Le débat général de la huitième assemblée générale de l’Agence des cafés robusta d’Afrique et de Madagascar s’ouvre (Acram) le 24 janvier 2020 sous le thème : «Redynamisation de l’Acram». Objectif, définir des stratégies de redressement, de relance et de pérennisation de la filière café robusta en Afrique.

© Gabonreview

 

Les délégués des pays membres de l’Agence des cafés robusta d’Afrique et de Madagascar (Acram) réunis à Libreville depuis le 22 janvier, débattront de l’avenir de leur organisation le 24 janvier. Il s’agit d’améliorer le fonctionnement de l’organisation et mieux valoriser des filières dans les zones de production, et le café africain sur le marché mondial.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la huitième assemblée générale ordinaire d’Acram axée sur l’implication de la recherche dans le développement du café Robusta d’Afrique, le renforcement des organisations d’agriculteurs ; avec un accroissement de la participation des femmes dans la production en y attirant plus de jeunes. Acram recherche également des stratégies pour mieux promouvoir l’image du café Robusta d’Afrique, en mettant en avant ses spécificités et en développant des produits et marques de qualité reconnue, pour soutenir le développement de la filière et la consommation locale.

À l’ordre du jour de la rencontre est inscrite l’adoption du rapport d’activités du secrétariat exécutif de l’Acram, celui des organes subsidiaires (comité de coopération et transfert de technologies, comité genre, comité jeunesse, promotion et marketing, comité administration et finances) ; l’adoption du plan d’action stratégique de l’Acram 2020-2024 ; l’adoption de l’agenda 2020 du secrétariat exécutif, et le budget 2020.

L’Acram est une association internationale à but non lucratif regroupant les opérateurs privés et publics intéressés par la filière café Robusta d’Afrique et de Madagascar. Elle a été créée peu après la liquidation de l’Organisation africaine et malgache du café (OAMCAF) en 2007. Le 17 novembre 2008, les représentants des 25 pays membres de l’Organisation interafricaine du café (OIAC) ont lancé officiellement l’Agence des Cafés Robustas d’Afrique et de Madagascar.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW