Arrivé au Gabon dans les années 70, Pierre Duro a grandement contribué à la vulgarisation de ce sport dans le pays. Un parcours encourageant et récompensé à juste titre.

Le président fondateur et d’honneur de la Fégar (au centre), Pierre Duro. © Gabonreview

 

Acteur incontournable du rugby local, Pierre Duro a grandement contribué à l’essor de ce sport au Gabon. Si on jouait déjà au rugby au Gabon dans les années 1950, c’est assez récemment qu’un petit groupe de passionnés du ballon ovale, emmené par le ressortissant français, a entrepris de passer à la vitesse supérieure.

«On est passé d’un rugby champêtre, avec des Français qui s’amusaient le dimanche, à quelque chose de plus sérieux», a déclaré Pierre Duro. Arrivé au Gabon dans les années 70, le Français d’origine a acquis la nationalité gabonaise entre temps.

L’engagement de Pierre Duro a démarré quelques années après son arrivée au Gabon. C’est sous son impulsion notamment, entre 1975 et 1980, que le Rugby Club de Libreville, dont il était président-entraineur-joueur, sera rattaché à la Fédération de football, qui deviendra par la suite Fédération gabonaise de football et de rugby. «A l’époque, il existait un seul club dans le pays», s’est-il souvenu.

Depuis, beaucoup de chemin a été parcouru. «J’ai fait émerger six clubs jusqu’ici. Et de 23 joueurs il y a 25 ans, il y en désormais 400», s’est réjoui Pierre Duro. «Par ailleurs, la plupart des dirigeants de clubs de rugby, c’est modestement moi qui les adoube, en plus de les choisir», a-t-il confié. Les six clubs de l’agglomération de Libreville se sont fédérés au sein d’une Ligue provinciale, qui compte désormais 250 licenciés et a lancé son championnat en 2014.

Cet engagement a notamment débouché sur la mise en place d’une nouvelle ligue à Port-Gentil. 2016 a ainsi marqué la naissance de la Fédération gabonaise de rugby (Fégar), anciennement Association Gabonaise pour le Rugby (AGR), dont Pierre Duro est le fondateur et le président d’honneur. Par ailleurs, son engagement pour la vulgarisation du rugby a été récompensé. Aussi bien au Gabon que dans son pays d’origine.

«J’ai été honoré de toutes les distinctions par les plus hautes autorités, aussi bien au Gabon qu’en France», a-t-il révélé. Au Gabon par le chef de l’Etat et en France, par l’actuelle ministre des Sports. S’il préfère ne pas s’attarder sur le nombre de récompenses, il accorde cependant une importance particulière à la distinction décernée par Laura Flessel.

«Cette distinction remis par une championne olympique antillaise est pour moi un grand moment restant la distinction où je suis le plus fier. Reconnaître mon passé de sportif et les actes posés pour le rugby gabonais demeure un grand honneur pour moi», a-t-il affirmé.

Ancien joueur du championnat français de rugby, entre 1967 et 1970, Pierre Duro a notamment évolué au sein du Racing Club de France, avec lequel il a été vice-champion. Ancien entraineur, Pierre Duro s’est également investi dans l’encadrement de jeunes rugbymen au Gabon.

 
 

5 Commentaires

  1. samblancat dit :

    Bravo Pierre vous avez fait du bon boulot pour le rugby, le Gabon, les gabonais et la France. Que vive le rugby comme le ballon sur le gazon!

    • le beau jeu dit :

      bravo formidable pour ce qu il a fait mais cette personne preferera cassé et détruire la fédération que de passe la main sana faire de bruit
      alors des felicitation il en a deja trop recus

  2. Florent dit :

    Bravo a Mr Duro pour tout ce qu’il fait pour l’emergence du Rugby Gabonais , et pour rectificatif ! La toute premiere equipe creer a Libreville en dehor du RCL a ete creer par moi Florent Imele ( donc ERCO ) Espoir Rugby Club D’owendo avec l’apuir de certain ancients du RCL comme moi tel que Igor Gouambila et Achile Koumba, merci a tous ceux wui ont cru en nous et garder cette belle equipe en vie jusqu’a nos jour depuis mon depart pour L’afrique du sud donc je continu toujour a jouer et aussi inverstir dans le monde D’afferes . Avec ERCO mon coeur et tres convaincu que les nouveaux dirigents mes donnera la chance un jour d’apporter encore plus de soutien a ce bebe , vive le Rugby Gabonais

  3. Daniel BLONDY dit :

    Bonjour,
    je suis surpris que ce monsieur puisse s’attribuer tout le mérite du developpemnt du rugby au Gabon
    Pour memoire il y a eu 3 présidents qui ont dirigé le RCL de 77 à 92
    Yves RUIZ, Jacques BRESSO et moi meme et à cette époque on n’a pas trop vu ce personnage
    il y avait 4 clubs qui se rencontraient en match aller-retour
    Franceville – Port -Gentil Le RCL une equipe militaire (camp De Gaulle)et une équipe sur le Transgabonnais que nous rencontrions de temps en temps
    La 1ere ébauche de création d’une fédération de rugby avait été evoquée pour les phases qualificatives de la coupe du monde de 91.
    J’ ai eu le plaisir de jouer au rugby au Gabon de 1982 à 1992 et je suis très heureux de voir son développement aujourdh’ui grace à des fidèles comme Roger DUGARDIN, Jean Marc LAISSY, j’espère avoir le plaisir de rencontrer bientot les membres de la fédération,à l’assemblée générale de RugbyAfrique, j’ai la chance d’y etre invité car je suis président de l’ Association Rugby Océan Indien (AROI) et Président du Comité territorial de rugby de la Réunion.
    Heureusement qu’il y a beaucoup de bénévoles en activité qui ne cirent pas leurs bottes
    J’aimerais bien savoir à quel titre il a été recompensé par la ministre des sports, peut etre de celui du plus gros EGO.
    si vous le souhaitez, je pourrais vous envoyer des photos de l’époque.
    LONGUE VIE AU RUGBY GABONAIS
    Bonne réception
    Cordialement

  4. Morelli Alain dit :

    Salut Pierre
    Coucou du luberon;
    Bravo pour ton parcours exceptionnel après la SGE..
    Dis mol si tes voyages te conduise dans notre région.
    Bises
    Alain

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW