L’Union du peuple gabonais (UPG) – tendance Moubamba – sera en congrès ce samedi 15 octobre 2016 à Libreville pour le lancement d’un nouveau parti politique : l’Alliance pour le changement et le Renouveau (ACR).

L’ACR, nouveau parti de Ben Moubamba, sera porté sur les fonts baptismaux le 15 octobre, lors d’un congrès. © Gabonreview

L’ACR, nouveau parti de Ben Moubamba, sera porté sur les fonts baptismaux le 15 octobre, lors d’un congrès. © Gabonreview

 

Annoncé il y a un mois, le congrès de l’UPG tendance Bruno Ben Moubamba se tiendra ce 15 octobre 2016 à la salle Edena, au quartier Awendje dans le 4e arrondissement de Libreville. Les travaux de ce congrès seront essentiellement consacrés à la formalisation de la naissance d’un nouveau parti : l’Alliance pour le changement et le Renouveau (ACR). Une nouvelle formation politique qui sort de la guerre des tendances qui avait fractionné en trois le parti de feu Pierre Mamboundou.

L’actuel vice-premier ministre entend se soustraire de cette querelle pour, dit-il, faire prévaloir le jugement de Salomon, consistant pour la mère légitime à laisser le bébé à la mauvaise mère, afin de préserver la vie de celui-ci. Pour lui, l’avènement d’une nouvelle ère politique se dessine et commande par conséquent que les militants de son parti se rangent en ordre de bataille pour des futures conquêtes politiques.

«Il est temps, alors qu’un nouveau cycle politique est inauguré dans le pays, au moment où un dialogue national, probablement sans précédent, sera lancé dans notre pays le Gabon dans les prochaines semaines, il est temps que les héritiers du président Pierre Mamboundou essuient leurs larmes, relèvent leurs têtes, même s’ils doivent changer de label. Un changement de label ne signifie pas l’abandon de l’héritage du président Pierre Mamboundou», a-t-il expliqué.

Qualifié de refondateur, ce congrès réunira l’ensemble des délégués ayant donné leur accord pour signer l’acte de baptême de cette formation politique. Un brin fétichiste, il a choisi pour la naissance de son parti, la date du 15 octobre, jour du décès de Pierre Mamboundou. «Le président Pierre Mamboundou nous a quittés le 15 octobre 2011, c’est donc le 15 octobre 2016 que l’Union du peuple gabonais renaîtra de ses cendres sous une autre forme», affirme-t-il, tout en précisant que l’acronyme ACR aura été également la dernière bannière politique sous laquelle le défunt président s’est présenté à une élection présidentielle.

De même, il prévoit une marche qui partira du lieu du congrès jusqu’au domicile de Pierre Mamboundou, lieu où son corps avait été trouvé sans vie. Auréolé par son nouveau statut au sein du gouvernement, Bruno Ben Moubamba a réitéré quelques promesses concernant l’habitat social, le talon d’Achille de la gouvernance d’Ali Bongo. «Je ferai tout pour démontrer que le programme de feu Pierre Mamboundou n’était pas une utopie. Il est possible en effet de construire 10 000 logements dans ce pays. Bien entendu, on pourrait m’objecter que c’est une utopie, on n’a pas vu les 5000 logements par an, mais je vous le dis, je pèse mes mots, il est possible de construire 10 000 par an. Je dis que moi je le ferai tant que le président Ali Bongo me donnera carte blanche pour faire ce que j’ai à faire. Je démontrerai que 5000 logements c’est petit», a-t-il promis, minimisant les peaux de banane susceptibles de l’empêcher d’atteindre cet objectif. «Le Gabon sera envié en la matière», a conclu le vice-premier ministre en charge de l’Habitat et président de l’ACR.

Auteur : Alain Mouanda

 

 

 
 

19 Commentaires

  1. Obus dit :

    C’est bien. Il peut commencer comme les autres et ce parti disparaîtra avec sa sortie de gouvernement. Adhères au Pdt c’est plus facile, 0,00/100 de militants.

  2. Rhody Junior dit :

    Juste un paragraphe, pour vous dire tout le dégoût que votre visage nous inspire… Au final vous aurez toujours été dans l’opportunisme, mais laissez moi vous rappelez, que personne venu de l’opposition pour pactiser avec le pouvoir des Bongo ne s’est relevé de cette traîtrise, PERSONNE. Vous vous rappelez tous les mots que vous avez prononcé contre MBOUMBA NZIENGUI, lors de sa traîtrise à lui? Dites vous bien que ce que vous inspirez est bien pire!!! Lui est passé de la tiédeur à la froideur… Vous le 9 juillet encore vous combattiez la milice de la mort, le 31 Août vous la souteniez… Qu’êtes vous donc? Une vomissure de plus. Votre départ renforce le camp de la liberté, les escrocs de votre espèce vendent à l’argent les fruits du courage. Bonne chance pour 10.000 logements!!! Vos propre parole vous condamnera encore comme celles du passé vous condamnent déjà! VENDU!

  3. Jean - jacques dit :

    Bravo M.le VPM.les faux opposants sont jaloux de vous et ping ne seraij jamais vpm du Gabon ã votre âge.vous êtes jeune.

  4. LIBOTA WONGO dit :

    Bruno, te voici dans les oubliettes de l’histoire politique du Gabon et bientôt dans les poubelles . On t’a piégé en te donnant ce portefeuille ministériel, c’est juste pour te tuer politiquement.

  5. Ndong Emane dit :

    Après avoir intégré et saboté de l’interieur le Parti de Pierre Mamboundou,voilà qu’il arrive au bout de la mission que lui avait confié le pouvoir en place. Il osé créer dorénavant un Parti pour qui je souhaite tous les déboires possibles.

  6. Le Villageois dit :

    L’argent ne fait pas le bonheur, mais… Ce gars est allé semer la pagaille dans l’UPG pour finir avec le Changement et le Renouveau… Entre nous, qu’est ce qui a changé ? Quel renouveau ? La réponse est évidente : l’argent. M. Moubamba est né de nouveau depuis qu’il est VPM. Un journaliste de Jeune Afrique, dans un article publié récemment, concluait son texte en disant que M. Moubamba était attendu au tournant “lorsque ses cravates passeront du polyester à la soie rutilante”. Suivez mon regard…comme c’est drôle !

  7. chance dit :

    l’ argent ne fait pas le bonheur mais le bonheur que procure l’ argent est agréable ! BBM a oublié toutes les grèves de la faim, le ventre est plein !

  8. Sage dit :

    Ce pauvre BBM ne sait pas qu’il sera chassé de ce poste en fin 2017. Le but du PDG était de satisfaire à l’international sur l’ouverture politique. Après quelques mois il sera jeté à la poubelle comme son parent Mboumba.

  9. Le martyr dit :

    Dis nous BBM tu te soucies des logements des gabonais ou bien ta préoccupation du moment c’est de créer ton parti. Quelles sont tes priorités actuellement ?

  10. vision dit :

    C’est dommage qu’en tant que doctorant en philo tu n’as rien vu venir ; voilà que l’on vient de détruire politiquement pour les 7 ans, que mr Ali va faire au pouvoir, tu ne voies rien, car le pourvoir du Gabon est un pouvoir spirituel reparti entre provinces.

    G1 Leon MBA
    G2 feu Albert Bernard Bongo
    G3 ? feu Francine RONGOMBE (ALI) suit il fait taire tous les fils du moyen-Ogooué
    G4 ? (ALI) Suit, Pierre MAMBOUNDOU est liquidé, tous les fils de la Ngounié sont coptés au gouvernement ; pedegistes comme opposants, d’autres incarcérés (ex : MAYILA, MABIALA) ; Flavien NZINGUI NZOUNDOU qui pouvais faire l’affaires avait été ramené dans le Gouvernement faisant équipe avec MBOUMBA NZIENGUI tous de la Ngounié
    Et voilà G5 pour 2023, toi le seul fils qui pouvais encore lever la tête en 2023 pour G5 vient de se faire tromper en te poussant de créer un autre groupe politique ACR. Normalement si vous ; les fils cadre de l’UPG avaient la vision ; vous deviez savoir que le problème du pouvoir en place était premièrement de tuer l’UPG et en suite vous tuer politiquement de manière individuelle. A réfléchir
    NB : Celui qui profite de l’UPG pour se faire une place et qui ne respecte pas les principes et objectifs du Président Pierre MAMBOUNDOU ne peux prospérer dans son avenir

  11. TerreMère dit :

    Vous savez, lorsque quelqu’un est le sur le point de rendre l’ame, il y avant une agitation qui précède ce moment( du moins chez certaines personnes). Pour le cas de ce monsieur, il s’agit bien d’une mort politique( peut-etre un peu plus qui sait). Dommage dommage dommage

  12. Mobble01 dit :

    Au delà de sa duplicité , ce type viens tout naturellement comme ses maîtres , faire dans l imposture, le faux et usage de faux . L acr cela ne vous dit rien ?

  13. Nkembo dit :

    @ vision
    Donc vous avez compris qu’Ali est réparti
    pour un 2e septennat? Transmets le
    également à Ping. Dis lui qu’il ne sera
    Jamais Président dans ce pays. Président
    de Facebook lui convient

  14. LE TEMPS dit :

    Tu commences a comprendre la politique BBM!
    Continue ainsi…

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW