Invité par son homologue béninois, Thomas Boni Yayi, le président Ali Bongo doit se rendre au Bénin où il prendra part à la réunion de l’Union africaine prévue le 17 mars prochain à Cotonou. Ces assises porteront sur la sortie de crise au sein de la Commission de l’UA.

Ali bongo yayi boni 15 mars-2012 a Libreville

Plus précisément, cette réunion s’inscrit dans le cadre de la prochaine élection du président de la Commission africaine prévue en juin prochain. Le président béninois devrait échanger à ce propos avec ses pairs africains en vue de dégager une feuille de route pour les douze mois que durera son mandat.

Selon un communiqué du protocole d’Etat gabonais, Boni Yayi et ses hôtes vont également évoquer la question de l’insécurité au Sahel, en particulier dans le nord du Mali, et le fonctionnement des institutions de l’UA.

L’élection du futur président de la Commission de l’UA occupera également une bonne place au cours des ces échanges. Surtout qu’après la récente réunion de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC), le chef de l’Etat sud-africain, Jacob Zuma, a confirmé la candidature d’Afrique du Sud.

Pour rappel, la candidate sud-africaine, Nkosazana Dlamini-Zuma, et  Jean Ping, président sortant de la commission de l’UA, n’avaient pu se départager lors du 18e Sommet de l’UA, le 30 janvier dernier à Addis-Abeba, en Ethiopie. En attendant le prochain sommet, la présidence de la Commission est assurée, par intérim, par son actuel vice-président, le Kényan Erastus Mwencha.

L’UA dispose certes d’un splendide nouveau siège offert par la Chine pour 1 milliard de francs CFA et d’un nouveau président, mais pas d’une nouvelle équipe élue pour y siéger et diriger au quotidien l’organisation qui réuni 54 pays et représente un milliard d’habitants.

 
 

2 Commentaires

  1. le Fils de la veuve dit :

    Quoi il va chez son patron ? Homme sous influence d’Accrombessi qui lui-même est sous tutelle de Yayi Boni, Ali Bongo est donc sous tutelle de Yayi Boni. Ou alors il va faire quelques séances vaudou en croyant que cela va lui donner l’estime du peuple dont il à volé et violé le vote en 2009 ?

  2. mame dit :

    Ping est trjs président de Commission son mandat prend fin en juin; la re-election ou election est tenue en janvier, six mois avant, pour faciliter la transition

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW