Le ministre gabonais des Sports, Franck Nguema, et le directeur général de l’Office de développement du sport et de la culture (ONDSC), Joannick Ngomo Obiang, participent depuis le 5 novembre, à Katowice en Pologne, à la 5e Conférence mondiale sur le dopage dans le sport. Une activité organisée, du 5 au 7 novembre, par l’Agence mondiale antidopage (AMA).

Le Gabon, à travers le ministre des Sports, Franck Nguema, prend une part active aux travaux de la 5e Conférence mondiale sur le dopage dans le Sport, du 5 au 7 novembre 2019, à Kotowice en Pologne. © Facebook/FrancknguemaAkanda2018

 

Le Gabon est présent à la 5e Conférence mondiale sur le dopage dans le sport qui s’est ouverte le 5 novembre 2019 à Katowice. La délégation gabonaise est conduite par le ministre des Sports, Franck Nguema, accompagné du directeur général de l’Office de développement du sport et de la culture (ONDSC), Joannick Ngomo Obiang.

La Conférence porte sur la révision du Code mondial antidopage 2021, la présentation et l’approbation des versions révisées de ce Code et des standards internationaux. Ce rendez-vous se terminera avec l’élection, par le Conseil de fondation de l’AMA, du nouveau président et du vice-président de l’AMA, qui assumeront leurs nouvelles fonctions dès 1er janvier 2020. «L’AMA rêve d’un sport propre et met tout en œuvre pour nettoyer le sport du dopage qui exalte la tricherie tout en mettant en danger la santé des sportifs», a déclaré le ministre des Sports sur sa page Facebook.

Organisée avec le soutien du ministère du Sport et du Tourisme de la République de Pologne, cette Conférence rassemble des représentants du Mouvement sportif mondial, des autorités publiques et des organisations antidopage, ainsi que des sportifs, d’autres spécialistes de la lutte contre le dopage et des représentants des médias.  Elle est l’opportunité de faire le point sur l’évolution du sport propre et de participer à des discussions et à des débats sur le programme mondial antidopage. La 5e conférence mondiale sur le dopage dans le sport enregistre la participation de 1600 délégués.

Créée en 1999, AMA célèbre son 20e anniversaire le 10 novembre. Cette instance a vu le jour à la suite au scandale sportif de dopage des membres de l’équipe Festina dans le cyclisme en 1998.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW