Au travers deux notes, Bruno Ben Moubamba a suspendu de ses fonctions le directeur général de la Société nationale immobilière et nommé aussitôt son remplaçant interimaire.

Juste Valère Okologo. © D.R.

 

Vice-Premier ministre, ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat social et du Logement, Bruno Ben Moubamba est résolument un homme pressé. Alors qu’une enquête a été ouverte, à la mi-janvier 2017 à la Direction générale de la recherche (DGR) de la Gendarmerie nationale au sujet du financement BGFI-Bank des logements sociaux et que Juste Valère Okologo, directeur général de la Société nationale immobilière (SNI) y a été interrogé sans être directement mis aux arrêts comme il en a été pour Magloire Ngambia notamment, Bruno Moubamba a suspendu le directeur de la SNI de ses fonctions pour une durée de trois mois.

Non datée, mais vérifiée par Gabonreview auprès du cabinet du vice-Premier ministre, une note de Bruno Ben Moubamba à l’attention du DG de la SNI, lui signifie en effet qu’«En prévision des résultats de l’audit des services publics diligenté par le gouvernement et au regard des enquêtes préliminaires en ma possession. Je vous notifie officiellement la suspension pour une période de trois (3) mois de vos fonctions au poste de Directeur général de la Société nationale immobilière». Avec ampliation au Premier ministre, au directeur de cabinet du président de la République et au ministre de la Fonction publique notamment, une décision, également non datée, nomme Yvon Patrick Medoua Nze, jusque-là directeur général adjoint de la structure, au poste de Directeur général intérimaire de la SNI, en remplacement de Juste Valère Okologo.

La décision de Bruno Ben Moubamba qui attendra certainement d’être entérinée par sa hiérarchie gouvernementale n’a pas manqué de susciter de nombreux commentaires. Certains ont notamment relevé que «nommé en octobre 2009 à l’issue du tout premier conseil des ministres du premier mandat d’Ali Bongo, le DG de la SNI ne peut être également demis que par décision du conseil des ministres». D’autres commentateurs se demandent comment Bruno Ben Moubamba peut-il être en possession des résultats préliminaires d’une enquête judiciaire ? Par quel calcul a-t-il estimé à trois mois l’aboutissement des investigations ? L’enquête ayant amené à l’audition de Juste Valère Okologo à la gendarmerie s’inscrivant dans le cadre de l’opération d’assainissement des finances publiques, on en vient à se poser des questions sur le secret de l’instruction et à se demander si le vice-Premier ministre, ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat social et du Logement en est le plaignant et si les retours d’information devraient lui être destinés. Le prochain conseil des ministres va-t-il entériner ce qui apparaît comme un excès de zèle ?

 

 
 

19 Commentaires

  1. jean charles dit :

    Ah le Gabon, même quand on veut bien faire, on trouve toujours le moyen de faire n’importe quoi. Monsieur le VPM, votre décision politique doit etre appuyée par un acte réglementaire voyons. Le DG de la SNI, pourrait notamment refuser, à raison de se plier aux injonctions diffusées par une note fusse telle du VPM. Sauf s’il s’agit uniquement pour le VPM de se montrer juste intéressant.

  2. Deux notes non datées??? franchement; et on veut qu’elles s’appliquent à qui?

  3. Nkembo dit :

    Là on voit mais demain quand il s’agira de faire le bilan,on nous dira: Je n’ai jamais dirigé,je n’ai jamais décidé

  4. Ozoua dit :

    Note non signée et non datée.
    Coup médiatique ?

  5. Le koumba dit :

    Il faut d’abord comprendre ici qu’il ne s’agit pas d’une suspension, voila pourquoi BBM s’en réfère à sa hiérarchie qui décidera.

  6. Le koumba dit :

    Il faut d’abord comprendre ici qu’il ne s’agit pas d’une démission mais d’une suspension, voila pourquoi BBM s’en réfère à sa hiérarchie qui décidera.

  7. Le Griot dit :

    Que BBM fasse gaf on ne touche pas a un membre du sérail,eut son permis de tout,les autres non.

    • Nkembo dit :

      @ le griot,
      BBM fait son job,il n’est pas sorti des limites de sa compétence. C’est vous là qui avez laissé pourir des situations en vous laissant influencer ou intimider par ceux que vous avez baptisé ” membres du sérail “

  8. alino dit :

    Mon Dieu, en tant que Gabonais de pourrions nous pas simplement dire bravo…! BBM a du courage et la volonté de redonner espoir au gabonais et je suis satisfait de le voir aller aussi loin, cela voudrais dire qu’on lui a laissé les mains libre… Bravo et bonne continuation Mr le VPM… nous les gabonais délaissé des mapanes, suivons avec intérêt votre action…

  9. OSSAMI dit :

    Je veux bien que BBM fasse son job mais dans les formes.Ce DG de la SNI a été entendu par la DGR sans que celle ci le mette aux arrêts. Que BMM ne soit pas pressé car la vérité finira par sortir et il fera son boulot correctement.Je connais comment fonctionne cette structure.S’il y a eu malversation, l’adjoint du DG de la SNI ne sera pas sain. Attendons de voir la suite.

  10. Jean - Jacques dit :

    ce moubamba va se faire casser vite le bec, par ce qu’il veut montrer que le travail c’est être presser. fait nous ton bilan du voyage à singapour accompagner de ta femme. c’est justement pour lapider l’argent du contribuable, il ne faut pas avoir trop zele.

  11. ZOZO dit :

    Quand on ne comprend pas la hiérarchie des normes et le fonctionnement on s’abstient de se prononcer. Soyons fier même dans l’incompréhension que quelqu’un pour la première fois sanctionne le vole au Gabon de façon effective mais comme vos parents y sont inclus dans ces voles vous vous ennervez ! Allez BBM , tu es le seul qui donne le sourir et l’espoir au gabonais envers ce gouvernement !

  12. César dit :

    Entendez vous Jean Jacques et Nkembo qui doit partager le pognon les mercenaires

  13. Jean - Jacques dit :

    ce moubamba va se faire casser vite le bec, par ce qu’il veut montrer que le travail c’est être presser. fait nous ton bilan du voyage à singapour accompagner de ta femme. c’est justement pour lapider l’argent du contribuable, il ne faut pas être trop zele.

    • terminator dit :

      le probleme n’est pas d’aller vite ou pas. Si BBM a pris cette decision c’est surement qu’il se passe des choses a la SNI et en sa qualité de VPM chargé de l’habitat , il se doit de prendre des decisions

  14. AGORA dit :

    Ah,ah,ah…Jean Jacques qui parle de zèle. …!

  15. Serges dry dit :

    BONJOUR c et bien de suspendre les fonction de certain mais vu que c est le president ali bongo et son pere qui laisse ue tel personne et DG dans u poste pendant tout une vie comme l ancien secretaire general du ministere de l intérieur,qui aujourdhui ministre de l intrieure par comment et pourquoi?y a pas que les meme c est aussi une sorte de détournement,un autre ancien seretaire du ministère de l communication qui deviens aujourd’hui PCA de gabon television dont ce GABON TELEVISION qui est ou qui sont a cette entité?

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW