L’année 2018 a été marquée dans le secteur des télécoms par une explosion du nombre d’abonnés à l’Internet à deux millions, contre 1,7 millions en 2017. Parallèlement, le chiffre d’affaires a chuté à 150,1 milliards de francs FCFA, l’année dernière contre 155,4 milliards francs en 2017.

© D.R.

 

Le secteur des télécoms a été marqué par des performances contrastées en 2018. Parmi les bons points de l’année dernière, figure en bonne place le nombre d’abonnés à l’Internet mobile qui a augmenté de 20,6% entre 2017 et 2018. Selon les données conjointes de Gabon Télécom-Libertis-Moov et Airtel Gabon, le pays a totalisé plus de deux millions d’abonnés à l’Internet mobile en 2018, contre plus de 1,7 million un an plus tôt.

La part des abonnés à l’Internet haut débit a elle aussi connu une envolée, passant de 15 300 en 2017 à 17 000 en 2018. Soit une progression de 17,6%. Des performances que la direction générale de l’Economie a mis sur le compte de la «poursuite des efforts de connexion des principaux centres urbains à la technologie 3G/4G».

Un marché rentable dont le chiffre d’affaires 2018 est cependant en retrait par rapport à 2017. L’année dernière, effet, le secteur des télécoms a réalisé un chiffre d’affaires de 150,1 milliards de francs FCFA, contre 155,4 milliards francs un an plus tôt. Peut-être cette baisse est-elle consécutive à celle des abonnés mobile en 2018. Celui-ci a chuté à 2,84 millions contre 2,88 millions en 2017. Le nombre d’abonnés au téléphone fixe, par contre, a enregistré une augmentation de 5,2%. Avec 20 700 abonnés en 2017, le pays en comptait 21 700 en 2018.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW