Le ministre des Transports a visité l’aéroport international de Libreville, le 11 septembre, où le nouveau gestionnaire est engagé dans un vaste programme de réhabilitation du terminal. Justin Ndoundangoye s’est dit satisfait des réalisations accomplies jusqu’ici par GSEZ Airport.

Vue de l’aéroport de international de Libreville. © Gabonreview

 

Gestionnaire de l’aéroport international de Libreville depuis un an, GSEZ Airport est engagée dans une opération de lifting de cette infrastructure. Suivant ce chantier avec attention, le ministre des Transports s’est rendu sur place, le 11 septembre, pour s’imprégner de l’évolution des travaux.

«Aujourd’hui, nous pouvons dire que nous sommes plus que satisfaits des réalisations accomplies jusqu’ici, vu que le cahier des charges qui avait été établi lors de la mise en place de ladite convention est quasiment respecté», s’est réjoui Justin Ndoundangoye.

Le nouveau gestionnaire de l’aéroport international Léon Mba souhaite imprimer sa marque. Dans le cadre de son vaste programme d’amélioration du terminal, GSEZ Airport a déjà doté l’aéroport de nouveaux services aux passagers.

«Outre ces travaux déjà visibles, le système de vidéosurveillance et la connexion wifi gratuite sur la plateforme, j’ai noté l’arrivée de l’autobus sur piste pour assurer la mobilité des passagers entre les zones d’embarquement et de débarquement», a confié le ministre des Transports. L’un des objectifs affichés à travers ces innovations est d’accroitre le trafic de passagers à 300 000 en 2020, 500 000 en 2021 et 1 million en 2022.

 
 

2 Commentaires

  1. azerty dit :

    Quid du nouvel aéroport de Libreville et de la Transgabonaise.

  2. Sousa dit :

    Stp, arrête de le crier si fort, ça arrive… ,Ça va être annoncé dans le prochain conseil interministériel.

    Mort de rire, à t’entendre on croirait le commentaire de Bolsonaro sur la femme de Macron.

    Tout de même, n’oublie pas que le trafic aérien au Gabon se porte à merveille. Il bat tout les records d’affluence depuis 1967.

    Pour te dire, il a chuté de plus de la moitié par rapport à 2015. Un record!

    On est fin prêt pour la un deuxième aéroport .

    Ou est donc passée la maquette ?

    Bekalé… ou est cette Pu*ain de maquette..? merde non, je t’ai filé le pognon pour… fais chier avec ton gros ventre. Tu dois toujours tout manger.

    Vite Ike, appelez l’union on va aller lancer les travaux !

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW