Zone de trafic routier des plus «accidentogènes» de Libreville, l’échangeur d’Awendjé vient d’enregistrer sept morts à la suite d’un choc entre un porte-charge et un bus de la Société gabonaise de transport (Sogatra).

Sept personnes, selon des sources concordantes, ont trouvé la mort, le 21 février 2012, dans un accident à l’échangeur d’Awendjé dans le 4ème arrondissement de la capitale gabonaise. Les blessés graves ont été emmenés d’urgence vers les structures sanitaires publiques les mieux réputées de Libreville.

Selon les sources présentes sur les lieux du drame, alors qu’une forte pluie s’abattait sur Libreville, le camion qui transportait du sable aurait violement percuté le bus de la Sogatra et cinq autres véhicules, dans une tentative de dépassement.

«L’accident trouverait sa cause dans une défaillance mécanique du camion au moment où son conducteur effectuait une manœuvre de dépassement», soutiennent de nombreuses sources.

Au tableau, sept personnes sont mortes et plusieurs autres, grièvement blessées, ont été conduits à l’hôpital d’instruction des armées de Libreville et vers le Centre hospitalier de Libreville (CHL). Ces victimes sont essentiellement des passagers qui avaient pris place à bord du bus de Sogatra

Les dégâts matériels très importants ont été aussi enregistrés. Notamment, le bus de la Sogatra qui a été réduit en épave ainsi que les cinq autres voitures percutées.

Il n’y a pas moins d’un mois la direction générale du transport terrestre a lancé une vaste campagne de sensibilisation contre les dangers de la route. Mais, les accidents de la route font de plus en plus de dégâts au Gabon.

 
 

10 Commentaires

  1. oriane dit :

    hummmm ça ne fait que commencé! le taxi bus est déjà un sogatra? quand vous dites le sogratra moi je me r enferre au grand bus lui même or sur la photo je vois le moyen taxi bus

  2. Herve dit :

    Le chauffeur de ce camion qui vient d’endeuiller de nombreuses familles doit normalement repondre de ses actes devant le Tribunal, pour n’avoir respecte ou mis en pratique les consignes quinont ete donnees par les responables de la securite routiere.

  3. laguishire dit :

    L’alcootest, et le permis à points ça marcherait très bien au Gabon ! Qu’est ce que vous en pensez chers internautes ?

  4. laguishire dit :

    Le chauffeur doit répondre de ces actes c’est clair et pour les flics ripoux ou la sécurité routière devraient faire réellement leur travail au lieu d’escroquer les citoyens sur la route.

  5. Shamssya dit :

    C’est plus que regrettable qu’autant de compatriotes trouvent l amort presque tous les jours par accidents de la circulation! Nous sommes déjà sous-peuplés, si en plus nous devons perdre les nôtres presque quotidiennement, nous devons tous redoubler d’efforts au volant et sur la voie publique! Que Dieu aide les familles éplorées et nous préserve d’être des victimes ou des causeurs d’accidents! Nul n’est à l’abri…

  6. Gwen dit :

    Tant qu’il n’y aura pas de sanctions lourdes pour les manoeuvres dangereuses (un camion qui dépasse des véhicules légers par temps de pluie, et à quelle vitesse…)
    Tant qu’on pourra s’arranger façon façon sur le contrôle technique et que des poubelles circuleront à grande vitesse partout en ville,
    Tant qu’il n’y aura pas de véritables contrôles de vitesse et d’alcoolémie avec de véritables sanctions,
    Et bien le commerce des couronnes funéraires continuera de prospérer et les familles de souffrir de deuils comme ceux la.

  7. patt dit :

    le camion de sable est parti certainement de baraccuda entre ce point et awendjé il y a combien de contrôles je crois trois deux contrôles de gendarmeries et un de police,si c’est du côté de la sablière je ne maitrise pas le nombre de postes de contrôle,bon je suppose trois si on additionne tout ça nous aurons six postes donc la mort de ces sept gabonais a coûté six mille francs.Les policiers et les gendarmes vous nous faites honte

  8. Christelle dit :

    je pense qu’il faut simplement éviter que ces camions circulent aussi pendant les pluies,comme celle du 21 février 2012,Dieu seul sait pourquoi c’est arrivée.

  9. herlas dit :

    tant k les service competent ne ferront pas bien leur travail on assistera tjrs à ce genre de spectacle desolent.c’est vrement regretable.on peut pas laisser un camion aussi deja defectué circuler dans la cité.

  10. jean pierre dit :

    Contrôles techniques réels, contrôles policiers réels (pas racket!), et civisme au volant. Que de changements de mentalités! Tant que le civisme ne sera pas enseigné et respecté, tout ça continuera. Une bonne prévention commence toujours par une sévère répression!

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW