Le vice-champion olympique du taekwondo, lors des Jeux olympiques de Londres 2012, Anthony Obame a été reçu le 22 juillet 2019 par le ministre de la Jeunesse et des Sports. Les deux ont échangé sur la situation du mouvement sportif national et les difficultés qui relativisent le fonctionnement de la fédération gabonaise de taekwondo.


Le vice-champion olympique Anthony Obame divisant avec le ministre des Sports, Franck Nguema, le 22 juillet 2019. © Gabonreview

 

Le ministre de la Jeunesse et des Sports a reçu le 22 juillet le numéro 1 du taekwondo gabonais, Anthony Obame, en séjour à Libreville avant son départ pour les Jeux africains 2019, qui auront lieu au Maroc. Au cours de cette audience d’une quarantaine de minutes, ils ont échangé sur la situation du mouvement sportif national et les difficultés qui relativisent le fonctionnement de la fédération gabonaise de taekwondo.

«Il était important pour moi, de rencontrer le ministre et de le féliciter pour sa nomination. Au cours de nos échanges, nous avons discuté du sport au Gabon, et j’en ai profité pour lui présenter les réalités des athlètes de haut niveau de notre fédération», a confié Anthony Obame.

Le champion olympique a marqué son intérêt pour la nouvelle configuration de l’Office gabonais des sports scolaires et universitaires (OGSSU). «Maintenant, il s’agira des championnats sportif et universitaire qui permettront de détecter les talents, et préparer les générations futures».

Anthony Obame n’a pas manqué de relancer la question des arriérés de subvention qui «tardent à rentrer définitivement dans l’ordre». «L’ancien ministre avait promis de régler cette question en une année. Le processus était déjà lancé, mais après, il a été interrompu. Nous sommes dans les mêmes réalités. Après discussion avec le nouveau ministre, il est question de régler cette affaire. Car il est très important pour les préparations, pour le mental des sportifs, on veut des résultats colossaux et pour cela, il faut des moyens», a-t-il déclaré.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW