Quatre mois après la remise du rapport du dialogue politique national, le Collectif des jeunes leaders de l’opposition appelle le gouvernement à traduire au plus vite en actes toutes les résolutions de ces assises.

Ghislain Ledoux Mbovoue Edou, porte-parole du Collectif des jeunes leaders de l’opposition. © Gabonreview

 

Pour les jeunes de l’opposition ayant pris part au dialogue national d’Angondjé, de mars à mai 2017, les promesses ne suffisent plus. Il en faut davantage pour que le pays retrouve sa sérénité et amorce une véritable avancée vers le renforcement de la démocratie. Récemment, le Collectif des jeunes leaders de l’opposition conduit par Ghislain Ledoux Mbovoue Edou a exhorté le gouvernement à se hâter de traduire en actes les principales résolutions de ces assises, dont le rapport final est connu des Gabonais. Pour le collectif, à l’exemple de la mise en place effective du comité de suivi-évaluation qui tarde à arriver, trop peu de choses ont été faites.

Des membres du Collectif des jeunes leaders de l’opposition. © D.R.

Quatre mois après la remise du rapport des travaux au président de la République, «seule la formation du gouvernement Issoze Ngondet 2 est pour l’instant le principal acte traduit dans les faits», regrette le collectif, inquiet de ce que les prochaines échéances électorales soient déjà prévues dans six mois, avec les législatives. Ce qui implique que les résolutions du dialogue d’Angondjé doivent au plus vite être traduites en actes.

Pour Ghislain Ledoux Mbovoue Edou, qui en appelle désormais à l’intervention de l’Exécutif, la traduction en acte de ces résolutions permettra de «donner le rayonnement qu’il faut à cet événement majeur qui aura mobilisé autant de monde et d’intelligences».

 
 

11 Commentaires

  1. Obus dit :

    Dites moi, on est jeune jusqu’à quel âge? Ces pères de famille se disent jeunes et en plus de l’pposition.

    • Milangmissi dit :

      Mon frère techniquement au Gabon, il n’y a pas d’age. En France jeunes socialistes, jeunes républicains pas plus de 35 ans. Toi même tu vois que Ben Moubamba presque 50 ans est un jeune, Ali bongo presque 60 ans est jeune, Amos Pea plus de 35 ans est SG de ujpdg. Au Gabon dès lors que tu estimes être jeunes, t’es jeune mon frère.
      Quant à nos compatriotes, je pense qu’il serait temps qu’on appelle un chat, un chat.
      Les gars dites “on nous avait promis des postes ça vient quand? Les petites à qui on a raconté qu’on allait être nommé commencent à nous prendre pour des menteurs…”
      Avec un tel message je pense que ce sera plus simple.

      • Milangmissi dit :

        J’avais oublié, vous qui accompagnez Ghislain Ledoux Mbovoue Edou sachez qu’il n’y a pas à manger pour tout le monde. Il n’y a que le porte parole qui mangera, vous avez intérêt chacun de vous à porter votre propre parole.

        • BEYEME dit :

          Et quand je pense que ce type qu’on nomme Ledoux est venu chez moi à Bingoma par ndjolé, nous vomir des mensonges. Tchouooooo a tare nzame.
          Qu’espèrent ces soient disant leaders des jeune de l’opposition? Ils comprendront au finish qu’ils ont été royalement niqués. Les actes du dialogue vampirique ont été déjà traduits en acte. PCM vice président, RNO au CES, la fille de l’autre ministre du travail, quelques petits conseillers maboules ça et là, la boucle est bouclée. Le reste, dont vous nothing.

  2. le Gabonais dit :

    Juste vous informer que le Gouvernement ne pourra rien faire dans les 5 prochaines années, le pays est surendetté et les recettes budgétaires sont au plus bas. Pour le moment, on se limite aux dépenses de fonctionnement. C’est vraiment utopique de penser que le gouvernement et le président de la république peut faire quelque chose d’autre en ce moment (cf. route dégradée de PK12 à NTOUM).

  3. le Gabonais dit :

    Juste vous informer que le Gouvernement ne pourra rien faire dans les 5 prochaines années, le pays est surendetté et les recettes budgétaires sont au plus bas. Pour le moment, on se limite aux dépenses de fonctionnement. C’est vraiment utopique de penser que le gouvernement et le président de la république peuvent faire quelque chose d’autre en ce moment (cf. route dégradée de PK12 à NTOUM).

  4. Célestin Ngue Bie dit :

    A quelle opposition appartiennent ces adultes mendiants ? ? ? ?

  5. Airborne dit :

    Les gars il n’y rien pour vous pour l’instant, Ali a d’autres chats a fouettés pour redorer son blason à l’international. Il deja mis en acte une partie des resolutions d’Angondje, le gouvernement de la main tendu, et le changement d’appelation de la CENAP avec les meme acteurs ect… Donc, on vous a utilisé pour faire le nombre, donc serrez les dents.

  6. Ekang dit :

    Les gars espérer toujours ne dit on pas que l’espoir fait vivre

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW