L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) annonce des sanctions contre les opérateurs qui refusent de se plier à la mesure d’identification de leurs abonnés.

© huffingtonpost.fr

© huffingtonpost.fr

 

Quatre mois après la publication du dernier communiqué y afférent, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) remet au goût du jour l’identification des abonnés de téléphonie mobile. Elle s’insurge notamment contre des «informations persistantes (qui) indiquent que certains d’entre eux continueraient de vendre des cartes sim pré-activées». Depuis le 16 octobre dernier, en effet, l’Arcep interdit toute vente de cartes sim pré-activées sans présentation d’une pièce d’identité en cours de validité, sous peine de sanction à l’encontre de l’opérateur fautif.

A compter de cette date, l’activation des cartes sim se fait http://pharmacie-ed.net/Cialis.html désormais dans les agences commerciales après identification informatique de l’abonné. L’activation peut également se faire sous l’entière responsabilité des opérateurs auprès de leurs distributeurs agréés dans les mêmes formes et conditions que celles requises dans les agences commerciales. A l’origine, l’Arcep avait fixé au 31 mars 2015, la date butoir pour l’identification de l’ensemble des abonnés. Passé cette date, toutes les lignes non identifiées seront systématiquement résiliées.

Face au non-respect, par certains opérateurs, des injonctions concernant la vente et l’activation des cartes sim, une mise en demeure leur a été adressée. «Dès à présent et dans un délai de quinze jours, des contrôles seront diligentés pour identifier les éventuelles infractions sur lesdits points. Les infractions constatées feront l’objet de sanctions exemplaires», a conclu l’Arcep.

 

 
 

7 Commentaires

  1. Best dit :

    tout ca c’est pour bien ecouter les conversations des gens

  2. NESS dit :

    Nous saluons l’initiative de l’Arcep.Il était temps que des mesures vigoureuses soient prises,parce que certaines pratiques qui ont cours dans notre pays laissaient pantois:des appels anonymes,des injures au telephones.Les auteurs de ces prtiques étaient convaincus qu’on ne remonterait jamais jusqu’à eux.Bravo Arcep!

  3. NESS dit :

    Mesure salutaire.Bravo Arcep.Enfin la fin du grand banditisme.

    • Elé-Ayong dit :

      De 1999 (arrivé de Celtel, Télécel et Libertis)à 2005, peut-on justifier qu’une seule carte sim avait été vendue (40.000 francs au prix normal et 15.000Francs en promotion)à un client non identifié? Je voudrai répondre par un NON catégorique. A ce moment là, on est en droit de se demander quel est l’objectif d’une énième identification? Il ne suffit pas d’encourager les actions aux objectifs peu claires ou du moins dissimulés. Il est tout à fait nécessaire de savoir qu’un consommateur a des droits et à ce titre, ne saurait dire “bravo” à une opération qui entrainera sa mise à l’écoute permanente et sans autorisation préalable,sans réfléchir sur ses tenants et ses aboutissants. Vidéo surveillance en 2005, sans loi votée préalablement au parlement, biométrie non maitrisée ni encadrée en 2012,et aujourd’hui identification ou ré-identification par les maisons de téléphonie mobile ordonnée par l’ARCEP sur des motifs fallacieux!!! Enfin, que devient l’homme, le citoyen au Gabon? Un cobail pour les laboratoires d’expérimentation psycho-sociologiques, un animal domestique qu’on gère comme dans une ferme et qu’on peut abattre à souhait, ou un objet manipulable à gré? l’Avenir le dira à ceux qui ne savent qu’applaudir. Bravo en core pour le bravo.

  4. @PMoubala dit :

    L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) annonce des sanctions contre les opérateurs qui refusent de se plier à la mesure d’identification de leurs abonnés

  5. Inch'allah dit :

    Un vrai coup d’épée dans l’eau doublé d’un manque de sérieux et de l’usage à la MENACE ( seul dialogue que connait le pays depuis un certaints TEMPS….)!
    L’argent du contribuable peut servir à autre chose s’il vous plait!
    Depuis que l’arcep existe, est il normale que ce soit aujourd’hui seulement qu’elle s’en préoccupe?????? vous me direz “vaut mieux tard que jamais” mais je vous répondrais “Quelle est l’intérêt soudain de ces menaces vis à vis de cette identification???au point d’en rapprocher le délai????
    #LeFermierAvantLesBœufs ( la charrue avant les bœufs…c’était peut être mieux!!)
    Et dire que ces gens vont tous les jours à l’étranger, c’est en 2014/2015 que soudain, comme une lumière divine,descendant du ciel ou mieux venant du sous sol et éclairant leur micro-cerveaux, ils se rendent compte y’a des choses à “imiter” ou à “corriger”!!!!! ….reste à savoir encore à quelle fin !

  6. Rudolphinemba dit :

    Bonne initiative l’ARCEP dans les rues de LBV on remarque que certaines personnes vendent effectivement des SIM sans te demander un identifiant c’est pas normal après on te bloque la puce. Il qu’on sévit ces opérateurs et les sensibiliser!!

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW