Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, a dévoilé, le 7 juillet courant lors de sa traditionnelle conférence de presse, le salaire de l’ancien président de l’Assemblée nationale. Il a dédouané le chef de l’État sur la question de son état civil, de la limitation des mandats politiques et du respect de la constitution, mais a également annoncé la tournée républicaine prochaine d’Ali Bongo Ondimba.

Alain Claude Bilie-By-Nze. © facebook.com/BilieByNze

Alain Claude Bilie-By-Nze. © facebook.com/BilieByNze

 

160 millions de francs CFA ! C’est le montant  des émoluments que percevait chaque mois Guy Nzouba Ndama lorsqu’il occupait la fonction de président de l’Assemblée nationale. Une révélation d’Alain-Claude Bilie-By-Nze qui répondait, au cours de sa conférence de presse, à Frédéric Massavala Maboumba (un soutien de Nzouba Ndama) reprochant à Ali Bongo d’être le président du conseil d’administration de l’Agence nationale de grands travaux (ANGT) et d’y percevoir une rémunération de 180 millions de francs CFA. «C’est un mensonge de plus avancé par celui que vous appelez personnalité parce qu’on ne peut le qualifier différemment», a déclaré le porte-parole du gouvernement. «À court d’arguments, on a recours au mensonge. La Constitution gabonaise est claire : le président ne peut exercer une autre fonction que celle de président de la République. Ali Bongo n’est pas le PCA de l’ANGT. Et s’il ne l’est pas, ça veut dire que même ce salaire il ne le perçoit pas. Donc c’est un mensonge éhonté. Mais pourquoi ce mensonge», s’est-il même interrogé. «On a à inscrire le fait que le candidat qu’il soutient, Guy Nzouba Ndama, lui, il gagnait 160 millions par mois à l’Assemblée nationale. Est-ce parce qu’on n’en parle pas qu’il préfère dire ça ? Voilà les faits. Et ça c’est un fait avéré et nous attendons qu’il vienne apporter la preuve du  contraire», a asséné Bilie-By-Nze.

Abordant ensuite les questions de la limitation des mandats politiques, de l’état civil d’Ali Bongo et du transfert de la Commission électorale nationale autonome et permanente (Cenap) à la Cité de la démocratie, Alain-Claude Bilie-By-Nze a dédouané le chef de l’État : «il est écrit dans la Bible que mon peuple périt faute de connaissance. Et l’opposition prospère sur l’ignorance des uns et des autres. Elle fait usage de mensonge et de manipulations (…) La Cenap à toujours été logée au sein de la Cité de la démocratie. Elle était partie un moment pour des raisons de travaux. Ces travaux ayant été interrompus, elle regagne la Cité de la démocratie. Ça n’a rien à voir, les chimères que raconte l’opposition», a-t-il martelé. Ajoutant : «Pour ce qui est du document (…),  il n’y a, aujourd’hui, aucune contestation de droit  sur l’état civil d’Ali Bongo Ondimba. Il s’agit de chimères politiques pour ne pas parler de l’essentiel. Et donc nous attendons à ce que monsieur Péan qui devenu le leader de l’opposition gabonaise sans être Gabonais, apporte la démonstration de ce Ali a eu une première nationalité avant d’être né gabonais». Dans la foulée, le ministre de la Communication a accusé l’ancien président de l’Assemblée nationale, Guy Nzouba Ndama, opposant devenu et candidat déclaré à la présidentielle d’aout prochain, d’être l’auteur de la Constitution en vigueur au Gabon.

En venant enfin à la tournée républicaine que va entamer le chef de l’État dans les touts prochains jours, le ministre de la Communication a invité les autorités politiques, administratives et les populations de toutes les provinces à réserver à Ali Bongo l’accueil dû à son rang. Il d’ores et déjà rejeté les accusations que pourrait porter l’opposition sur l’utilisation des moyens de l’État à un mois de l’ouverture de la campagne : «l’opposition pourra le dire. Elle n’hésite pas, cette opposition, à raconter des choses qui ne tiennent pas la route. Mais je rappelle qu’Ali Bongo Ondimba est président de la République et que son mandat court jusqu’au mois d’octobre 2016 si, entre-temps, il n’était pas renouvelé. Mais nous travaillons pour qu’il soit renouvelé démocratiquement. Il engage donc une tournée républicaine et s’ils estiment que c’est une campagne, c’est qu’ils n’ont rien compris de l’État », a lancé Alain-Claude Bilie-By-Nze.

Au titre des décrets, le ministre de la communication a annoncé l’adoption, lors du dernier Conseil des ministres, de deux importants décrets portant renforcement des capacités du Conseil national de la démocratie et de  la bourse nationale des bois du Gabon.

Auteur : Jean Thimothé Kanganga

 

 
 

54 Commentaires

  1. paysane dit :

    et toi tu gagna combien ?lorsque l’on veux être enfin faire dans la transparence ; il faut tout dévoilé . Mais bon comme d’hab , le bouffon du roi amuse encore la gallerie

  2. AM dit :

    Sinon Les Gabonais devraient remercier Ali Bongo d’avoir stopé ces arnaques. comment quelqu’un peut toucher 160millions dans un pays ou le citoyen normal vit avec 1$ par jour???

    • EBANGA dit :

      Pourquoi étant pdt ABO est PCA de L’ANGT avec 180 millions/mois entre autres revenus?! Ces . Nzouba qui a fixé son traitement ?

      • matangoye dit :

        Ebanga, si tu pouvais mesurer la puissance de Nzouba, tu comprendrais qu’il fixait tout seul, comme un grand, son salaire.Ali Bongo a stoppé tout cela, d’où la colère de ces gens…

        • TARAMEK dit :

          @matangoye,

          Mon frère, entre nous, penses-tu réellement que le salaire d’un PAN soit 160millions/mois, c’est 1 920 000 000/an? Posons-nous la question de savoir, en République gabaonaise, qui fixe le salaire des parlementaires?
          M. NZOUBA ne pouvait pas quand se fixer lui son salaire mon Dieu !
          Donc tu comprendras que le vouvouzéleur du gouvernement a voulu juste répondre et défendre sa chimère d’ali9 des propos de M. MASSAVALA.
          Mais si le salaire du PAN était de 160 Millions qu’en serait celui du Premier Ministre?
          Donc tu comprends bien qu’on ne peut pas parler de colère…

          Tu comprends cela toi?

        • GABON D'ABORD dit :

          @matangoye,
          Fort heuereusement que vous etes super bien organises. Un article souyillant une personne est diffuse et des pseudo se mettent a etendre la polemique. franchement, le PAN peut fixer lui meme son salaire ? Personne jusqu’aujourdhui n’en avait le controle ? Cela demaontre quoi ? Que l’etat n’existe pas au Gabon. Cela demontre qu’il n’ya point de gouvernance. Il suffit qu’un pedegiste démissionne pour que l’on soit informe de son salaire ? ou des sommes qu’il aurait detrourne ? Que dire du directeur de cabinet beninois qui convoquent les compagnies petrolieres pour discuter avec eux des amendes sans inclure le ministere du petrole ou le ministere des finances….Nous n’allons rien lacher

        • Ndzuinguiri dit :

          Tout ceci n’est que Diversion. Combien gagne le Président de la République? ensuite on pourra parler des présidents des institutions.

    • GABON D'ABORD dit :

      Les gars vous etes serieux ?
      Et comment le PAN a pu toucher ce salaire dans un pays ou le PDG a seble t-il la maitrise ?
      aujourdhui cette information est revelee mais elle est la preuve que le systeme PDG et spolie le pays> les gabonais ne sont dupes car le changement a commence et n’;aura plus de frein….Tour le reste n’est que distraction.

  3. Rodgers dit :

    Le ministre de la comm porte-parole du gouvernement aurait été crédible et soutenu s’il avait profité de cette occasion pour donner les salaire des ministres, du président, de la présidente de la Cour constitutionnelle, du Pr de l’assemblée actuel et celui du sénat. Cela aurait été une belle preuve de transparence, gage de démocratie et d’émergence, proclamées dans les médias publics.
    Apparemment monsieur Billye By Nze ne semble pas choqué que monsieur Onouviet gagne 160 millions par mois!

  4. Okome dit :

    Pourquoi lui avoir donné un si gros salaire au départ? C’est un gros n’importe quoi!!!! Bilie va dormir

  5. o choses du pays dit :

    Billy le kid là, vraiment tu as fait très fort.mais honnêtement tu es pire que les nazis.n’oubli pas la loi de la personne pelote.

  6. Que des conneries de ce type sans foi ni loi. Si le président de l’assemblée nationale peut gagner cette somme et combien peut gagner un président de la république? donc si on comprend bien ONOuVIET gagne 160.000.000 f ? Ce que nous savons c’est que Ali est bel et bien le PCA d’OPRAG, ça personne ne l’apprend aux Gabonais. Quelle honte pour BBN.

  7. Duc dit :

    Billy, tu as oublié tes lunettes! Si Nzouba avait 160 millions tous les mois, ça veut dire que ce salaire est celui versé à Onouviet Richard. Pauvre état Gabonais!

  8. LIBOTA WONGO dit :

    Un étudiant qui n’a jamais achevé son cursus universitaire ose parler aux gens de haut rang. Très-bien, continue ton bavardage, bientôt tu seras au chômage. Tu n’as même pas honte, BOTON t’a acculé sur Africa24 et l’étudiant sans diplômes est resté droit dans ses bottes. Triste…

  9. KOUMBWAMI MA-FWAT dit :

    «Mais je rappelle qu’Ali Bongo Ondimba est président de la République et que son mandat court jusqu’au mois d’octobre 2016 (…) Il engage donc une tournée républicaine (…)» Bah, pourquoi s’arrêter en si bon chemin? Qu’il ne fasse même plus campagne! Qu’il fasse une tournée républicaine qui durera jusqu’en octobre 2016! C’est ni de la moquerie, ni du cynisme de la part de ce monsieur! DIKUNDÛ!!!

  10. Ali Bily,
    Je penses que tu ne seras pas ridicule quand tu te rendras compte que lors de la tournée dite républicaine de ton presse dents Ali Bongo, il ne parlera pas des élections avenir, sinon c’est faire sa campagne avec les moyens de l’état ou bien?

  11. imagine2016 dit :

    Je suis estomaquée de voir Billy bi Zé faire référence à DIEU dans ces élucubrations.

    Moi, je me rappelle que Ali est bien PCA de l’ANGT, donc celui qui comme d’habitude raconte sa vie, est encore en train de mentir.
    Bref, il fait son show comme d’habitude.

    160.000.000 frs/mois? les pdgistes sont quand même déshumanisés
    et dire qu’il y a des compatriotes qui vivent comme des rats…

  12. Matho dit :

    160 Millions/mois et il a quand même démissionné? Lààà,je crois que cet Homme est crédible! Quel superbe argument pour NZOUBA NDAMA!

  13. Lionel dit :

    Nous étions à peu près persuadés qu’il y avait un peu d’exagérations dans cette histoire de salaire à 180 millions par mois pour le président PCA de l’ANGT . Mais Monsieur le ministre vient de nous prouver que c’est bien la vérité . le salaire de Nzouba se situe curieuse dans la même fourchette celle du “PCA” .Comment s’étonner que le pays soit dans une situation aussi chaotique financièrement . ces chiffres font froid dans le dos .

  14. Marcel Ghisir dit :

    Bil, le repris de justice, ton discours est parfaitement en ligne avec celui d’un homme tel que toi.
    Ali n’est pas le PCA de l’ANGT? Pourquoi ne pas avoir dévoiler le nom du véritable PCA de cette agence, si tu t’inscris dans un discours qui consiste à sortir les gabonais de la supposée “ignorance” que tu soulignés. Pourquoi ne pas avoir devoilé le salaire du PCA de cette agence.
    Voilà que la CENAP a déménagé pour des raisons de travaux et est retourné dans ses locaux, parce que les travaux sont annulés (tout cela en l’espace d’une semaine). C’est bien triste, de mentir au peuple de cette façon. Vous n’aimez pas ce pays.
    Enfin, lorsque ton chef t’autorise à venir dévoiler le salaire mensuel de l’ancien président de l’assemblée nationale, mais Ali se tire lui même une balle dans le pied, si cela est la vérité, qui est comptable de cette dérive?
    Vous faites honte à la nation.

  15. Bukulu bu ngani dit :

    Mais soyons complet à la fin! La CENAP a retrouvé ses anciens locaux qui étaient en travaux, ce qui est aussi le cas du Ministère de l’Intérieur qui réintègre le Delta. Une tournée républicaine juste en fin de mandat, puis une campagne électorale en employant les moyens de l’Etat, c’est tout-à-fait normal. NZOUBA gagnait 160 millions, mais son successeur, puis les Présidents de la République, du Sénat, CC, CNC, le PM, les ministres et autres sont des bénévoles de l’état qui pointent à l’Office National de l’Emploi. Pierre PEAN est “devenu le leader de l’opposition gabonaise sans être Gabonais” tandis qu’au Bénin on sait que le Président de la République au GABON c’est ACCROMBESSI et que l’autre est un “GUIGNOL” (sic).

  16. Denis WANG dit :

    Mais monsieur Bilé bi Zeh, voulez-vous qqu’un PAN du Gabon soit payé en monnaie de singe? Qu’en est il de Onouviet ,Pdt Sénat, Mborantsouo….. Sans parler d’ABO.

  17. ONDO NDONG dit :

    “En Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo gagnait 14.640 euros lors de ses dernières années à la présidence. A peine 300 euros de moins que feu Omar Bongo, le président du Gabon, un pays qui brasse les pétrodollars. Les salaires de leurs successeurs respectifs, Alassane Ouattara et Ali Bongo Ondima, ne sont pas connus. L’opacité la plus totale reste la règle, à travers le continent.” Selon Slate Afrique. A combien Ali est payé?

    • imagine2016 dit :

      Moi je suis quand même choquée par rapport à ces chiffres que Billy avance à tort ou à raison.

      Je voudrais que l’ancien PAN fasse parvenir à GR son dernier bulletin de salaire pour clore cette polémique, c’est plus simple n’est ce pas?

      Honnêtement, j’ai de la sympathie pour Nzouba mais je suis quand même choquée d’apprendre qu’il ait pu bénéficier d’un salaire approximatif, c’est criminel dire que les enseignants passent leur temps à réclamer leurs rappels si ce n’est leur PIP.

      EN fait ma colère s’exprime à l’endroit du régime qui octroie des émoluments exorbitants aux présidents des institutions ainsi qu’au président qui ne sont jamais que des fonctionnaires.

      On comprend pourquoi tous ceux là peuvent être candidats , parce qu’ils ont perçu des salaires pharaoniques pendant des siècles et des siècles, pendant que moi, après 25 années de dure labeur et de grèves, je n’arrive même pas à atteindre le million de salaire.

      C’est choquant,et ça devrait l’être pour tous, on comprend alors pourquoi il y a la misère dans ce pays pétrolier, où bcp de nécessiteux se nourrissent encore des réserves de la décharge de Mindoumbé.

      Voyons, c’est grave, au lieu de nous offusquer demandons à ce que les salaires officiels de ces personnalités soient connus du public.

      Merde, certains opposants me révulsent le cœur et je comprends qu’en fait leur problème c’est alterner pour jouir des mêmes privilèges abasourdissants, de telles informations devraient pousser à réfléchir, au lieu de cela il y en a qui trouve le moyen de dire que si l’on renonce à 160.000.000 de salaire on est vraiment un opposant.

      Oui à combien est payé Ali? Mborantsuo, Millebou, Aboghe Ella, Ali akbar etc….dites le nous , Billy bi zé, le perroquet national, maintenant pas quand ils viendront dans l’opposition nous fermer les yeux avec les milliards détournés pendant des années au PDG.

      ONDO NDONG merci pour ta contribution.

      Correction

      dites le nous maintenant, pas quand ils quitteront le PDG.

  18. Rhody Junior dit :

    On est d’accord Mr Bilié, 160 millions par mois, c’est abjecte dans un pays encore sous développé, toutefois, ce n’est qu’en tant que PDGiste qu’on a droit à ce genre d’incroyables émoluments injustes totalement injustifiées… Que vous ne prenez jamais la peine de dénoncer quand la personne est encore dans votre quand… Ces injustices doivent cesser, et elles ne cesseront pas avec vous Mr PDG, vous êtes le mal du Gabon depuis son indépendance.

    Dois je vous rappeler que par la même vous avez révélé le salaire d’Onouviet (ou au moins son ordre de grandeur)? Lui il le perçoit toujours pourtant ça ne semble vous choquer car il est encore un vassal fidèle… Merci de nous montrer à quel point vos dents de vampires croquent dans la peau des gabonais… Nous nous en souviendrons Mr Bilié, cramponnez vous bien!

  19. ONG dit :

    Billé, sincèrement, je n’ai rien contre Ali mais contre toi. Tu dois encore allez apprendre la définition de ce que signifi les relations publiques.
    Tu ne peux t’en foutre de savoir ce que disent ou pensent l’opignon toi! sur un sondage de Facebook plus de 800 commentaires cliquent sur ” t’écraser, et te ré-écraser si tu vivais encore…” si tu passais sur la route de l’un d’eux au volant.
    J’aime Pea, il est avec Ali, mais il sait dire les mots, sait dire non quand il ne le faut pas. Pourtant il est avec Ali. Ali ne se rend pas compte que tu pourris son image. Mais je prie qu’un jour, il ouvre les yeux.
    À bon entendeur!

  20. Ozavinoga77 dit :

    Tout ceci n’a pas de sens! De si hauts montants pour quels objectifs atteints???!

    • imagine2016 dit :

      Enfin, une question de bon sens
      enfin, quelqu’un qui pose la bonne question.

      Je trouve raisonnable pour un un PAN ou tout autre président d’un institution de percevoir au plus 10/ mois de salaire, un président 15 millions (Ali), pcq en dehors de leurs émoluments ils ont un trop plein d’avantages matériels, tout leur est servi sur un plateau, la seule chose qu’il fasse par eux-mêmes et qu’ils ne peuvent exiger de l’ETAT, c’est se torcher le derrière après être assis au trône.

      Mais on s’explique pourquoi bcp s’accrochent à leur poste des siècles et des siècles, s’ils avaient la possibilité de négocier avec la mort, sur qu’ils leur proposeraient des milliards.
      Non, ce systèmeme est génocidaire!

  21. hum, moi je viens d’avoir mon bac à franceville et mon avenir est en jeu. Guy nzouba ndame gagne 160millions de franc mais s’il devient president, il gagnera surement plus. Mais ce qui me fait peur c’est que ali est tres mal entouré. mes parents m’ont dit que guy nzouba ndama leur avait dit il y a quelques mois qu ali ne va gagner les elections parce que tous ceux qui sont aujour dhui à la presidence sont des pions qu il a positionné avec le concours de laure gondjout, tara leon paul ngoulakia, ngwala banga eboumi, etc. le temps est passé et au finish, la réalité a eclaté. liser cet anecdote: il y a quelques semaines, des freres sont alles en se ressources dans certains villages avant le bac. pour certains, ils sont allé voire des feticheurs pour gagner le bac. quant ils sont rentr ils ont raconte que dans deux villages ou ils sont alle lavé le corps, ils sont tombes sur des photos de patience dabany, de mr masar, de lemboumba, d ossibadjouo otounga, d ali bongo, d accrombessi et de beaucoup d autre personnes. les photos ce trouvais chez un feticheur du village omoi et un feticheur d okangoville. les enfants des fetichuers ont fait comprendre aux freres que ces photos ont ete donne par un conseiller du president qui est natif de labas etd un un autre qui est natif d okangoville. le conseiller veut rester à la presidence jusqu a larrivee de guy nzouba au pouvoir et pour qu il soit le seul cadre d omoi, il veut devenir ministre comme son pere. ils ont epouse des nzebis et ils veulent qu’ali bouge pour que guy nzouba vient. moi jai crié et jai dis ca a mes parents. ali est en danger il doit les viré de la presidence avant l election sinon il va se faire avoire. nguia banda a deja foutu le desordre et c est a cause de lui que chez nous a akieni on se mefis des gens d omoi alors qu ils ne sont pas tous contre ali. mais avec des gens comme ca on va penser que si. monsieur le president chasser tous ces traitres les vrais mechants se sont eux.

  22. Mba dit :

    Bonjour mes frères gabonais,j’ai quelques connexion au niveau du trésor public. Jules bourdes ogoulinguende avait un salaire net de 5 millions en qualité de président de l’assemblée nationale.
    Nzouba 160 millions,alors essayer d’imaginer celui de MBORATSWO?
    Imaginez le salaire daccrombessi?
    Imaginez le salaire du Rais Ali bongo. Ah vive l’égalité des chances des salaires au Gabon.
    Le gendre domar bongo,ossamy avait un salaire net de 52 millions à la poste.
    Pauvre gabonais

  23. Arcene dit :

    BILIE c’est décevant de ta part.
    Quand toi tu affirme que ces opposants ont pourrient la vie politique du père BONGO tout en faisant comme tu procédés actuellement. Assurément c’est véritablement toi le problème de ya ALI parce que toi si j’ai bonne mémoire tu ne pourras en aucun cas renverser ALI parce que tel est ton cas.

  24. PauvreGabon dit :

    Billy Bi Nze dénonce le salaire de Guy Nzoumba Ndama. En le faisant, il dessert ce qu’il est sensé servir. C’est à dire Ali Bongo. Si ce que dit ce Monsieur est vrai, alors ce salaire doit aussi être celui du successeur de Guy Nzoumba Ndama. Et ce dernier est du PDG et soutient Ali Bongo Ondimba. Billy Bi Nze doit donc commencer par dénoncer cela.
    Deuxièmement, pour être cohérent, il doit aussi dire ce qu’il gagne lui même, les salaires des ministres et celui du président de la république ! Dans toutes les démocraties du monde, les salaires des présidents et des ministres sont connus de tous. Alors Billy Bi Nze doit dévoiler tous les salaires des hauts fonctionnaires. Celui de Guy Nzoumba Ndama seul ne suffit pas !
    Il vient de tendre la bâton pour se faire battre. C’est à mourir de rire. Cela prouve à suffisance qu’Ali et son entourage sont de vrais bras cassés. Que Billy Bi Nzé nous dise comment Ali Akhbar Onanga a fait pour construire ses deux châteaux à l’identique pour ses deux épouses.
    Ce monsieur Billy Bi Nzé est un ancien condamné, qui avait d’ailleurs déshabillé le premier ministre. Il n’a rien à nous dire. ça sent la fin ! ils sont en panique ! Ils vont bientôt être traduits en justice quand le pouvoir va changer de mains.

  25. BIDJANGOU dit :

    Arrêtons d’être idiots les Gabonais. Pour quoi ne pas dévoilé ce montant Aung NZOUBA étais aux affaires, lui Alain Claude qu’il nous dise combien il gagne.

  26. Autan de sous, qu’ a t’ils fais, pour le pays ?

  27. Fridelia dit :

    Avec 160millions par mois il aurait pu contribuer au moins au développement de son village mais hélas la politique du ventre a prôné

  28. Jean dit :

    Et ça c’est un fait avéré et nous attendons qu’il vienne apporter la preuve du contraire», a asséné Bilie-By-Nze.

  29. Rtg1 dit :

    Billy Billy va me tuezzzzz oooooh !!!

    Que celui qui n’a jamais VOLÉ lève le doigt… kiakiakiakia !!!

    Billy Billy on attend ton salaire et la justufication de l’acquisition de tes biens mobiliers et immobliers à Paris. l’appartement d’Accrombenz à Washington, les Panama Papier de Seydou et Attias, les voitures de luxe de la Cité de la Démocratie du ronfleur de l’ONU, les milliards de DOLLARS qui dorment à Singapour et ailleurs…

    En jouant au jeux de qui à le plus voler que qui vous ne faite qu’enterrer un peu le MOGABO…. kiakiakiakia !!!

    Vous tremblez pourquoi ? Tous l’argent va revenir à la source… Ambiance de fin de règne !! On ne fera pas de cadeau.

    La bonne odeur du pouvoir approche de plus en plus !!

    La Nouvelle République (Rétablissement de la constitution du 15 mars 1991) de TECHNOCRATE arrive à GRAND PAS… 😉

  30. Frank dit :

    Les gaboma réveiller vous un peu. Comment un président de l ensemble nationale peux avoir chaque fin de mois 160 patate. Moi j’aime pas ali mais en réalité il est le fils de omar . Faut chercher un autre argument pour lui batre dans les urnes. Slt

  31. Fille dit :

    Mais enfin de quoi est-il question Mr Billé? Est-ce à dire que désormais dans l’émergence de la transparence ou la transparence de l’émergence, les salaires de tous ceux qui sont sensés servir l’état seront connus de tous ? Pourquoi dévoiler le seul salaire que percevait Zouba ? Il se l’est attribué tout seul ou ya t il une grille de salaire de haut dignitaires de l’état, arrondis bien sur de multiples rémunérations de leur “silence” au pillage généralisé ? Mr Billé, vous avez raté votre objectif de nuire à Zouba Ndama, car voyez-vous, les gabonais savent que ce sont les gros salaires distribués par le système pdg pour réduire les gabonais en esclavage. “tenez, prenez et taisez-vous, on pille en paix”. Vous avez rendu un grand service à Nzouba car tout de même, gagner 160.000.0000 frs cfa par mois et claquer la porte, eh bien, il faut le faire, donc les gabonais que nous sommes ne pouvons qu’avoir de l’estime pour lui, même si jusque là, j’étais personnellement suspicieuse à l’égard de ce Mr, j’apprécie qu,il vous ait dit”Non, merci, gardez vos 160.000.000 frs”

  32. l'ombre qui marche dit :

    Comme un enfant bilie bi nzé the kid vient pleurez”regardez guy nzouba ndama est mauvais! il gagnait 160 millions et il crache sur les 160 millions” pour quelqu’un comme lui ça sort de l’entendement!

  33. Diambou-gavu dit :

    Madame la diplômée de Franceville, vu votre inquiétude pour la vie du biafrai et sa bande, on comprend bien que vous faites partie de ceux qui bénéficie des retombées des ressources de notre pays. D’où votre satisfaction de la gestion catastrophique du Gabon par votre parent Ali. Contrairement à vous, nous véritable gabonais, nous voulons que la médiocrité et l’incompétence s’arrêtent chez nous. Simplement comme l’a fait remarquer l’ombre qui marche, vous avez quand même eu votre Bac, bien que rédigeant avec d’énormes fautes. Je sais que les fautes, nous en faisons tous, mais il y a quand même une certaine cohérence à respecter. Tout comme fille et les autres compatriotes, je ne porte pas Nzouba dans mon cœur, mais s’il est vrai que son salaire est bien celui que By-Nzé nous dévoile, je lui tire mon chapeau, pour avoir renoncé à un tél privilège, afin de contribuer à faire asseoir une autre vision de gouvernance dans notre unique et cher pays. Néanmoins, je ne souhaite pas pour autant, qu’il prenne la tête de celui-ci. En effet, nous avons besoin de quelqu’un avec des idées qui ont du sens et qui sont en cohésions et/ou en corrélations avec les attentes de tous les gabonais. Nous voulons progresser, mettre en oeuvre les bons enseignements et les procédés positifs que certains gabonais sont allé découvrir ailleurs. je peux vous dire qu’ayant fait mon Bac en Europe, je sais ce que de réussir au mérite, et non au système pousse pousse dont visiblement vous avez bénéficier à Franceville. Vous savez, il n’y a rien de plus valorisant qu’une réussite mérité, après de véritables efforts. Rassurez-vous je fais parti des gabonais lambda, mais j’ai eu la chance d’atterrir en Europe, et je n’en perd pas une miette, en qui concerne l’instruction et la formation, j’ai la soif d’apprendre afin de le transposé chez moi. D’ailleurs, j’ai commencé à le faire, en participant à la formation des formateurs gabonais. Mais malheureusement, ton parent biafrai, à juger utile de supprimer le budget, que le département de la formation professionnelle, avait dédier à la formation des formateurs gabonais, c’est normale, selon lui, il n’est pas nécessaire de former correctement les gabonais. Ce qui m’a obliger de faire une cessation d’activité totale, vu que mon cabinet je l’avait créer pour favoriser l’instruction et le développement de la matière grise dans notre pays. Vous comprenez pourquoi contrairement à vous, je me fiche de ce qui peut arriver à votre protégé et sa bande?

  34. maronda dit :

    Gabon : Pierre Péan 1- Ali Bongo 0

    Pierré Péan était poursuivi par le président gabonais pour « atteinte à la vie privée ». La juge chargée d’instruire la plainte a décidé ne pas mettre notre collaborateur en examen et envisage un non lieu.

    Ils n’ont pas aimé, pas aimé du tout. L’enquête que nous avons consacrée dans Marianne la semaine dernière (n°1004) à la prochaine élection présidentielle gabonaise a fortement déplu au clan d’Ali Bongo, officiellement candidat à sa propre succession. Grâce à de nouveaux témoignages, notre collaborateur Pierre Péan y revenait longuement sur la filiation réelle de celui qui s’est toujours présenté comme le « fils biologique » d’Omar Bongo et de son ancienne épouse Joséphine née Nkama (devenue aujourd’hui Patience Dabany) mais serait en réalité un réfugié biafrais adopté par le couple. Or, bonne ou mauvaise, c’est un autre débat, dans son article 10, la Constitution du pays stipule clairement que seul un citoyen né de père et mère gabonaise peut accéder à la magistrature suprême.

    Une première fois dans « Affaires africaines » puis à nouveau dans « Nouvelles affaires africaines » paru en 2014, Pierre Péan avait soulevé le problème. Un plainte en diffamation déposée en 2015 par Ali Bongo pour « atteinte à la vie privée » ayant été classée le 25 août, le chef d’état gabonais s’était alors constitué partie civile le14 octobre dernier devant la juge Nathalie Turquey du tribunal de Paris. Ce vendredi 8 juillet, cette dernière a indiqué à Pierre Péan qu’elle ne le mettait pas en examen et envisageait un non-lieu. L’affaire n’est pas terminée mais pour Ali Bongo les mauvaises nouvelles s’accumulent. A Nantes le tribunal a désigné la juge Marie-Thérèse Monchy-Dubuis pour instruire la plainte déposée en mars par une de ses demi-sœurs, Onaida Maisha Bongo Ondimba, laquelle conteste l’authenticité de son acte de naissance. Et sur place, à Libreville, bien que désunis, tous les candidats de l’opposition ont réclamé son retrait en s’appuyant sur le fameux article 10. La date limite du dépôt des candidatures reste fixée au 12 juillet.

    http://afrique-jeune24.com/gabon-ali-bongo-le-chef-detat-le-mieux-paye-du-monde-en-2015dapres-les-calculs-le-chef-detat-entrepreneur-peserait-pres-de-275-millions-deuros/

    • Article 10 dit :

      Ne réinventez pas l’article 10 de la constitution gabonaise: il faut être en mesure de remonter de 3 générations de gabonais dans sa généalogie. Ping est donc éligible mais pas Ali. Les journalistes français font mal leur travail à moins que ce soit fait exprès….

  35. maronda dit :

    Election présidentielle au Gabon : Ali Bongo le faussaire

    http://www.marianne.net/election-presidentielle-au-gabon-ali-bongo-faussaire-100244170.html

    L’image est surréaliste : une jeep fendant la foule dans les rues de Libreville avec au volant le président Ali Bongo et sur le siège passager un Lionel Messi mal rasé vêtu d’un bermuda déchiré. C’est le fruit d’une opération de communication plus ou moins bien ficelée par le pouvoir en place, qui avait souhaité que la star argentine vienne poser la première pierre du futur stade de Port-Gentil, en vue de la Coupe d’Afrique des nations 2017 au Gabon. France Football révèle ce lundi qu’il lui en aura coûté 3,5 millions d’euros pour s’assurer de la venue du quadruple Ballon d’or.

    http://www.metronews.fr/sport/lionel-messi-paye-3-5-millions-d-euros-par-ali-bongo-pour-se-rendre-au-gabon/mogt!uUmp1ybTyF98E/

  36. Le gabonais dit :

    Ya billy laisse moi ces crédules qui ne comprennent rien il ne savent pas que tout cet argent est investi chez sa copine au Cameroun voisin. Pendant que les écoles les hôpitaux et la route de dibouka souffre.

  37. diguito dit :

    Monsieur Le Ministre cette déclaration vient confirmer le retard accusé par notre pays en matière de développement.
    Cette annonce démontre combien de fois nos intérêts personnels passent avant l’état. Comment le pays va évoluer si la priorité est de se servir au lieu de servir l’état ? Le célèbre slogan “Gabon d’abord” n’a plus sa place ici.On devrait dire aujourd’hui “Moi d’abord et Gabon plutard “.

    aujourd’hui “moi d’abord et Gabon plutard ”
    .

  38. mackifide dit :

    Vraiment c’est regrettable qu’on parle du salaire du PAN maintenant parce qu’il a quitté le bateau PDG, mais l’actuel PAN dites nous aussi son salaire !!

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW