Le conducteur qui a tué deux personnes dimanche soir au Pk13 était ivre. C’est ce que rapportent certains témoins du drame.

Des témoins de l’accident regardant les corps ensanglantés sur la chaussée. © D.R.

 

Deux morts sur-le-champ, et un blessé grave dont le pronostic vital est engagé. C’est le bilan d’un accident survenu dimanche 30 juin 2019, en soirée, au Pk13 au lieu-dit Carrefour Lavage. Un véhicule de marque Toyota immatriculé DH 368 AA de couleur bordeaux et bleu, a fauché 3 personnes. Le conducteur, inconscient ou pris de panique, a poursuivi son chemin. Certains témoins assurent qu’il était ivre. «Il a pris une fille au Pk12. Elle est descendue parce que le gars était bourré. Elle est descendue devant moi. Elle a dit, “le gars-là il roule la voiture alors qu’il est bourré”. Donc, ça ne m’étonne pas», rapporte un témoin.

Scène atroce et insupportable ! Les deux corps ensanglantés étaient étalés sur la voie, les morceaux de cervelle de l’un des disparus étaient éparpillés un peu partout sur le goudron. Ce qui en disait long sur la violence du choc. «On était là derrière en train de boire le vin en suivant le match en même temps. Le petit dont la tête est cassée était devant moi. Je lui ai dit, mon petit, quitte devant moi. Il s’est déplacé, il a changé de place. Du coup, je le vois qui sort avec un sceau de peinture, il voulait aller se laver. Mais je ne comprends pas comment il se retrouve maintenant ici. Il est mort», raconte un autre témoin attristé.

Le chauffeur qui a pris la fuite après avoir percuté les trois piétons a été retrouvé au Pk20. Dans un excès de vitesse, il a achevé sa course après avoir violemment heurté les blocs de béton séparant les deux voies. Sur sa portière droite, des cheveux et des morceaux de chairs de ses victimes étaient encore visibles. Il a été appréhendé par les gendarmes du Pk9.

 
 

2 Commentaires

  1. Tadjo PENKA Rodrigue dit :

    Seigneur!

  2. Bona dit :

    Mais a quel moment vas t’on avoir des procès pour tous ces gens ils sont appréhendés après sans suite tous ces accidents qui finissent par mort d’hommes devraient interpeller le procureur car il s’agit d’homicide mon Dieu quand c’est pour aller dans les boites de nuit ou se prononcer sur le kevazingo là on est prompt a réagir mais quand ce sont des homicides de la route qui endeuillent les familles c’est silence radio. Cela me donnent l’impression qu’il y a un véritable laissé aller. D’ailleurs où en est on avec celui qui a tué des gens au niveau de l’Immaculée conception tres tot le matin et qui etait bourré également. Mr les médias une enquête sur la suite que connaît ces types d’homicide serait une très bonne chose car à mon avis j’ai l’impression qu’un homicide du fait d’un accident fait l’objet de traitement moins rigoureux qu’un fumeur ou revendeur de chanvre indien. Je peux me tromper. Mais c’est mon constat

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW