faire semblant de faire du timtamare jusqu’a ce qu’ils seront appeles aussi.organisez vos elections sans le peuple et vive la monarchie au gabon.

  6. Paolo dit :

    Il faut retenir une chose, si tout le monde est corruptible en fonction du prix, le peuple lui ne l’est à aucun prix.

  7. NKT dit :

    papa libère nous la ligne

  8. nature dit :

    En France , MARIE LEPEN a été mis a l’écart par les membres de son parti alors kil est le président fondateur , je pense que peut importe que vous soyez fondateur ou pas , ca peut se faire

  9. serge obiang obame dit :

    Je ne comprends pas pouquoi il parle d’exclusion tandisque le parri parle de suspension… Que j’ai d’ailleurs trouve ridicule de la part de RHM car effectivement il merite d’etre exclu. Et menga fait maintenant confiance a ali…car c’est bien de lui dont il parle quand il dit”je fais confiance au gens… A ce qu’on me dit…” Quel rigolo! Non vraiment Barro Chambrier doit trancher car son silence est complice.

  10. Anaconda dit :

    Vraiment ce Mengha n’est qu’un pauvre rigolo.De toutes les façons Dieu va se charger de les corriger tous autant qu’ils sont en commençant par le goboloman en chef.

Poste un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW