Le très crédible journal “Le Monde” révèle que le président gabonais, hospitalisé depuis deux semaines en Arabie Saoudite, a été opéré puis maintenu en coma artificiel. Son retour au Gabon ne devrait donc pas se faire de sitôt.

Image à titre purement illustratif. © Gabonreview/Shutterstock

 

Invité par Emmanuel Macron aux cérémonies du centenaire de l’armistice de la première guerre mondiale prévues le 11 novembre en France, Ali Bongo devrait se faire représenter, soit par l’ambassadeur du Gabon en France, soit par un des membres du gouvernement. Des informations recueillies récemment par Le Monde, laissent entendre que le président gabonais ne sera pas remis de sitôt. Le chef de l’Etat, «qui n’a pas quitté la capitale saoudienne, a subi en fait un très sérieux accident vasculaire cérébral (AVC)», rappelle ce mercredi 7 novembre le journal L’Express, citant de «sources, tant africaines que françaises».

Si Le Monde confirme la thèse de l’AVC sans en connaître la gravité ni le temps de récupération, un anonyme, familier du Palais du bord de mer, lui fait dire qu’Ali Bongo «a été opéré pour nettoyer le saignement» avant d’être «maintenu en coma artificiel». Pour l’heure, au Gabon où les déclarations sur l’état de santé du président se succèdent, chacun y va de son commentaire, particulièrement sur les réseaux sociaux.

Le gouvernement qui n’a jamais communiqué officiellement sur l’Etat de santé du président reste, quant à lui, muré dans son silence. Ayant promis, le 28 octobre, qu’il communiquera régulièrement sur le sujet, pour éviter des «contrevérités [et] des mensonges» diffusés sur les réseaux sociaux et certains sites d’information, le porte-parole de la présidence de la République ne s’est plus jamais exprimé.

 
 

20 Commentaires

  1. Serge Makaya dit :

    C’est l’article de trop qui signe en réalité sa vraie mort.

  2. Ikobey dit :

    Le journal ” Le Monde”, du 08 novembre dernier, appelle le Gabon
    “petit émirat pétrolier d’Afrique centrale” Quel mépris ? Notre Ambassadeur va-t-il protester ? et ce ministre des affaires étrangères ?
    N’en déplaise à ces racistes, le Gabon est aussi grand que votre pays !

  3. Serge Makaya dit :

    Pourquoi accorder de l’importance à cet assassin et usurpateur ?

    • Ikobey dit :

      @ pourtoiquoiMakaya

      Tu es en pleine forme depuis quelques jours ! la maladie d’un homme , la détresse d’une famille, la tristesse dans la dignité d’un peuple te fait plaisir.
      Que te faudrait tu de plus? le chaos, le sang…
      Quelle belle âme, que voilà !

      • Serge Makaya dit :

        Ikobey, ce dont je suis quasiment certain c’est que 90% des gabonais jubilent en secret. J’en fais partie.

      • LaFaucheuse dit :

        @ikobey, vous un peu amnésique n’es pas ?
        « La détresse d’une famille », la vôtre certainement ne l’a jamais été à cause du système calamiteux
        Que vous et vos con’freres soutenez en captivité muette ? As-tu seulement penser aux familles de ceux qui
        ont disparu le 31 août du soir du dernier scrutin électoral au QG de Mr Ping ? À la famille de Mboulou BEKA ?
        Pour ne citer que celui-ci !

        Proverbe 11:10
        Quand les justes sont heureux, la ville est dans la joie; Et quand les méchants périssent, on pousse des cris d’allégresse.

        Aller donc vous faire foutre avec votre soit disante dignité qui beigne à l’eau de CUL de votre Roi Ali.
        Amnésique homme.

  4. Ikobey dit :

    Consternation, une grande majorité des gabonais sont abasourdis , que va-t-on devenir ? le sort s’acharne sur nous !
    Restons unis et vigilants ! Le chaos ne viendra pas si nous le voulons vraiment ! Ne comptons que sur nous-même pour sauver la patrie.
    N’ayons pas peur de ces vils ambitieux prêts à mettre le pays à feu et à sang pour avoir quelques avantages.
    Comme par le passé nous sommes plus forts, nous sommes plus nombreux, restons unis !
    Comme par le passé, nous avons surmonté les difficultés.
    Comme par le passé, nous vaincrons !
    Ceux qui se réjouissent de la maladie d’un homme, de la détresse d’une famille, des pleurs de tout un peuple , ceux qui pensent que notre république est chancelante, seront maudits à tout jamais et vite oubliés par l’Histoire.
    Notre pays est grand, notre peuple est fier, espérons un prompt rétablissement à notre Guide !

  5. Mboung dit :

    Dans mon pays le rire des pauvres gens c’est étrange pour les riches qui ont perdu leur pays…P C AKENDENGUE

  6. Mboung dit :

    Aujourd’hui (et mm souvent)je rends hommage à mes mamans vandalisées par des faquins en uniformes, à Mboulou Beka à mon frère Mba brulé vif à nkembo au commissariat à toutes les malheureuses victimes de crimes rituels ses malheureux qui ont péri dans les criminelles monomanies de ce triste bouffon , à ceux que l’on retient en détention pour rien , aux jeunes Gabonais déboussolés en déficit d’établissements à qui on ne montre ainsi plus aucune perspective ni espérance.Mais visiblement The day has come…

    • Okoss dit :

      @nous ne sommes rien sur terre.
      Ikobey subitement revient à la raison.
      Ceux qui se sont réjouis de dégradation subite de la santé de Mba Obame comprennent aujourd’hui que ça peut arriver à nous tous, à n importe quel moment.
      Que le seigneur soit avec nous

  7. Plutonium 241 dit :

    la vraie question est de savoir si après une telle durée , les médecins seront encore en mesure de le réveiller pour encore perpétuer ce monstrueux étalage de médiocrité et de couteux maboulisme. Si ce n’est le cas, alors il y aura beaucoup d’inquiétudes autour de l’état mental réel et collectif de cette association de malfaiteurs.

  8. SERGE MAKAYA dit :

    Cet imposteur – assassin de BOA avait tué une jeune dame par accident de voiture dans sa jeunesse (les années 1980, je crois). Ce qu’il a eu à dire est INCONCEVABLE tout simplement. Il a dit ceci (authentique) : “Elle a salit ma voiture avec son sang…” RENSEIGNEZ-VOUS, VOUS VERREZ QUE JE NE VOUS MENS PAS. Il mérite ce qu’il a semé. Je n’ai AUCUNE COMPASSION pour lui…

  9. SERGE MAKAYA dit :

    Durant plus de 50 ans, les gabonais ont été trompés, volés, assassinés par la même famille Bongo. TROP c’est TROP… Nous n’en voulons plus…

    Maintenant, ils veulent dissimuler sa maladie, voire sa mort… Pitié ! LA HONTE DEVRAIT TUER…

  10. espoir dit :

    Makaya pourquoi cet acharnement sur le President.ai un peu de compassion pour un malade.un proverbe dit: on connait qui est la mais on ne sait pas qui arrive.medite sur sa.

  11. Milangmissi dit :

    Très cher Hervé Mombo Kinga,

    Je t’écris cette lettre au moment où le temps l’autre nom de Dieu est à l’oeuvre pour nous débarrasser de l’homme qui a ordonné à ses sbires de te jeter en prison, ayant préalablement saccagé ton cyber café pour que ta famille soit privée de toi et de source de revenus.

    Voilà 438 jours que sans jugement, aucun si ce n’est la raison du plus fort, quoi que je doute que dans un combat régulier ali bongo puisse te tenir. Allez, disons que depuis 438 Jonathan Celibrity est privé de son père car ali bongo a des armes et de l’argent, cet argent et ses armes qui n’arrivent pas à le défendre contre la fatigue légère ou sévère s’est selon les versions du docteur ike ngouoni.

    Très cher Hervé, j’appartiens à la résistance qui en Europe compte les jours et fait en sorte que personne n’oublie que tu es retenu dans une prison parce que tu aimes ton pays et que tu penses que nous ne sommes pas condamnés à vivre sous la botte des bongo et à espérer vainement que des miettes tombent de leur table.

    Très cher Hervé toi dont le nom évoque la royauté et dont les actes nous inspirent le respect sache que je me réjouis ouvertement de la mort prochaine ou passé d’ali bongo. Cette mort est peut-être synonyme de liberté pour toi et pour toute la nation.

    Basile mvé engone, louis gaston mayila, mavioga les gens dont j’écris sciemment les noms en minuscule nous demandent ne pas nous réjouir du malheur d’autrui au nom de la bible cette même bible qui déclare dans le livre des proverve au chapitre 11 et au verset 11 que « Quand les justes sont heureux, la ville est dans la joie; Et quand les méchants périssent, on pousse des cris d’allégresse ».

    Qui au Gabon ne reconnait pas ali bongo le statut de méchant ? Qui oserait dire qu’un homme qui est responsable des massacres du 31 aout 2016, de 2009 n’est pas un méchant ? Qui oserait dire que celui qui a refusé aux parents de Mboulou Beka une autopsie et une enquête n’est pas un méchant ? Qui oserait dire que celui qui a été indiffèrent à la mort de Béranger Ntoutoume n’est pas un méchant ? Qui oserait dire qu’ali bongo est un juste ?

    Qui oserait dire que ta détention n’est pas l’œuvre d’un méchant ? Qui oserait dire que celui qui a persécuté jusqu’au corps mort de Mba Obame n’est pas un méchant ? Qui oserait dire que celui qui mange tous les jours à sa faim et nous parle d’émergence n’est pas un méchant ? Qui oserait dire que celui qui va jusqu’à te dénier le statut de prisonnier politique n’est pas un méchant ? Qui oserait dire que celui qui te faire à « sans famille » une prison inhumaine n’est pas un méchant ?

    Soyons sérieux si Salomon l’homme le plus sage que la terre n’ait jamais connu selon la bible nous demander de pousser des cris d’allegressse à la mort du méchant qui sont Basile mvé engone, louis gaston mayila, mavioga, dafreshman, dioumy moubassango, michel ogandanga pour nous en à dissuader ?

    Quant à toi, très cher Hervé Mombo Kinga, je te demanderais de faire preuve du courage qui te caractérise et encore de patience; je sais que tu en es capable. Du côté, d’ali bongo j’espère que tout ira vite que la vacance de pouvoir va être très prochainement reconnue par la sorcière mborantsouo et que le premier acte qui sera posé pour célébrer le nouveau Gabon sera ta mise en liberté et le paiement du préjudice que tu as subi.

    A bientôt King Hervé

  12. Alain VERDIER dit :

    Que de bla bla et de chamailleries je lis ici .

    Français , résident au GABON depuis des décennies, j’ai vu ce pays se diviser entre les très très riches (le politiciens et ceux qui leur bouffent dans la main) ceux qui soutiennent les précédents pour ramasser les miettes et peut être un jour d’être invités au buffet .

    ET LE PEUPLE , mes amis , collègues et collaborateurs, dont les familles vivent tant bien que mal , se soignent avec difficulté, les élèves qui mettent des années pour finir leurs études et ce même peuple qui pour un gadget de campagne et un billet de dix mille finissent toujours pas élire les mêmes mangeurs.

    Nos infrastructures sont délabrées, nos hôpitaux font peine et nos écoles fonctionnent en mode alternatif par défaut d’investissements sérieux.

    Non content de cela on soutien des chantiers budgétivores qui n’en finissent pas car l’argent en est détourné, et ces mêmes chantiers totalements inutiles pour la vie courante de la population s’éternisent , s’arrêtent puis redémarrent.

    La vraie question est , QUI SERA CAPABLE de donner à ce pays l’aura et la grandeur qu’il mérite, vu ses ressources et son potentiel posez-vous la question , POURQUOI ? Et que peut faire le PEUPLE dans son entièreté pour changer sa condition de vassaux soumis à une poignée de profiteurs comme dans une royauté.

    Il y a le roi , les proches , les prétendants au trône et tous les princes et autres flatteurs qui mangent .. Les petites gens se taisent et tout le monde semble content.

    La vrai question est de savoir si le futur du GABON sera fait par les GABONAIS ( quel que soit le PR ) n’oubliez jamais le diction , AIDE TOI et LE CIEL T’AIDERA.

    Longue vie au GABON , force et courage à son peuple et ses habitants.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW