Itinéraire que l’on dit sans faute, un engagement social tangible, spectaculaire redressement et indiscutable réussite stratégique à la tête de la Sogara : le parcours de Noël Mboumba, est une véritable saga. Portrait laconique d’un manager qui flirte avec la politique.

Noël Mboumba (au centre, en veston), directeur général de la Sogara depuis novembre 2017, est membre de l’Ajev. © D.R.

 

Ancien ministre délégué à l’Economie et cadre financier à la Bicig et Perenco SA, ce diplômé de l’EDHEC de Nice a officiellement pris ses fonctions de directeur général de la Société gabonaise de raffinage (Sogara), le 13 novembre 2017. À ce nouveau poste, Noël Mboumba s’est fixé quelques ambitions : «Réussir mon intégration au sein de l’entreprise bien sûr, et mobiliser les équipes autour d’une réussite collective. Ensuite, l’objectif le plus important est de préserver les emplois et d’améliorer encore plus la rentabilité de la Sogara».

Décoré de la médaille de reconnaissance des Forces de Police nationale, Noël Mboumba est également sur le terrain politique et dans l’action sociale. © D.R.

Pour rappel, après une année 2016 compliquée et sans rentabilité, grâce à son management et son pragmatisme, le chiffre d’affaires de cette entreprise a progressé de 32,3 % (153 milliards de francs CFA) au premier semestre de 2017. Au cours de la même période, dans le but de combler le déficit qui s’était établi avant sa gestion et satisfaire la demande, la société a importé des produits pétroliers pour un volume de 254 432 tonnes métriques contre 178 696 tonnes un an auparavant, soit une augmentation de 42,4 %.

Sur le plan commercial, les exportations de kérosène aussi ont permis au chiffre d’affaires à l’export de s’apprécier de 21,3% soit 92,4 milliards de francs CFA. Le choix porté sur sa personne est indéniablement payant, d’autant plus que le chef de l’État a mixé géopolitique et géo-compétence. En effet, alliant management participatif, recrutement de compétences locales et modernisation des sites de production, tout en minimalisant les coûts qui y sont associés, Noël Mboumba a redonné à la Sogara ses lettres de noblesse et du travail à une cinquantaine de cadres autochtones au chômage. Pour Martine, une cadre de la Sogara : «Sa maîtrise intellectuelle des domaines-clés de la gestion et ces qualités personnelles de bon manager, font de lui, le dirigeant qu’il nous faut pour continuer à atteindre nos objectifs et pérenniser la croissance de ce fleuron de la réussite industrielle gabonaise».

Ce membre d’honneur de la plateforme Ajev et tête de liste du Parti démocratique gabonais (PDG), dont il a assuré la victoire aux dernières élections locales dans le 4ème arrondissement de la commune de Port-Gentil, est très engagé dans les actions citoyennes (construction de passerelles, financement des activités génératrices de revenus, réhabilitation des routes, dons de médicaments etc.)

Distingué de la médaille de reconnaissance des Forces de Police nationale, il va sans dire que ce leader politique est admiré et soutenu par les populations de cette contrée, en raison de son engagement pour l’amélioration des conditions de vie de ses semblables. Noël Mboumba est résolument un rassembleur qui pense au bien-être collectif des Port-gentillais, d’où son soutien sans faille au candidat PDG des dernières législatives.

Pressenti comme le futur Maire de cette commune selon certains cadres de la province et interrogé à ce sujet, l’homme a juste laissé entendre : «Le plus important pour moi, c’est ma mission à la Sogara et mon engagement pour Port-Gentil : l’autonomisation des jeunes et des femmes. Le développement de notre pays passe nécessairement par la création d’emplois dans le secteur privé, pour les jeunes et les femmes. Comme nous l’avons déjà initié dans certaines zones de notre ville, nous continuerons à encourager les jeunes et les femmes à se prendre en main. L’essor de notre économie globale est également une histoire de réussite personnelle».

 
 

1 Commentaire

  1. diogene dit :

    C’est donc lui qui achète du pétrole à un pays qui n’en produit pas…

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW