Pour sa campagne pour les Législatives et Locales d’octobre courant, les «lumières» du Pari démocratique gabonais ont, sans vergogne, repris un message publicitaire de la Banque africaine de développement (BAD) régulièrement diffusé sur les ondes des radios internationales. Pitoyable ? Vous avez dit pitoyable !…

Capture d’écran du slider du site pdg-gabon.com. © D.R.

 

Relevé par le membre du bureau exécutif de l’Union nationale, Franck Ndjimbi, le 2 octobre dernier dans l’émission Le Grand Débat sur Gabon 1ère, il n’est nullement question de mauvaise foi : le slogan «Avec la Banque africaine de Développement, accélérons la transformation économique de l’Afrique» est bel et bien usité par la BAD pour une campagne de communication lancée en juillet dernier. Ce message passe d’ailleurs régulièrement sur les stations de radio internationales, notamment RFI et BBC. La phrase elle-même était déjà une adaptation d’un texte de Jim Yong Kim, le président de la Banque mondiale, publié dans la presse économique (lire le dernier paragraphe de «Accélérer la transformation économique de l’Afrique»)

© D.R.

Pour sa campagne électorale 2018, le Parti démocratique gabonais (PDG) a littéralement repris ce slogan. Sans vergogne. Sans peur. Sans gêne. Placardé dans tout le pays à l’occasion de la campagne électorale finissante, le slogan «Avec le PDG, accélérons la transformation du Gabon» démontre que les “task forces” du parti de Louis ne sont pas allées chercher bien loin un slogan devant motiver ses militants et attirer d’autres électeurs. Les artisans de l’«accélération» ont ainsi du mal à être créatifs ; ils n’ont pas de la suite dans les idées.

Si l’élection est presque terminée, l’affaire a de quoi déconcerter l’opinion. «Les «lumières» et «éminences grises» de cette formation politique font du plagiat, alors qu’elles auraient pu créer un slogan tout aussi captivant appelant par exemple à la continuité», souligne un spécialiste de la communication politique. «Derrière toute annonce publicitaire, se trouve un créateur qui pourrait réagir à ce plagiat, il faut simplement espérer que la BAD ne portera pas l’affaire devant les tribunaux», ajoute le communicateur, un brin ironique.

Depuis l’ouverture de la campagne pour les législatives et les locales le 25 septembre dernier, ce slogan est visible presque sur toutes les affiches du PDG.

 
 

7 Commentaires

  1. L'enfant de Bakouaka dit :

    Kia kia kia kia!!!
    Plagiat, déconcerter l’opinion, plainte… Vraiment loin des préoccupations des gabonais.
    Revenez sur terre!

  2. Plutonium 241 dit :

    tchouoooo même ça il faut voler Mais que savent-ils faire d’autre ces gens ???

  3. AIRBORNE dit :

    «Avec le PDG, accélérons la transformation du Gabon» Pour moi ce slogan que le PDG a copié de la BAD, le sens que je donne à cela c’est accélérons la destruction, le pillage du gabon avant 2023. Donc, la nouvelle équipe qui sera mis en place, doit vite se servir pour mettre le gabon a terre avec une dette qui avoisine les 5.000 milliards, bien que biberonné par le FMI et l’AFD qui soutiennent la politique de relance économique de BOA

  4. Ikobey dit :

    Parce que la BAD a dit ” accélérons la transformation…” plus personne n’a le droit de le dire ! On marche sur la tête !
    Ce n’est pas un slogan mais un début de phrase anodine.

  5. Ange BOUSSAMBA dit :

    Affligeant et honteux ! N’y a-t-il pas d’intelligence créatrice au PDG ? Messieurs de Louis, ne refaites plus ça !

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW