Le chef de l’État préparerait activement son retour sur la scène internationale, dont il est absent depuis ses ennuis de santé survenus en octobre 2018. Ali Bongo se rendrait en Arabie Saoudite et au Maroc, pour remercier ses homologues pour les soins prodigués lors de son hospitalisation et sa rééducation.

Ali Bongo, ici avec Arnold Schwarzenegger en marge du One Planet Summit 2017, préparerait son retour sur la scène internationale. © D.R.

 

Depuis son retour définitif au Gabon en avril dernier, après ses ennuis de santé, le chef de l’État a limité ses activités à des audiences au palais présidentiel, avec quelques rares apparitions publiques à Libreville. Absent de la scène internationale depuis le «Future Investment Initiative» en octobre 2018 à Riad, en Arabie Saoudite, où il a été victime d’un Accident vasculaire cérébral (AVC), le chef de l’État préparerait son grand retour.

Comme un symbole, ce «come-back» le mènerait en Arabie Saoudite et au Maroc. À Riad, Ali Bongo avait été hospitalisé à l’hôpital King Faisal, juste après ses ennuis de santé. Il quittera le pays à la mi-novembre, pour entamer sa rééducation dans le royaume chérifien où il avait été pris en charge à l’hôpital militaire de Rabat. Après des aller-retour entre Libreville et Rabat, il est définitivement rentré au Gabon en mars dernier.

Selon certaines sources, Ali Bongo devrait aller remercier ses homologues pour les soins prodigués lors de son hospitalisation et sa rééducation. Dans ce format, peut-on vraiment parler de «retour» sur la scène internationale ? Ou alors, ces visites sont-elles simplement la première étape du prochain agenda international du chef de l’État ? Dans tous les cas, cette actualité, qui reste encore à confirmer, sera scrutée avec beaucoup d’intérêt.

 
 

10 Commentaires

  1. Serge Makaya dit :

    Ah ah ah !!! No comment !

  2. Ondo dit :

    Occasion d’officialiser ENFIN son DÉCÈS en faisant croire à un troisième AVC qu’il n’aurait pas pu supporter ? Beau scénario, mais connu déjà des gabonais.

    NB: le peuple gabonais n’est pas si bête que vous le pensez. Pauvre QUAI D’ORSAY !

  3. Bernard Nkogue dit :

    UN PEU DE MUSIQUE POUR OUBLIER LE MESSAGE D’UN MORT… https://youtu.be/cJ5V3OZdIZM

  4. ISABELLE dit :

    Youpiiiiiiiiiii !!!! L’esprit du mort Ali Bongo va donc continuer à diriger notre Gabon. Youpiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!! SUPERNATURE…

    https://youtu.be/DwZqUPzXypU

  5. SERGE MAKAYA dit :

    Frères et sœurs du Gabon, puisque la France nous EMMERDE avec son HYPOCRISIE bien connue, je propose que le Gabon devienne le 53ème Etat des USA. QU’en pensez-vous ? Aux USA, il y a des noirs comme nous qui se battront POSITIVEMENT au moins pour cette terre Gabonaise… Yes… https://youtu.be/6S3RZaiUjaE

  6. SERGE MAKAYA dit :

    Let’s make Gabon the 53rd state of the USA …

  7. Mezzah dit :

    Même pas honte toujours de vieilles images qui n’ont rien à voir avec ce qu’on a vu au 17 août et lors du dernier qui boude bouge.

  8. Ali Bongo a t-il besoin de se déplacer pour aller remercier “ses” médecins ? Combien coûtera ce déplacement inutile ? Pendant ce temps, nous ne le dirons jamais assez, les logements promis aux Gabonais attendent toujours, les retraités peinent à toucher leurs droits, les élèves sont cloués à la maison etc… Objectivement quelle est la valeur ajoutée d’Ali Bongo pour le Gabon ?

  9. Cathy dit :

    Il faut que les français reconnaissent quand même qu’ils nous ont mis ( africains en général et gabonais en particulier) dans de sales situations avec leurs valets. Car si le choix du peuple gabonais avait toujours été respecté, le Gabon ne serait pas ce qu’il est actuellement.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW