Agé de 73 ans, Jean-Marie Mba Eyoghé, dernier ministre des Affaires étrangères du premier président gabonais, Léon Mba, et directeur de cabinet d’Omar Bongo depuis la vice-présidence en 1967 à la mort de celui-ci comme président de la république en  2009, a été victime de la maltraitance de la part de sa sixième épouse contre qui il a finalement porté plainte.

Maltraitances vieux Gabon

Selon le quotidien L’union qui rapporte les faits dans sa livraison du 14 juin 2012, Jean-Marie Mba Eyoghé, devenu paraplégique en 2004 et donc cloué sur un fauteuil roulant, subissait la maltraitance de cette femme de 53 ans, dame Victorine Mengue-me-Ndong, qu’il a épousée en sixième noce.

Etant devenu une charge pour cette dame censée partager le même toit avec lui, sieur Mba Eyoghé a été réduit à vivre dans un hangar de Bwiti, situé dans la concession où il avait pourtant fait construire sept maisons. Dans ce lieu, il n’a eu pour compagnons que des chiens et subissait les assauts des tiques qui lui livraient une guerre sans merci. En outre, n’ayant presque rien à manger, il était contraint de quémander de la menue monnaie à quelques personnes qui passaient par là pour s’offrir sa pitance, constituée en grande partie des morceaux de pains. Lorsqu’il essayait de revendiquer un peu plus de respect et de considération, il se retrouvait roué de coup. Sévices illustrés par les traces figurant sur son dos et témoignant des violences dont il a été victime.

Même pour sa toilette, il a été abandonné à lui-même. Et ce n’est qu’en déboursant 200.000 francs CFA pour les frais de scolarité annuel d’un collégien du coin qu’il aura ce service. Le quotidien qui cite des sources judiciaires rapporte que cette femme avait interdit au grabataire d’avoir une quelconque visite de ses enfants.

Las de cette situation, il a fini par «supplier une bonne volonté d’informer ses enfants domiciliés à Lalala, du calvaire que son épouse lui faisait endurer et de voler rapidement à son secours». On rapporte que les enfants de sieur Mba Eyoghé ont été repoussés, à leur arrivée, par dame Mengue-me-Ndong et ses filleuls du Bwiti. Des voitures auraient même été lapidées par ces derniers.

C’est donc à son corps défendant que le vieillard a enregistré un message, via le téléphone portable d’un voisin, qui a été transmis au procureur de la République près le tribunal de Libreville, Sidonie Flore Ouwé, à qui il a demandé de venir à son secours. En compagnie des officiers de la police judiciaire, madame Ouwé a donc fait une descente sur le terrain pour libérer le vieil homme de sa retraite involontaire.

Il a été confié à ses enfants. Puis, il a entrepris de déposer une demande de divorce d’avec cette sixième épouse qui lui faisait vivre des misères. In fine, dame Mengue-me-Ndong aurait été motivé par son impatience à vouloir bénéficier toute seule des biens de cet ancien haut cadre de l’État.

 
 

23 Commentaires

  1. L'indigné dit :

    Donc depuis 2004 qu’il est paraplégique il est demeuré jusqu’e 2009 directeur de cabinet d’omar? sans compter qu’il l’était depuis 1967? quelqu’un peut m’expliquer comment ça se fait?

  2. AGNE dit :

    Voici le cas typique des situations où l’on peut pourrait se demander qui est l’ange et qui est le démon.L’opinion informée de cette version qui dépeint un vieillard malade, désocialisé et spolié par une tyranne machiavélique et sans coeur s’en est vite fait des choux gras et des gorges chaudes. Seulement voilà, les média, dans leur élan de partialité et de compassion ont oublié de voiler les libations de ce grand commis de l’Etat qui règna auprès du Président Omar Bongo pendant près de 40 ans, avant d’être atteint par la maladie et qui en dépit de cet handicap qui comme on le sait, altère violemment les aptitudes physiques et mentales d’un homme, a conservé son poste de Directeur de Cabinet cinq années durant jusqu’en 2009. Il aurait certainement continué à l’occuper si le décès du Président n’était survenu. Qu’est-ce qui justifie que les enfants de cet “saint” homme l’aient abandonné, hormis le fait que sa “sorcière” de femme l’avait sequestré en lui interdisant de voir ses enfants. Comment une telle barbarie a t-elle pu se produire sous les cieux d’un Gabon doté d’une législation active et d’une justice populaire tout aussi active ? N’y a t-il pas eu derrière cette cessité et cette léthargie collectives, une volonté affichée pour tous les proches d’abandonner le “malheureux” père ? Mais alors, comment Diantre ce “Chérubin” d’homme a t-il pu s’attirer un tel courroux de ses proches ? Seule l’intervention des autorités, alertées par un message enregistré (et non par les enfants de Sieur Eyoghe)ont amenés ces derniers à la résignation de transférer leur père à Lalala, craignant sans doute des représailles pour non assitance à personne en danger. Il s’agit encore de tirer des leçons ici, sur la manière dont finissent ceux qui règnent sans partage et se couronnent d’une pseudo puissance qui se ressent par le traitement qu’ils font de leurs semblables. Retenons bien ces leçons. Quand à son bourreau de 6ème épouse, elle ne peut être considérée comme une purificatrice d’âme car tout pécheur réglera ses compte avec Dieu et lui seul. Sa moralité ne vaut donc pas un radis. Venir se greffer comme 6ème femme chez un homme qui a 20 ans de plus que vous c’est dévoiler sans honte, son opportunisme, sa duplicité et sa perversité aux yeux du monde. C’est une honte. J’espère pour cette femme qu’elle sera rapidement évacuée de ces lieux après un juste procès.

    • petitMBA dit :

      Votre intervention n est pas le reflet d’une personne suffisamment apte à donner des qualificatifs comprenez tout simplement que Mr MBA n a jamais été maltraité.Mr Mba est retraité et loge ses enfants qui ne daigne même pas apporter une sardine fumée de NKEMBO à leur géniteur. vous parlez de sorciere le simple fait que Mba soit resté la légitime epouse c est ce aui fais d elle une sorciere alors dommage pour les jaloux.Tres sincèrement il faut rendre certaines interventions attractives et ne venez pas sur la toile et venir cracher des choses vaines.Soyez précis le mariage dans sa forme organique n impose pas une limite d age sauf si vous créez un nouvelle constitution c est rigolo. Mme MBA est la seule personne digne de respect qui malgré ses fonctions actuelles remplissait son devoir d épouse vis à vis de son mari.Pour ceux que vous appelez enfants de MBA tous autant qu ils sont ont bénéficié de l amour inconditionnel de cette MERE AUE L ON NE TROUVE PAS DANS TOUS LES RECOINS.Donc informé vous .et dites au peuple Gabonais que Mr Mba se retrouve maintenant chez une femme avec qu il à divorcé .Divorce precipité par un de leurs propres enfants.VIVE LE PROCES ET TAISEZ VOUS ECOUTEZ NE VENEZ PLUS MENTIR ICI POSER MOI DES QUESTIONS JE VOUS REPONDRAIS MERCI………..

  3. Ah grand-père MBa te voici aujourd’hui victime d’une maltraitance , toi qui fut l’un des dynausores qui ont ruiné ce pays ne doit pas perdre de vue que l’on ne récolte que ce que l’on sème, hier c’était toi et tes titres pour mâter les moins que rien , aujourd’hui c’est une moins que rien , une femme assoiffée d’argent et de bonheur rapide qui te fait passer les pénibles moments de ta vie, confesse déja comme l’autre pour avoir le salut aprés de Dieu le père, amen

    • big72 dit :

      mwana,sois courageuse et dis toi q Dieu existe.tu sais en âme et conscience q cet homme n’a jamais été un voleur mais au contraire.il a fait ses réalisations à la sueur de son front.ton égoisme ne te servira à rien.on est tous des enfants de Dieu mais le créateur a donné plus de biens,de pouvoir à d’autres .la vie est faite ainsi.Accepte ça et tu seras en paix avec toi mm

  4. The Patriot Act dit :

    Ah les haineux… Avant même de réagir sur le sujet de l’article,cette malheureuse histoire devient une raison pour chacun d’exprimer des réactions épidermiques,pleines d’amalgames,et tout simplement méchantes. D’où est-ce que le poste de directeur de cabinet est assujéti à des règles de durée ou encore d’aptitude physique? Il s’agit d’un poste qui repond exclusivement à des considerations d’ordre politique et de confiance… Ça vous dérange pourquoi!!! De plus, depuis quand la paraplégie affecte les capacités mentales d’un individu? Vraiment je suis choqué!!! Nourrir la haine ça fait pas avancer une nation…croyez moi!!!

    • AGNE dit :

      Paraplégie : Déficience de la motricité d’une partie du corps (généralement les membres inférieurs ou les membre supérieurs).

      Altérer : Modifier quelque chose , le changer en mal.

      Alors si Môssieur peut me citer une personne atteinte de ce type de déficience, qui joue au badminton toute la journée et qui sème des éclats de rire à tout vent vent qu’il nous divertisse. Si par ailleurs il peut arguer que le poste de directeur de cabinet est un poste électif assujetti à un mandat inviolable avant terme, là aussi qu’il nous titille les zygomatiques.Enfin que Môssieur ne perde pas de vue que cette tribune de commentaire offerte aux lecteurs par Gabonreview n’est pas un forum-débat où on réagit plus au avis des autres que sur le thème proposé. En voulant se poser en défenseur des faibles et des opprimés (ce qui est un art), on peut si l’on est pas aguerri, se transformer en tyran. A bon entendeur…

      • ntchangogabon dit :

        Mr MBA NE SAIT PAS COMMENT TROUVER LES OPTIONS D ENREGISTREMENT D UN TELEPHONE PORTABLE (AGNE).
        Source sur je suis un de ses enfant si tu veux me voir donne moi rendez vous et je te prouverais que Sieur MBA ne dialogue au telephone vu son age que pour transmettre de maniere instantannée arrete moi tes sottises c est Mr MBA 73ans comme tu le signales il a enregistré le message akel heure il faut savoir que tous procedé technologique peuvent prouver qu il n en ai rien tu viens nous mentir pour un pere qui t as nourri et blanchis tu penses que ton pere doit manquer de quoi que soit pendant que tu passes tout ton temps à vomir des insanités vis a vis de celui ci ne soyez pas vain d esprit et ingrats vis à vis de cette femme qui a fait de vous les enfants de son mari …où avez vous etes elevés serieusement?ton pere est vieux tu ne peux pas venir aider ta mere ou maratre tu sais ce que c est de s occuper d un homme du troisieme age batard.tu ne peux pas voir les selles et les crises de vieillesse c est pour cela que tu es allé jeter ton pere chez une femme avec laquelle tu as precipité le divorce qui est ta mere
        qui ta mis au monde cacophonique simplement triste la justice gabonais est à l epreuve pour etre riche il faut le meriter un exemple ALIKO DANGOTE pas ”les voila mon dossier”” .Tu parles de poste de ton pere pour faire fausse route il est retraité et ne sera plus jamais au affaires c est fini tout ca!laisser le passé nous sommes au present compris ne viens pas donner ton venin de pti enfant mal intruit de terminale il faut grandir les poste occupé par Mr Mba ont permis de te loger aujourd hui et te mettre dans une maison de 300000mille francs par moi k veut tu de plus au lieu de glorifier Dieu c est une femme qui ta soigné donné l iboga toi qui parle du bwiti ne l est tu pas c est idiot montrer au gens ce que l on est pas pour un tour de passe passe par l arriere c est hallucinant tu veux la tete de Mr MBA prend comme tu connais son pere .les biens te permettent de publier la vie de ton pere du devrais loger ton pere dans un hopital au USA ou dans des pays aptes a redresser la santé d un homme et le refaconner tu te trouve bloqué au gabon pourquoi?et à quand le proces?et le divorce? a quel niveau?le GABON n est pas une jungle retourne sur ton ile à coco.

    • LOL dit :

      tout a fais d’accord avec vous the patriot act

  5. The Patriot Act dit :

    Que de tournures voulues impressionnantes mais plutôt n’affirmant rien de plus que ce qui, je le répète,n’est que haine et aigreur. Je me demande toujours en quoi une paraplégie affecte les aptitudes mentales(qui semble être délibérément assimilé ici à la détresse psychologique qu’elle entraine)! Notre très chère constitution ainsi que notre code général de la fonction publique ne sont pas bien difficiles à consulter; prière de le faire et de nous EDUQUER sur l’invompatibilité de cette fonction quant au cas spécifique dont on parle actuellement. Libre à vous d’écrire ce qui vous plait,mais un petit conseil… Avant de faire des affirmations publiques que vous refusez de voir critiquer,assurez-vous au moins de l’exactitude de vos propos!!! PS: distracteur c’est malpoli et prétentieux…vu que je suis bien élevé je n’y répondrai pas. Toutefois…je ne vous permet pas. On se comprend!?!

  6. AGNE dit :

    Ahhhhh ! le voile se lève petit à petit. Nous avons affaire à un dur hein ? De la sagesse complaisante doublée d’une empathie non avérée pour les opprimés, on est bien vite passé à la condescendance menaçante. Sachez avant tout cher Patriote, que vous ne critiquez pas, mais vous stigmatisez par des jugements de valeur, et vous faite un procès d’intention.C’est à ce niveau que porte toute la nuance.

    Bien sûr pourquoi n’ai-je pas compris plus tôt que par ma modeste analyse de l’article, du reste très volontairement nuancée et impartiale (seule la femme a été clairement fustigée, mes propos sur l’homme étant plutôt régis par une suite d’interrogations auxquelles seuls Dieu ou Mr Mba Eyoghe peuvent répondre)je me demande d’où ressortent l’aigreur et la haine dont je suis taxé;
    pourquoi n’ai-je donc pas compris, disais-je, que des âmes sensibles flétries d’opiniatreté se l’appropriraient pour leur compte personnel. Ces âmes “vaillantes” inflexibles pour qui la réplique et la contradiction sont des crimes de lèse majesté divine. Ceux-la qui, après avoir ouvert un débat infondé cultivent le crédo que seule leur opinion a valeur d’évangile.

    Eh bien, nous voilà bien avancés avec un dialecticien qui discute du sens des mots sans en apporter de définitions, qui semble maîtriser les lois et les ordonnances, mais qui pour valeur d’exemples, ne fait que vous envoyer les consulter sans en citer de reférences précises. Mon cher -AMI- Patriote (car quoi qu’inconnu, vous en restez un), la contardiction partie intégrante de la critique est un art. Que le modeste interloculteur que je suis n’ait pas la science infuse est absolument vrai, mais la condescendance de vos enseignements et l’expression même de votre misanthropie ne recèlent pas beaucoup de pédagogie et encore moins de la courtoisie pour qui veut apprendre. Redresseur de torts je vous le concède, mais pédagogue, non ! non! c’est non.

  7. big72 dit :

    le gabonais est trop en arrière.Il faut q la mentalité change.ce pauvre vieillard vivait comme un chien alors qu’il a de grands enfants à librevillee.comment peut on abandonner son parent de cette sorte,qlq1 qui a tt fait pr ses enfants.c’est grave

  8. Bjr! A tous,je voudrais humblement m’adresser a AGNE en lui demandant si elle comprend ce qu’elle ecrit.En effet,tu me diras certainement que le niveau de langue que tu utilises est “soutenu” mais la n’est pas la question,la question est celle de svoir si tu comprends ce que tu ecris.Car,I’ll ne faut pas faire dans le…mais plutot d’ecrire de maniere simple de telle sorte a ce qu’on puisse comprendre le message que tu veux vehiculer.En effet,lorsqu’on ecrit ce pour se faire comprendre.Et cet espace est la pour qu’on puisse echanger.C’est ne pas un proces que je te fais mais juste attirer ton attention.

  9. NEM dit :

    L’Enfant du pays,
    Laisses les autres donner les informations dans leur littérature. Le gros français que tu exiges aux simples informateurs semble ne point être à la hauteur de ton niveau de correcteur. Ainsi, toi qui connaît tant la langue de Molière et ses contours, relis toi également; car tu n’es pas loin de la bétise écrite dans ton procès vis-à-vis de AGNE. On ne commence pas une phrase en majuscule sans un point marqué après la dernière; on n’abrège pas les mots lorsqu’on veut se montrer parfait littéraire; on met des espaces entre les mots, surtout après une virgule; les accents sont inexistants dans tes phrases; la synthaxe etc.
    Quant au sujet, que les nouvelles générations prennent conscience des dangers de la polygamie. J’espère que la justice fera son travail.

  10. maroundou200 dit :

    Parlez parlez pour dire quelque chose c’est ça mon crédo. Mais là on lisant certains commentaires je suis presque choquée. C’est punissable par la loi ce qu’a fait dame V M Ndong à son mari paraplégique et aux enfants de celui-ci en les chassant du domicile de leur père. Nous savons tous ce qui est et se passe dans notre société gabonaise. La polygamie est source de gros soucis familiaux . Non à la polygamie, non aux maltraitances visant le conjoint et les enfants biologiques du conjoint comme c le cas. Sixième épouse alors là c fort hein !!!!en tout cas c impardonnable ce qu’elle a fait subir à cet homme, malade ou pas, envouté, manipulé ou pas cela existe dans notre culture gabonaise. Bannissons ces pratiques c tout !!! Bon entendeur salut !

    • CAPO dit :

      A dire filleMBA je dis ce n est pas le fils de V M Mengue jean e vous louis là on a mangé l iboga ensemble sa femme Olga les enfants de la maitresse ils se comportaient comme les enfants de cette dame que vous insulté c n est pas vrai ou vas c pays.il etais mm a l origine de depart de sa mere de LALALA il est allé en prison pour recuperer les bien de son pere la preuve est qu il vie la bas sans l aval de sa genitrice .C EST QUE J AI VU VENIR A COCOTIERS JE N AI PAS VU LE PROCUREUR ET POURTANT JE N AI PAS VU LE PROCUREUR c est quand mm grave il a mangé l iboga avec sa femme pourkoi l avoir fais chez une sorciere?c est quend mm nouveau.Les enfants de MBA n ont jamais voulu depasser le cadre familiale .mais pour dire que tout ce sont des ragots il veulent les bien il sont aller sequestrer lejurs pere QUEL HONTE LES JEUNES GABONAIS?ils faut vous laver le corps laisser Mr ET Mme MBA trankil ékiéééééé moi je passe seulement..

  11. Lalelâh dit :

    Si réellement c’est vrai, alors ceci est vraiment pathétique. Il semble que ns disposons d’une seule version des faits et il serait du respect de tous que Gabon review nous apporte la version de la 6ème. Puis, il me semble que c’est ce sont les enfants qui sont à l’origine de cette sordide histoire. A y réfléchir un instant, on pourra se souvenir que l’Echo du Nord avait publié un article sur cette affaire et il me semble que celle qui est traité de tous les noms aujourd’hui, est marié depuis plus q’un quart de siècle avec sieur MBA. Que s’est il réellement passé pendant cette période? cet intérêt subite ne cache t il pas une guerre ouverte pour le controle de l’important patrimoine bâti et non bâti de Sieur MBA? ……..
    Cette histoire ayant une portée émotionnelle, ns avs menés quelques investigations: Ancien dignitaire de la république, Sieur MBA père d’une nombreuse famille, il dispose de bcp de biens immobilier Lalala et Cocotiers. Après avoir lourdement investi à Lalala et en raison des différents entre lui, sa femme originaire d’une île que se trouve au large des côtes gabonaises et de certains de ses enfants, il décida après son 6ème mariage de s’installer à Cocotiers. En dehors de sa fille infirmière et de quelques uns, la quasi totalité de ses enfants ne lui rendaient presque jamais (malade ou non). Depuis combien de temps n’a vu un seul de ses petits enfants? Avec sa 6ème épouse, il a eu 2 enfants , un garçon et une fille qui est décédée il y a à peine 3 mois dans sa 23ème année, le couple se trouvait dans cette période de dueil quand il a été brutalement séparé. D’après une source digne de foi, le Procureur de la République avait demandé aux enfants d’améner leur père à l’hôpital Jeanne Ebori pour y subir des examens médicaux. Depuis ce jour. Depuis ce jour, Sieur MBA se trouverais qlq part dans Lbv, Pas à Lalala du moins lors de notre passage et surtout hors de son domicile conjugal. Selon la même source, les enfants Eyogo et Cie auraient déjà demandé aux locataires de Cocotiers de ne plus verser les loyers à la 6ème femme de Papa. vous pouvez vous aussi vérifer en vous rendant à Lalala, après la SMAG, face des villas de la cité SODUCO et à Cocotiers, direction Nkembp, rue du Motel avant la pharmacie. Pour que la vérité éclate au grand jour. Enfin, en ce qui me concerne, je doute de l’authenticité de cette photographie et cela est grave car c’est de la manipulation. Et pour quelle motivation…. A vous d’en juger.

  12. benoit dit :

    Ca n etonne pas que ils soient arrivé jusque là n oublier pas que moi David je suis Nzebi et je suis pas d accord et il est mon pere aussi … vous n etes pas les seuls pour vos bons vouloir …. c est illogique tous ca vraiment mais……….

  13. benoit dit :

    calmez vous eyogo et cie…..calmez vous calmez vous là…….

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW