Le ministère du tourisme, via son prestataire Yoka Com’Event, a dévoilé le 14 avril à Libreville sa plateforme numérique de promotion touristique et d’affaires du Gabon, dénommée «Amazing Gabon».

L’interface du site Amazing Gabon présenté le 14 avril 2018 (capture d’écran). © Gabonreview

 

Le directeur général du Tourisme, Joseph Ebang Essono, a lancé le 14 avril à Libreville la première plateforme digitale de promotion touristique et d’affaire du Gabon, dénommé «Amazing Gabon».

© Gabonreview

Entièrement conçu par l’entreprise Yoka Com’Event, ce nouveau portail du tourisme gabonais se veut attractif et simple d’utilisation. Il a pour mission de promouvoir la destination Gabon à l’international, de développer les investissements au Gabon, d’accroître le tourisme sur place, de faire rêver sur la qualité du patrimoine touristique national.

«La contribution du tourisme dans l’économie nationale n’est que de 4 % et nous estimons que c’est encore très peu et nous pouvons faire mieux au regard des potentialités dont dispose notre pays. Le tourisme grand public et d’affaires représentent un potentiel économique fort pour le Gabon», a rappelé le directeur général du Tourisme. Joseph Ebang Essono souhaite que cette nouvelle plateforme numérique participe à l’éclosion et au développement du secteur, en le rendant plus attractif.

Selon le responsable médias de Yoka Com’Event, Kennedy Ondo Mba, cette plateforme riche et complète, conçu de manière ludique permet de naviguer en tout aisance entre les six rubriques et sous-rubriques, via le lien www.amazinggabon.com.

«Bienvenu au Gabon», aborde l’histoire du pays et de sa civilisation ; «Neuf provinces» présente chaque province avec ses spécialités, les ethnies, les langues, les rites et traditions ; «Loisir» composé de deux sous-rubriques, «Gabon terre de sport» et «Les grands évènements sportifs du pays», présente le faste sportif du pays. «E-tourisme et nature», «Venir au Gabon» et «Gabon Business» font la promotion de la destination Gabon.

Selon Kennedy Ondo Mba, «cet outil est essentiel pour les investisseurs étrangers, pour le développement du tourisme et la visibilité internationale de notre pays le Gabon. La jeunesse gabonaise doit se l’approprier pour la promotion du Gabon dans tous les secteurs».

 
 

7 Commentaire

  1. Lily bibih dit :

    Revisez deja les prix faramineux des billets d’avions octroyes a Air France et Cie. Ensuite on discutera du developpement du touriste lol

  2. jean mi dit :

    Yoka com, Yoka bar, ahaha quel pays de mange miettes tout est bon

  3. Koumbanou dit :

    Pourquoi les grands tours operateurs mondiaux ne s’intéressent pas
    au Gabon ? alors que nous avons la mer, le soleil, la nature…
    des atouts incroyables et rien. Parce que pour construire un hôtel et avant même qu’il soit ouvert il faut graisser la patte à une multitude de parasites, il faut créer des emplois factices pour des tas de bons à rien “fils ou filles de”. Ensuite, les contrôles de police, l’attente à l’aéroport etc font que toutes les tracasseries administratives n’incitent pas les touristes à venir.

    C’est une véritable révolution culturelle qui ne se fera pas rapidement .
    Pourtant, les modèles existent: Sénégal, Maurice etc
    Ce qui manque le plus ce n’est pas le potentiel , c’est la volonté de faire.

  4. toctoc dit :

    on va tourismer quoi au bled, les poubelles les trous et les manges miettes lol

  5. Larepublick dit :

    JE PENSE QUE RACONTEZ DES inepties. Le tourisme peut bien fonctionner dans notre pays. Mais, un pays ou le crime est banalisé, ou la justice n’est affective que pour une famille, une oligarchie, les crimes de sang a outrance…

  6. Koumbanou dit :

    Beaucoup de pays ayant moins d’atout que le Gabon réussissent bien mieux. Il y a beaucoup d’emplois à la clé, et beaucoup de recettes fiscales.
    Il suffirait d’un peu d’effort !

    • Mboung dit :

      En effet en dépit des contorsions inutiles On en revient à l’essentiel peut-on faire du VRAI avec du FAUX ???

      L’utile n’est et ne sera jamais où ne se trouve pas l’honnête ; quiconque doute de cette vérité peut être regardé comme déjà criminel. J-Étienne-J Forestier

Poste un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW