Sortie du domicile familial le 28 août dernier, Darlène Boussougou Moundouga, 22 ans, n’y est jamais revenue. Le pasteur Joseph Moukétou, son fils Rodolph-Franck Mouketou, ainsi que le compagnon de la dame, Rodrigue Assoumou, 27 ans, l’ont froidement assassinée avant de l’enterrer dans une maison jouxtant leur église du Christianisme céleste au PK 5, dans le 3e arrondissement de Libreville.

Gabonreview.com - Assassinat par un pasteur de l’église du Christianisme céleste à Libreville - © D.R.

Dans l’après-midi du lundi 17 septembre 2012, une épaisse fumée noirâtre envahissait le quartier populaire du PK5 à Libreville. La population accourait de toute part pour s’enquérir de la situation qui avait déjà créé d’énormes embouteillages. Les pompiers étaient également arrivés sur les lieux et tentaient de maîtriser les flammes.

C’est là qu’on apprit le drame. Un pasteur de l’église du Christianisme céleste de ce quartier avait tué, à des fins rituelles, une jeune fille habitant chez sa tante, avec la complicité de son compagnon. Ce dernier avait reçu la promesse de l’homme d’église d’être élevé au grade d’évangéliste de tutelle. En outre, il devait recevoir «la puissance». La famille était venue pour détruire le temple et tout son contenu.

Recherchant Darlène depuis le jour de sa disparition, le 28 août, son père avait fini par alerté la police judiciaire qui avait ouvert une enquête. Vendredi dernier que l’étau s’était resserré sur le petit ami de la jeune femme, qui a fini par avouer sous crime lors d’un interrogatoire musclé.

«Le pasteur m’avait demandé de lui trouver une jeune fille à sacrifier. Il m’avait demandé le niveau d’étude de ma petite amie. Je lui ai dit qu’elle passait en premier. Il m’a alors ordonné de l’emmener chez moi pour faire une incantation», a expliqué Rodrigue Assoumou.

Il a avoué ensuite qu’il avait donné son accord pour l’exécution de la jeune fille. Et c’est au cours d’un rituel pendant lequel Rodolph-Franck Mouketou psalmodiait que son père indigne a abusé de la jeune femme avant de la tuer.

Le corps de Mademoiselle Boussougou, en état de putréfaction, nu et les mains attachées, a été déterré dans une pièce de la maison du pasteur qui servait de douche. Rodrigue  Assoumou raconte que le pasteur Joseph Mouketou l’a envoyé chercher une pioche et une pelle à l’église. C’est avec cela qu’il a enterré Darlène Boussougou Moundouga.

Arrivé sur le lieu du drame, le procureur de la République, Sidonie Flore Ouwé, a ordonné d’approfondir les enquêtes afin de déterminer les circonstances exactes de la mort de jeune dame.

Il s’agit là, à l’évidence, d’un nouvel épisode dans le feuilleton des crimes sexuels et rituels qui s’égrène à Libreville, au-delà, c’est la question des églises dites «de réveil» qui vient également de se relancer. Car, fondées bien souvent par des escrocs ou des illuminés, elles accouchent régulièrement des drames insupportables.

Quelle est donc la part de responsabilité du ministère de l’Intérieur dans la régulation de ce secteur ? Quelles mesures ont-elles été prises pour gérer la création de ces églises qui pullulent dans les quartiers des grandes villes du pays ? On aimerait que ces sectes parfois dangereuses soient aussi surveillées et contrôlées que les militants de certains partis politiques.

 
 

29 Comments

  1. scha dit :

    désolation!! mais ce n’est que l’accomplissement de que dit la Parole de Dieu en 2 Corinthiens versets 13 et 14:”ces hommes là sont de faux prophètes,des ouvriers trompeurs,déguisés en apôtres de Christ.Et cela n’est point étonnant puisque Satan se déguise lui-même en ange de lumière”!
    Heureusement là où il y a du faux , il y a également du vrai; je sais qu’il existe de véritables hommes de Dieu qui marchent dans la droiture et la Justice de notre Dieu!Demandons au Seigneur de nous accorder le discernement pour qu’Il nous dirige près de ceux_là qu’il a suscité et qui font véritablement sa Volonté.je suis attristée pour cette jeune fille, mais à travers ce scandale, on a pu mettre à nu la fausseté de cet homme et de cette église qui en fait n’en est pas une puisque c’est une secte.Dieu qui a décidé de dépouiller les oeuvres sales de ces gens vient par là de favoriser la libération de plusieurs âmes(les fidèles de cette assemblée) qui sans le savoir, étaient dans la fausseté et s’engageaient sur la voie de la perdition!

  2. Si le ministere de l’interieur est vraiment incompetant c’est ici la vraie illustration.

    ces eglises qui poussent comme des champignons, jouant sur la pauvreté des citoyens.

    – Aucun control sur les autorisations d’exercer, le ministere est incapable de pondre un code de conduite pour les eglises ou un organisme regulateur comme en france ou il y en a pour les juifs, les musulmans et les chretiens

    – Au gabon c’est comme dans une basse cours ou chacun fait comme bon lui semble.
    certain comme l’eglise “arretez de souffrir” propage des propagandes mensongeres dans les Media d’Etat avec un français approximatif. ce qui constitue des delits de manipulations de consciences. meme le CNC est aveugle devant ces derapages. ce CNC qui pense que son role c est seulement selui de contraindre au silence un MBA OBAME ou un NGOUSSI

    – Des etrangers venus en pirogue au Gabon sans papiers aucun, qui du jour au lendemain transforme leur entrée-couché en mosqués ou en pseudo églises, qui ne metrisant meme pas le français endoctrinent les pauvres citoyens, violent et grossissent des filles mineures, sans que les aurtorités ne s’en emeuvent.

    la question ici est de savoir s’il y a vraiment une protection de l’intégrité physique et morale du citoyens au gabon, par le ministere de l’interieur comme le sitipule la constitution.

    si la reponse est NON, LE MINISTRE DE L’INTERIEUR DOIT DEMISSIONNER POUR IMCOMPETENCE.

  3. Fax1 dit :

    Tout simplement insupportable!

  4. jean dit :

    Salut Gabonreview. Je me pose la question de savoir: Vous ne pouvez pas faire d’analyse sans faire une prise d’opposition? “On aimerait que ces sectes parfois dangereuses soient aussi surveillées et contrôlées que les militants de certains partis politiques” J’aime bien vos articles mais , je remarque de plus en plus une certaine prise d’opposition.

    • Luc Lemaire dit :

      Oui nous avons des opinions et nous le disons clairement, afin que nos lecteurs puissent faire la différence entre les faits et notre analyse… Il s’agit d’ailleurs de prises “de position” et non systématiquement “d’opposition”.

  5. Gwen dit :

    Le lapsus révélateur : quand prise de position est systématiquement vécue comme “prise d’opposition”.
    Le consensus ne mène nulle part, on n’a jamais vu quel pays ça avait fait avancer, faut arrêter avec ça.

  6. Gabz dit :

    Ces églises de “réveils” qui pululent de plus en plus sont un véritable poison.
    Ces pasteurs ne sont que des businessman finalement, de qui ont-il reçu mandat pour parler au Nom du Christ? Ils s’appellent entre eux Apotre, Prophète, …. non mais pour qui se prennent-ils?

    Dans ses assemblés, ont hurlent, on sort ses meilleurs pas de danse comme en boite,… bref, rien ne vient de l’Esprit Saint dans ses assemblés. Je généralise sans doute, veuillez m’excuser, mais je parle au niveau global de se problème sans rentrer dans les cas particulier.

    Le Christ a fondé une église, sur Ses Apotres et leurs successeurs. Elle est sainte, mais composé d’homme pécheur. Pour autant, je n’ai jamais vu dans l’Eglise catholique des prêtres qui demande de sacrifier une femme pour gagner des pouvoirs, ou alors devoir payer pour recevoir la grâce divine, ce péché de simonie a été sévèrement condamné par l’Eglise d’ailleurs….

  7. citoyen dit :

    Chères concitoyens, pour ma part, il est plus que temps pour nos dirigeants, de prendre leurs responsabilités et penser très sérieusement à un éventuel retour d’Hollando (le poteau d’exécutions publiques) et que la peine de mort soit réhabilité dans notre Etat.
    C’est n’est qu’à ce prix que l’on pourra freiner voir éradiquer les fléaux de braquages, viols, tueries et autres crimes rituels.
    Ceci pour la sécurité de tous et surtout des populations vulnérables et dépourvus de tout moyen de protection.
    Réflexion

    • Gwen dit :

      Sauf qu’il y a une différence entre la justice et la vengeance d’une part, et que la peine de mort appliquée par une justice aussi pourrie que la notre reviendra juste à punir définitivement des innocents. Commençons par réformer sérieusement notre justice. C’est parce qu’il n’y a pas de justice au Gabon que ces choses là restent impunies, ce n’est pas parce que les peines ne sont pas dissuasives. Rien n’est dissuasif en matière de justice à Gabao, puisque personne n’est jamais puni !

  8. Je présente toutes mes condoléances à la famille éplorées. Je prie le seigneur de les soutenir pour apaiser leur douleur. Je voudrais que l’opinion internationale et Gabonaise sache qu’il n’y a pas de rituel dans l’église du christianisme céleste qui sacrifie un être humain. jésus christ s’est sacrifié une fois pour nous pour racheter nos péchés pour toujours. C’est pourquoi nous célébrons la fête de pâques. Si il y a de faux pasteurs des escrocs qui utilisent le nom de notre Eglise pour agir impunément dans l’ombre c’est Dieu qui va les confondre et ils passeront le reste de leur vie derrière les barreaux. L’église du christianisme céleste est sainte et sans tâche descendu des cieux pour la sanctification du monde.Ceux qui ne l’ont pas encore connu peuvent aller faire leur expérience dans des paroisses qui dépendent du saint siège porto Novo.Et au gabon il y a des paroisses qui dépendent du saint Siège.Que le seigneur nous assiste.

    • citoyen dit :

      C’est vraiment déplorable à entendre et voir tous vos superbes titres et appellations : « Suprême Evangéliste, Super Bishop, Super révérant pasteur etc.… »
      En quoi estes-vous Suprêmes ou Super ?
      Même Jésus Christ, qui est (selon vos évangiles) le fils de Dieu avait un nom simple.
      Vous le suprême évangéliste, pourquoi n’énumérez-vous pas clairement aux populations qui croient en votre congrégation, le nombre et les noms des paroisses au Gabon, qui dépendent directement de votre saint siège du Bénin ?
      Afin de dénoncé tous ceux qui se servent de votre couverture pour accomplir des acts aussi adieux.

  9. Mwane Mulumbu dit :

    Cest vraiment triste pour la famille de cette jeune fille. J’adresse mes sincères condoléances à toute sa famille. Il est temps que le gouvernent prenne au sérieux ce problème d’église dite éveillée qui en fait ne sont que des sectes qui profitent de la naïveté du peuple de Dieu.

  10. Mwane Mulumbu dit :

    Toutes mes condoléances à la famille. Il est temps que l’on mette fin aux agissements de certains hommes de Dieu qui en fait ne sont que des charlatans

  11. TRISTE dit :

    Comment s’étonner quand les mêmes pouvoirs publics entretiennent la pauvreté? Voyez-vous cette belle jeune femme qui laisse un grand vide dans la ville. Aves vu où est située cette église, dans une zone luguble, un cadre idéal pour que la misère oblige les jeunes inocentes à fréquenter des personnages lugubres de la trempe de MOUKETOU et son homme de mains. C’est la loi des dominos: il y a la misère- les églisent proposent le salut – les bourreaux en profitent pour faire le sal boulot, parce que le pasteur lui aurait promis le pouvoir, l’argent et la “puissance”. C’est de l’ignorance. Et c’est cultiver expressement … c’est pas le premier crime que les églises au Gabon, et surtout à libreville commetent. On se souvient de la jeune qui fut assassinée au carrefour IAI, il y a à peine quelques années. Il y a eu des viols dans ces mêmes églises.
    Mr DOUNGOU est incapable de pondre un document pour reglementer l’implantation de cette secetes sur le territoire. £
    A illeurs il y a des longues listes d’églises dont les renseignement ont l’oeil rivé, parce que ces églises sont tenues par des bourreaux, donc des personnages potentiellement dangereuses. On les surveille de pret

  12. Encore eux dit :

    Histoire choquante. même plus de mots pour qualifier ce crime. c’est pas possible!!! une jeune fille qui ne demandait qu’à vivre. vraiment!!! Je pense que pour ce genre de crime, on doit rétablir la peine de mort dans notre pays!!

    Toutes mes condoléances à la famille de la victime et châtiment très sévère aux coupables!

  13. abdallah dit :

    Salam a tous. Je viens réagir à l’article et dire aux uns et aux autres que les hommes de Dieu ne peuvent pas commetre de tels actes. Un homme de Dieu adorant Allah Soubannatallah ne peut pas etre comme ce pasteur, il ne merite meme pas de porter le titre de pasteur, c’est desolant, la vraie religion d’Allah nous recommande l’amour la paix l’unicité d’Allah. Jai des larmes en lisant ce recit je me rend compte dans quelle bassesse nous sommes.

    • Encore eux dit :

      aballah, comprenez ceci,

      Au Gabon, on dit bonjour ou Mbolo,

      Toute autre salutation religieuse n’est pas approprié ici. Et en plus, je pense que vous vous trompez de sujet, on parle ici d’une jeune femme lâchement assassiné par son petit amie et le pasteur et non ton appel de pied à rejoindre ta religion.

      En outre, sachez aussi que le Gabon est chrétien, animiste et athée à 99%.
      Alors, Allez y au Nord du Nigeria pour vos commentaire suspect.

    • TAKPARA Daouda dit :

      Oui tu as raison de parler de la vraie religion d’Allah .

  14. ni lire ni écrire dit :

    Il n’est pas de sauveurs suprêmes :
    Ni Dieu, ni César, ni Tribun.
    Travailleurs, sauvons-nous nous-mêmes ;
    Travaillons au salut commun.
    Pour que les voleurs rendent gorge,
    Pour tirer l’esprit du cachot,
    Allumons notre grande forge !
    Battons le fer quand il est chaud !
    (Eugène Pottier)

  15. citoyen dit :

    Ecoutez Mr le musulman,
    Ici nous commentons et débattons entre compatriote pour exprimer nos différents sentiments et faire des suggestions pour espérer apporter des solutions à nos dirigeants, rendre plus vigilant notre peuples surtout nos sœurs, nos filles, nos femmes et nos enfants.
    Ici nous venons d’abord témoigner à la famille si cruellement choquée, tout notre soutien moral et prions pour que ce fidèle et son pasteur périssent de la pire manière qu’il soit (la mort).
    Vous savez parfaitement où se trouvent les membres de votre communauté partout dans le monde, donc allez plutôt prêcher aux frères musulmans et aux arabes qui tuent et égorgent des humains comme du bétail tout en criant le non de « votre Allah ». Ya qu’à regarder les informations chaque jour !
    Donc votre religion n’est pas un exemple en matière d’Amour et de Paix.
    Laissez les GABONAIS tranquille !

  16. vraiment dit :

    ce qui est con avec ses gens qui brandissent dieu atout bout de champs, c

  17. TAKPARA Daouda dit :

    Je ne pense pas qu’il y ait de bons chrétiens d’un côté et de mauvais de l’autre. Il y a dans toutes les églises des brebis galeuses qui les couvrent de honte et d’opprobes. L ‘ignorer ne peut conduire à de mauvais jugements des autres.. Le christianisme céleste n’est pas une secte. Je suis dans cette église ” Assistant évangéliste” C’ets dire que je ne suis pas un débutant dans l’Eglise du christianisme céleste. J’en maîtrise les contours. Nulle party dans notre Église rien de secret n’existe. Nous faisons nos prieres comme tout autre. Ceux qui accusent toute une église à partir des agissement de tiers ne font pas preuve de logique et font montre de naïveté peut- être s’ils sont de bonne fois. Mais j’en doute. C’est Purement et simplement la haine contre une Église pragmatique, une Église qui s’adapte réellement aux réalités africaines et qui donne la possibilité aux Africains que nous sommes de nous consacrer effectivement à Dieu si nous ne sommes pas animés d’esprit comparable à celui dudit pasteur gabonnais. Pour finir sachez, vous détracteurs de l’église du christianisme céleste , comme ce pasteur, il y en a dans vos églises. Si vous ne le savez , renseigner vous.

  18. PADIOP2O13 dit :

    Ne faudrait-il pas soumettre ces “Eglises”, à une règlementation très rigoureuse en commençant par des ENQUETES DE MORALITE ?

  19. Gab dit :

    Bjr à tous, je viens juste de voir ce document. Noter que le Pasteur n’a nullement commis ce crime et n’est non plus concerné par cet acte odieux. Le problème est que le journaliste qui a écrit n’avait fait aucune investigation sérieuse et s’est permis de brader la présomption d’innocence en écrivant ce qui pourrait vendre son journal. Mais comme tout se paie ici bas la justice divine se chargera de lui.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW