Landry Bongo a séjourné, en octobre 2017, à Calabar, capitale et principale ville de l’État de Cross River dans le sud-est du Nigeria. Objectif de la mission : demander à un célèbre gourou spirituel de prier pour lui et pour le Gabon.

Landry Bongo rencontre à nouveau Olumba Olumba Obu après son baptême. Il devrait représenter et servir la Fraternité de la Croix et de l’Etoile dans quelques pays de l’Afrique francophone. © D.R.

 

À la demande du président Ali Bongo dont il est le frère cadet, Landry Bongo s’est rendu à Calabar au Nigeria auprès d’un chef spirituel nigérian, «Sa Sainteté Olumba Olumba Obu», en vue de demander des prières pour le Gabon.

Olumba Olumba Obu (en haut) et le Christ Shepherd Landry Bongo (en bas). © D.R.

Fondateur de la Fraternité de la Croix et de l’Etoile (en anglais Brotherhood of the Cross and Star), Olumba Olumba Obu, souvent présenté comme la réincarnation du Messie, est connu pour réaliser assez souvent des miracles. Il déclarait, il y a quelques années que «L’habileté de rendre les gens riches est une petite mission. Ressusciter les morts, rendre la vue aux aveugles et accomplir des miracles (…) tout ceci représente des missions mineures. La mission principale que je suis venu accomplir n’a jamais été faite auparavant et ne sera jamais plus accomplie ; c’est celle de changer le pécheur et de le ramener à l’état requis par Dieu afin qu’il puisse vivre selon les attentes de Dieu.»

Selon le New Kingdom Trumpet, le journal officiel de la confrérie de ce leader spirituel, Landry Bongo était à la tête d’une «délégation présidentielle de trois hommes qui est arrivée à l’aéroport international de Margaret Ekpo Calabar avec un jet privé appartenant au président Bongo.» La délégation a passé environ une semaine avec le chef spirituel à qui ont été demandées «des prières constantes et divers soutiens au président (Ali Bongo) et à son pays».

Il a été rapporté que Landry Bongo a accepté d’être baptisé au sein de cette organisation spirituelle et qu’il a immédiatement été promu au grade de Christ Shepherd (Berger du Christ), un haut rang dans la Fraternité de la Croix et de l’Etoile.

Toujours selon le New Kingdom Trumpet, le président Obiang Nguema Mbasogo de Guinée équatoriale a recours au même gourou. Landry Bongo devrait représenter et servir la Fraternité de la Croix et de l’Etoile dans quelques pays de l’Afrique francophone.

 
 

10 Commentaires

  1. Mimbo dit :

    Ce gourous biafrais est à l’image de celui pour qui il émet des incantations moyennant espèce sonnantes et trébuchantes.Par ailleurs,que valent les prières si vous ne changez pas l’état de votre coeur.Si ce gourous est sérieux dans ce qu’il fait, et j’en doute,il dira à son frère biafrais que le sang appel le sang ,c’est pourquoi sous d’autres cieux ils disent”j’ai payé ma dette à la société”parce que cela devient une tâche indélébile.Landry Bongo aura bientôt des adeptes Guy Bertrand Mapangou,Ikamboya et bien d’autres.

  2. AIRBORNE dit :

    Du n’importe quoi, alors ou sont les confessions religieuses du Gabon dans tout cela ?? Mve et Osseni avec leur pretes et imame. Donc, son gourou Accombressi n’est plus effice.!

  3. Antoine dit :

    Doux Jésus!c’est donc vrai que beaucoup viendront en ton nom pour tromper tes enfants. Le diable est très fort…

  4. le nganga dit :

    Oh mon Dieu…. Le drapeau gabonais chez les nganga nigerian
    ..Voila jusqu’ou le fitichisme nous pousse dans ce pays..
    Les gens qui representent le pays,entrainent un drapeau dans la magie
    pour des raisons ocultes..
    Qu’ils mettent le meme drapeau et aille s’asseoir devant le fmi et la banque
    mondiale pour demander de l’aide… C’est mathematique, ce n’est les choses des nganga gerer l’economie d’un pays.

  5. nguema21 dit :

    Là j’avoue que on a touché le fond et que si on continu c’est le substratum qui se perce et que on navigue en territoire inconnu avec un aveugle.

  6. ADN dit :

    C’est vraiment décevant. Donc nos dirigeants dirigent le Gabon en se reposant sur les pratiques douteuses. Dommage.

  7. Jésus nous sauve dit :

    Eh ben le Gabon n’est pas sorti de l’auberge ..mais ça ne fera rien au pays ..commence par prier pour toi et Dieu te sauvera…pries pour tes enfants s’ils ne sont pas en capacité de le faire …De la connerie pure..chers frères et soeurs priez priez et vous verrez que ça ne marchera leurs fetiches.Au nom de Jésus

  8. espoir dit :

    Les maitres vaudou de l’afrique de l’ouest etaient la en octobre jetant les sort dans tous les carrefours de libreville pour apaiser la colere du peuple ajourdhui on va vers le lucifer nigerian pour chercher de l’aide.c’est de la,perdition!tout cela ne servira a rien si on ne demande pas pardon au peuple et nos morts et les prisonniers politiques.Au nom de jesus que ces incantions ne touchent pas le gabon.

  9. Shaka Loubedi dit :

    Voila un autre qui se prepare a venir prendre l’argent du Gabon. Vraiment Ali Bongo fait honte…

  10. beka dit :

    En vérité, il n’y a pas de honte à demander une prière pour le Gabon. Et les Gabonais devraient même prier spontanément pour leur pays, organiser des cellules de prières pour obtenir une démocratie dépouillée de tous ces sorciers qui retardent le Gabon et veulent créer le chaos. Mais une prière demandée par un ou plusieurs individus coupables d’avoir détourné non seulement les voix d’un vote démocratique mais aussi les moyens financiers destinés à améliorer les conditions de vie de ceux auxquels ces moyens sont destinés, une telle prière peut-elle parvenir à l’Éternel sans que ces indélicats aient, au préalable, reconnu publiquement leurs fautes, demandé pardon et restitué le fruit de leur vol ? Le peuple gabonais est toujours en train de gémir et de crier sa douleur devant l’Éternel… Plutôt que d’aller au Nigeria demander une prière, demeurez au Gabon et reconnaissez vos fautes !!!!!!

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW