Dans le cadre de son engagement en faveur des personnes fragilisées, la Première dame du Gabon, Sylvia Bongo, a offert, le 3 juin à Libreville, 325 fauteuils électriques, manuels, et des scooters aux personnes vivant avec un handicap moteur.

Remise de fauteuils électrique pour handicapés

«Il ne faut plus que les personnes handicapées soient perçues comme des objets de charité. Ce sont des sujets avec des droits, des membres actifs de la société. (…) Le handicap, c’est une leçon de courage, de volonté, une leçon de vie. Devant les carences publiques, c’est vous qui incarnez la politique du handicap au Gabon. Je vous félicite pour vos actions et tiens à vous rappeler mon engagement le plus sincère à vos côtés», a déclaré l’épouse du chef de l’Etat.

Cette initiative s’est également accompagnée d’une volonté de sensibilisation et de responsabilisation des bénéficiaires à travers l’organisation de formations visant à permettre une utilisation optimale et sécurisée de leurs fauteuils. Les journées du 1er et du 2 juin étaient ainsi dédiées à des sessions de formation au code de la route afin de garantir non seulement la sécurité des récipiendaires mais aussi celle de leurs concitoyens.

Les bénéficiaires ont échangé avec l’instructeur sur les différents aspects du code, après des séances de visionnement de vidéos qui mettaient en évidence les différentes erreurs de conduite observées sur les routes. Par ailleurs, 191 fauteuils supplémentaires seront distribués dans les prochaines semaines dans 10 villes différentes à l’intérieur du Gabon.

Cette action s’inscrit dans la continuité de l’engagement de Sylvia Bongo en faveur des personnes fragilisées, l’un des trois domaines d’action prioritaires de sa Fondation. Pour rappel, une première dotation de 250 scooters électriques et d’une centaine de cannes anglaises avait été effectuée le 12 octobre 2011. On dénombre plus de 5000 handicapés moteurs au Gabon.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW