Le Vice-président de la République a rencontré, jeudi, le Premier ministre israélien, Binyamin Netanyahu, dans le cadre du renforcement de la coopération économique et politique entre leurs deux pays.

Pierre-Claver Maganga Moussavou et Binyamin Netanyahu, le 27 décembre 2018, à Jérusalem. © GPO/Kobi Gideon

 

Ce jeudi 27 décembre, Pierre-Claver Maganga Moussavou et Binyamin Netanyahu se sont rencontrés à Jérusalem. Le Vice-président de la République du Gabon et le Premier ministre israélien ont discuté de la coopération entre leurs deux pays. Selon les médias israéliens, leurs échanges ont porté principalement sur la relation économique entre le Gabon et Israël, qui n’a pas de représentation diplomatique dans le pays d’Ali Bongo.

«Les deux ont discuté du renforcement des relations bilatérales dans les domaines de l’agriculture, de la gestion de l’eau et de l’énergie, entre autres», précise la communication officielle du Premier ministre israélien, qui indique toutefois que cette rencontre entrait dans un but précis : «l’approfondissement des relations entre Israël et les pays africains».

Depuis le séjour à Libreville, en octobre, de Simon Seroussi, le premier secrétaire de l’ambassade d’Israël au Cameroun, le Gabon et Israël entendent relancer leur relation diplomatique. Celle-ci était au point mort depuis 1973, à la suite de la guerre du Kippour.

 
 

26 Commentaires

  1. C’est encore Mbourantso qui a autorisé Maganga Moussavou de se rendre en Israël ? Depuis quand le Vice-Président de la République (titre politique et sans lendemain) négocie t-il les traités internationaux ?

  2. octave dit :

    Manganga est allé le soutien d’Israel pour faire terminer son coup d’Etat .

    Wait and see.

    Qui l’a autorisé a aller consulter cet Etat Raciste?(il veut amener les Gabonais en esclavage par l’Etat le plus Raciste du monde….) .

    Si Manganga veut etre president qu’il aille demandé le suffrage aux Gabonais …

    Full stop.

    • Ikobey dit :

      @octave
      Tu devrais baisser ton indignation d’une octave, Octave.
      Il n’y a pas de relation diplomatique officielle avec Israel. Il s’agit là qu’une simple rencontre informelle. Peut-on blâmer une tentative de discussion ? Un peu de tolérance.

      • Octave dit :

        @Ikobet

        Personne ne peut refuser a quiconque le droit et la liberte de circuler .ni de s’exprimer.

        Mais, la question est de savoir le Vice President a-t-il le droit de rencontrer un chef d’Etat (entendez le PM d’israel) sans une mission claire donnée par le chef d’Etat gabonais ?ou la representation nationale en cas d’empechement et/ou vacance du pouvoir?

        Nous savons que le pouvoir de Mr Mangaga émane du President de Republique et non du peuple. Au nom donc de qui pose t-il ces actes?et effectuent-il ces déplacements?

        Si une rencontre informelle devait avoir lieu comme vous le dites ,il aurait gagné avant son depart a clarifier les raisons de celle-ci ,non seulement pour se rendre credible mais aussi pour faire respecter les institutions de son pays.

        J’insiste, et au regard de la situation actuelle, qu’il est inutile de depenser l’argent des Gabonais pour effectuer des voyages aux motifs peu clairs.

        Il ne s’agit pas ici d’etre ou non tolerant! il s’agit de l’avenir de plus d’un million de personnes qui voit sa vie basculer et degradee depuis 1967 a cause de quelques amateurs au sommet de l’Etat .

        Rssaisissez vous et si vous le voyez dites lui : “d’aller aux elections il aura peut sa chance ainsi de rentrer favorablement dans l’histoire”.

  3. CHRISTINE Madeleine dit :

    ON A L’IMPRESSION QUE Binyamin Netanyahu SE FOUT ABSOLUMENT DE CE VICE PRÉSIDENT…

    A écouter SVP : https://www.facebook.com/peterbrady.pingakewa.7/videos/383204225775526/

    • MILAME FIRMIN dit :

      Israël est le dernier pays a avoir collaboré avec le régime de L’APARTHEID SUD AFRICAIN. Ce qui objectivement veut dire que cet état est raciste. Les armateurs, les banquiers ainsi que tous les criminels de l’humanité qui ont participé de manière ostentatoire à 400 ans d’esclave, à 150 ans de colonisation, à plus de 60 ans d’avilissement etc du peuple noir; quelque soit les continents étaient SIONISTE, c’est-à-dire ISRAÉLIENS, car son objectif final est la domination du peuple juif sur le monde, selon la conception actuelle de cet état, qui n’existe que depuis la fin de la seconde guerre mondial. Et ce, de par la volonté du Gendarme du monde appelé USA.Ce dernier état, lui même étant fondé sur le génocide des peuples autochtones et sur l’exploitation sans vergogne du peuple noir via la traite et l’esclave. Quelle est la position et surtout la place du Gabon dans ce déni de liberté? Quelle honte!!! Quelle imbécillité!!! Quelle cupidité!!!

  4. SERGE MAKAYA dit :

    Je suis d’accord avec MESSIR de FACEBOOK, IL NOUS MANQUE LA RÉFLEXION POUR CHASSER CE RÉGIME DU DIABLE… PEUPLE GABONAIS, IL FAUT TE RÉVEILLER, SINON TU VAS PERDRE TON PAYS AU PROFIT DU MAROC ET DE LA FRANCE… POUR L’ÉTERNITÉ… RÉVEILLE-TOI PEUPLE GABONAIS…

  5. B2 dit :

    ALI BONGO EST MORT… JE PEUX LE CONFIRME… JE TRAVAILLE ENCORE AU B2… MAIS LE PEUPLE GABONAIS DOIT ME CROIRE… IL EST BIEN MORT… JE CONFIRME QUE MON FRÈRE “SERGE MAKAYA” A BIEN TRAVAILLE AU B2… Frédéric Bongo ment comme il respire… Ali Bongo est bien MORT…

  6. FRANÇOISE dit :

    CE RÉGIME NE PARTIRA JAMAIS SANS UN SOULÈVEMENT POPULAIRE… VOILA CE QUE NOUS ATTENDONS DEPUIS PLUS DE 50 ANS… UN SOULÈVEMENT POPULAIRE POUR NOTRE PAYS… SVP… PEUPLE GABONAIS… RÉVEILLE-TOI…

  7. Le reveil dit :

    et oui une election maintenant n’arrangerait pas les choses … jean ping a la haine envers Ali et il a beaucoup investi cadeau je le comprend …et les militants qui croient dure comme fer que c’est lui l’homme de la situation en agressant les gabonais qui sont contre ping et Ali auront raisons des pingistes…

  8. Didier dit :

    Serge Makaya a raison. Il manque aux gabonais les COUILLES pour mettre fin à ce régime satanique… SATAN HABITE ET GOUVERNE LE GABON AVEC LES BONGO, LE MAROC ET LA FRANCE… Pourquoi les bongo ont 18% du pétrole du Gabon ?

  9. Hugo dit :

    On veut CHASSER de ce pays, non seulement les Bongoistes, les Pdgistes, les émergents, mais aussi les marocains et les français… SVP… Il nous faut libérer ce pays… https://youtu.be/GWlJAojdUJE

  10. KABORE MICHEL dit :

    ON VA VOUS AIDER A LIBÉRER LE GABON DES BONGO, DE LA FRANCE, DU MAROC et des puissances extérieures…

    1- https://youtu.be/Ee2LbbzHZJo
    2- https://youtu.be/k43dOpBuGWE
    3- https://youtu.be/KHhxzJxV-5c

  11. MARIE MADELEINE dit :

    IL NOUS FAUT CHASSER CE SYSTÈME DIABOLIQUE QUI NOUS VIENT DE LA FRANCE… https://youtu.be/W0vI8CSasBw

  12. MARIE MADELEINE dit :

    Même Binyamin Netanyahu sait qu’il est MORT… Pitié !

    https://youtu.be/W0vI8CSasBw

  13. pataquess dit :

    PDG = Parti Disparu du gabon…

    LOL…

  14. SERGE MAKAYA dit :

    Est-ce-que vous pensez que tous les noirs ne connaissent pas les secrets des matières premières ? que l’Afrique se réveille SVP…

  15. Yves dit :

    LES GABONAIS DOIVENT S’ORGANISER SERIEUSEMENT POUR LIBERER LE GABON. LISEZ :

    “La crise ouverte depuis deux mois par la maladie d’ABO est loin d’être résolue, malgré les déclarations gouvernementales sur le “retour à la normale”. La Famille va chercher à consolider autant que possible la façade du gouvernement effectif d’Ali, resserrant les rangs et utilisant tous les moyens, au premier rang desquels la Cour Constitutionnelle, pour ne pas avoir à désigner un successeur au Président, et encore moins ouvrir une phase – périlleuse pour elle – d’élections.

    L’opposition ne semble pas réussir pour l’instant à mobiliser les Gabonais dans la rue pour se saisir de l’occasion. A cela, plusieurs raisons: la faiblesse politique de la plupart des opposants, et l’usure palpable de la légitimité de Jean Ping. Mais il y a aussi la peur des Gabonais devant la probabilité d’une répression violente des mouvements de rue.

    Tant qu’Ali Bongo ne sera pas mort ou empêché – et surtout certifié comme tel – les Gabonais savent aussi que la France, fidèle à son comportement historique de suzerain postcolonial, confortera un pouvoir qu’elle a aidé à se pérenniser, en 2016, en adoubant le candidat défait par les urnes”.

    Article de -Florence Bernault, Professeur, University of Wisconsin-Madison

    Cet article est republié à partir de The Conversation sous licence Creative Commons.

  16. bill ngana dit :

    Maganga Moussavou n’a jamais autant voyagé à l’étranger et fait de déclarations que depuis que ABO est, dit-on, convalescent. Lorsqu’il va chez Netanyahu, on sait chez qui il cherche à pénétrer. Quels sont ses objectifs ? Le ferait-il si ABO maîtrisait seulement vingt-cinq pour cent de sa motricité ?

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW