La Zone économique spéciale de Nkok  (GSEZ) a remporté en novembre dernier, à Paris, lors de  l’Africa Investments Forum & Awards le trophée d’or du meilleur projet africain dans la catégorie Infrastructure portuaire et aéroportuaire.

© D.R.

 

Ce prix a été remporté par la GSEZ grâce à la construction du port cargo (Nouveau port international d’Owendo) et du port minéralier au sud de Libreville au terme d’un «processus de sélection rigoureuse» par un jury de 80 experts, hautement qualifiés, élisant les meilleurs acteurs du développement en Afrique dans onze (11) catégories.

Pour sa première édition, le jury a récompensé les lauréats en se basant sur les critères suivants : la cohérence et qualité de l’investissement et son évolution au cours des trois dernières années, la capacité d’innovation et la vision RSE (Responsabilité sociale des entreprises).

Présent au Gabon depuis 1999, le groupe agro-industriel singapourien, Olam, très actif dans l’huile de palme, l’hévéa, l’engrais, est le principal développeur de la GSEZ, situé à l’Est de Libreville. Ce prix vient récompenser les efforts de ce groupe et de l’Etat gabonais dont l’ambition est de doter le pays d’infrastructures de développement modernes. Il s’agit ainsi de la rétribution d’un effort de partenariat Sud-Sud réussi.

Pour rappel, la GSEZ comporte deux ports multifonctionnels performants pourvus d’équipements de pointe. Africa Investments Forum & Awards quant à lui est un événement dédié aux opportunités d’affaires sur le continent africain dans différents domaines : Energie, Mines, Infrastructures et Aménagement de la ville, Fusions et acquisitions, Stratégies de croissance et Industries immobilières. Pour sa première édition, l’évènement a rassemblé  plus de 400 dirigeants de renom dans les secteurs public et privé.

 
 

4 Comments

  1. Romulus dit :

    Que de premiers prix engrangés par Gabon ces temps ci.

    • Titus dit :

      Ces manifestations récompensent l’esprit d’entrepreneuriat, la création d’entreprise, les comportements exemplaires en matière d’environnement et de développement durable, d’innovation, d’exportation, de ressources humaines, etc.

  2. Milangmissi dit :

    S’il y a des gens qui sont prêt à payer pour avoir une reconnaissance pourquoi les autres ne prendraient pas l’argent?
    Le fond gabonais d’investissement a eu son prix aux USA, si vous pensez vous moquez des gabonais, vous vous moquez de vous mêmes. Pauvres loosers, Jean-Gaspard Ntoutoume Ayi a raison nous sommes face à des “incapables doublés d’une cupidité sans pareille”.
    Selon La Fontaine “tout flatteur vit au depens de celui qu’il l’écoute”

  3. Milangmissi dit :

    Ils ont gagné quoi ? Ils ont depensé combien ?

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW