A travers un communiqué en date du 13 janvier dernier, le ministère de la Défense nationale dénonce la «démarche irresponsable» des occupants de la concession de l’ancien président de la Commission de l’Union africaine qui ont retenu un agent des services de renseignements.

Déshabillés par la Police judiciaire, les présumés vandales chez Jean Ping. © Gabonreview

Déshabillés par ses sympathisants, les présumés vandales chez Jean Ping. © Gabonreview

 

Intitulé «séquestration d’un agent des services de renseignement», un communiqué du ministère de la Défense nationale explique que le 12 janvier 2015, «un agent des services de renseignement posté aux abords du lycée français Blaise Pascal a été retenu au sein de la concession de Jean Ping, alors qu’il s’était approché de la propriété au moment du regroupement de plusieurs jeunes». Le communiqué indique que cet agent était en mission officielle et assurait la surveillance et la sécurité de la communauté française au Gabon dont le Lycée Blaise Pascal, lieu de convergence des enfants, mérite une attention particulière au lendemain de l’attentat contre le siège du journal Charlie Hebdo.

«Cet agent en civil, en possession de sa carte professionnelle, a été identifié par les résidents de la villa Ping et retenu à l’intérieur par ceux-ci. Entravé dans sa liberté de mouvement, l’agent a subi une fouille et a été l’objet de diverses questions», précise le ministère de la Défense nationale, qui «souligne l’irresponsabilité de la démarche qui consiste à exposer publiquement le visage et l’identité d’un agent des services de renseignement, dont la mission première est d’assurer la protection des nationaux et des résidents étrangers dans la plus grande confidentialité». De nombreux journalistes et témoins accourus sur les lieux, de même que les internautes qui se sont abreuvés des images et vidéos de ces évènements, se demandent lequel des jeunes gens composant la quinzaine de personnes appréhendées par les voisins de Jean Ping est l’espion dont il est question dans le communiqué du ministère de la Défense.

L’on se souvient en effet que la matinée du 12 janvier dernier a été pour le moins inhabituelle pour Jean Ping. Ce jour-là, un groupe de plusieurs jeunes a investi les abords de son domicile, tôt dans la matinée, dans le but d’en découdre ou du moins de lui faire entendre leur mécontentement. Jean Ping s’est lui-même exprimé sur cet épisode déclarant que ces vandales ont tout cassé, avant de mettre le feu. «C’étaient des gens qui vociféraient alors que la gendarmerie était à 100 pas. Elle était du côté du lycée français. Elle n’a rien fait pour les en empêcher. Bien au contraire», a expliqué l’ancien président de la Commission de l’Union africaine.

Pour sûr, cet épisode suscite commentaires et interrogations. Où situer les responsabilités ? Gageons qu’une enquête sera ouverte…

 

 
 

21 Commentaires

  1. Alerte générale : Ona Ondo et Mengue M’Owono Paulette ont décidé de bloquer le décret d’importation des véhicules au Gabon. Ce que Monsieur Ali à promis est resté lettre morte! Ce dernier à t-il encore le contrôle de sa politique? Pourquoi s’entêter à rendre difficile et insoutenable la vie des concitoyens qui se battent pour obtenir ce que l’Etat est incapable de leur assurer : le transport public ? Le Gabon est vraiment en panne sinon mort de sa plus belle mort.

  2. hum toi là dit :

    Dont pour le Gabon sa manière de protéger les ressortissants français c est un agent qu il envoit ce ministre est cmnt mieux il les laisse se protéger eux même car ils font très bien. Que commence à protéger le gabonais c est sur les français ont dit de ça quand ils ont lu ce fameux communiqué.

  3. jean-jacques dit :

    Vraiment hors sujet cet intelligent libre …

  4. matho dit :

    Un et un seul agent des services secrets pour proteger des centaines d’eleves et leurs parents? Vraiment,les emergents nous prennent pour des C…!!!

  5. maboulegabon dit :

    Mon Dieu même en France in a pas posté des agents des services secret en civil devant les écoles juive mais des agents cependant au Gabon Land on envoie un agent secret en civil pour assurer la sécurité de cette école française, je me demande pensez vous que les élèves et leur parents en ce de deuil en France du au fait terroriste se sentent en sécurité ? Si se n’est le système d’apprentissage militaire français quel stratégie militaire l’état gabonais met en place pour mettre en confiance les citoyens et les étrangers dans le pays ? Quoi comme dit Makaya un agent secret en civil ferait la sécurité des personnes en temps de crise je ne crois pas en plus un agent posté bien entraîne et maîtrisant le but de sa mission ne pourrait se retrouver dans une concession car il doit à tout prix éviter d’être repérer selon sa mission bien determinee arrêté de distraire les gens on forme les gabonais à saint sir c’est en France pas sur la lune.

  6. le 9 dit :

    A ce point,,ça fait peur dans un pays de droit

  7. charly dit :

    Ainsi donc c’est le ministre de la défense ernest mpouho épigat qui est chargé des actions barbouzes( filature, écoute, surveillance, agréssion etc). S’il arrive quoi que ce soit, a un ou plusieurs leaders du FRONT, nous savons déjas qui en serai l’auteur. A bon entendeur…

  8. Le Miroir de la petite émergence dit :

    C’est de la diversion! Et puis, a-t-il été maltraité? Regardez plutôt ceux qui ont troublé l’ordre public, ils ont caillassé la demeure d’un concitoyen; quel sort réservez vous ces délinquants? Certains d’entre eux, ont dénoncé les commanditaires; qu’entendez vous faire quant aux commanditaires? C’est là le vrai problème!

  9. KIEM dit :

    Du délire sur ce site, devant les établissements scolaires à protéger, qui est en poste ? Un agent secret ou un agent de sécurité ?

  10. Orlando dit :

    En pareil circonstance, les forces qu’ont déploies sont d’abord dissuasives donc visibles et massives au lieu d’un singleton en civil et en électron libre, arrêtez avec vos mensonges visibles à des kilomètres car grand comme un gratte ciel. En France où les attentats ont eu lieu même la légion étrangère a été mise à contribution, fait inhabituel. Cet espion, jouait le même rôle à cet endroit que celui démasqué par les étudiants en Assemblée Générale il y a quelques semaines à l’Université. Et puis pendant que nous y sommes quel rôle joue le détachement de gendarmerie à l’entrée du lycée français? Pitié du Gabon.

  11. maboulegabon dit :

    Un agent secret en civil pour protéger les gens quel idée et que fait la gendarmerie en uniforme au moins à la vue de l’uniforme les gens ont moins peur

  12. Tchibouele dit :

    Eh le Gabon, on est fort, un agent de renseignement qui se fait prendre, pas grand chose a attendre de lui, car il se serait renseigner que rentrer dans une concession sans l’invitation du propriétaire est une violation elementaire des droits individuels.
    Et en plus il a réussi a se faire prendre. Pouah Savez-vous comment la France protège ses citoyens. A la police, a la défense on se retrouve avec des amateurs et des gamins a la tête des ministères stratégiques et de souveraineté…, merci pour notre sécurité. Pardon pas un agent secret chez moi oh.

  13. Ben Yeshoua dit :

    vérité pour vérité. qu’on arrête de prendre les gens pour des idiots de premières catégorie. si tel est que cet cet agent assurait la surveillance du Lycée français. que font les français eux-même. ont-ils besoins d’un soutient du service secret gabonais pour assurer la securité des ressortissants de leur pays? et cet agent sans arme, quelle securité peut-il assurer dans ces conditions? nous savons comment les choses se font dans ce pays; c’est regretable pour le ministre de l’intérieur. tous ce qu’ils diront sera retenu contre eux.

  14. makatamangoye dit :

    Je ne comprends pas les dirigeants de ce pays, le mensonge devient une règle. Un agent sécret pour protéger les lycéens français mais qui peut croire à un mensonge pareil.
    Ces gens là se rendent-ils compte de ce qu’ils disent?
    Vraiment c’est grave quel pays, je n’ai jamais vu ça le mensonge, rien que le mensonge.

  15. Mbela dit :

    M. Mpouho, un autre apprenti sorcier et voleur. Qui peut croire qu’un agent secret puisse protéger tout un lycée? Espèce d’idiot. Petit homme que tu es. Maintenant qu’on découvre vos manœuvres, vous voulez insulter l’intelligence des Gabonais en faisant croire que cet assassin que vous avez posté pour espionner Ping est un agent secret chargé de protéger tout un lycée. Tout le monde sait qu’il s’agit d’Ali Bongo qui veut tuer Ping par le canal d’Opiangah et vous-même, car les enfants manipulés l’ont avoué. Vous agissez désormais à visage découvert. Mais faites attention! Vous ne ferez rien devant un Peuple désespéré, ne commettez pas l’irréparable! Tuer un citoyen pour ses idées, ce sera la plus grave erreur de votre funeste parcours. Les Bongo et leur système sont gravement impliqués dans l’assassinat de Redjambé Issani, tout le monde le sait aujourd’hui, avec eux les exécutants clairement connus maintenant dont beaucoup sont autour de cet homme sans acte de naissance, un faussaire. On vous connait. Vous rendrez bien compte un jour.
    Vive le Gabon libre!

    • Patrick ANTCHOUET dit :

      Tout à fait dans la même position. L’agent de renseignement est placé devant chez Ping pour voir qui è entre, qui en sort, et à quelle heure Ping sort et entre chez lui. C’est tout. C’est scandaleux !

  16. alpha Koumbi dit :

    Cher ami ministre de la defense du regime ali l’emergent, tu ne sais meme pas mentir. La France a une armee au Gabon, donc cette armee peut tres bien proteger les eleves et leurs parents. Arreter de penser que les Gabonais sont des idiots.

  17. talya dit :

    Je préfère ne rien dire, les vidéos des jeunes qui ont témoignés avoir été arrêté sans rien avoir contre les actes de vandalisme chez le chinois la, on dit rien. Mais vous me faites bien rire. Faut croire que les gabonais sont vraiment amnésiques.

  18. Alex dit :

    n’importe quoi. vous pouvez proteger les francais ici au Gabon? ce sont meme les francais qui vous protegent!!!

  19. isy Michelle dit :

    Vous la vous prenez les gens pour qui mon Dieu dites plutôt que leurs complots à tourner au vinaigre. La vérité finie par refaire surface c comme l écumé de la mer.

  20. Rudolphinemba dit :

    Comme le piment dans le bouillon ça remonte à la surface!! Il veut quoi ce chinois là?? Il doit l’argent aux gens qui ont fait la marche il veux quoi??

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW