La Conférence des chefs d’Etats de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale tenue le 24 mars 2019, à N’Djaména au Tchad, a abrogé la création de la compagnie aérienne Air-Cemac.

Air-Cemac définitivement mort. © D.R.

 

Air Cemac est définitivement hors-piste. Le projet de cette compagnie aérienne sous-régionale envisagée par les États de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale a été liquidé le 24 mars à N’Djaména, au Tchad. La 14e session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etats de la Cemac a abrogé la création de la compagnie. Elle a également décidé de rétrocéder les apports des Etats membres au Fonds de Développement de la Communauté (FODEC). Ce processus est lancé en application de la décision des conférences des chefs d’Etat du 6 mai 2015 à Libreville, au Gabon, et du 31 octobre 2017 à N’djamena, au Tchad.

Créée en 2001 par le Cameroun, la République du Congo, le Gabon, la Guinée Equatoriale, la République Centrafricaine et le Tchad, la virtuelle Air Cemac avait pour vocation de relier les capitales des six pays, puis une vingtaine de capitales africaines ainsi que six métropoles européennes, dont Paris et Bruxelles.

 
 

4 Commentaires

  1. Eternité dit :

    Pauvres petits “Negres” et esclaves de la France, vous refusez d’avoir votre indépendance aérienne afin de permettre à une compagnie sous regionale de concurrencer la compagnie francaise…Vous êtes affligeants et n’avez aucun honneur…

  2. Aimé Ndzalouya dit :

    Pathétique!!!

  3. Observateur + dit :

    Afrique Centrale, toujours des projets non accomplis malgré l’enorme potentiel dont elle dispose! c’est encore quoi le probleme de ce non accomplissement?

  4. Jeanvar dit :

    …Encore les effets néfastes de la francophilie et son Cfa

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW