La compagnie australienne Apollo Minerals a annoncé la découverte le zinc-plomb de haute qualité, avec des éléments délétères pénaux très faibles, à l’issue des premiers essais métallurgiques sur le projet Kroussou situé dans la province de Ngounié, à l’ouest du Gabon.

Plant de localisation du projet Kroussou. © Proactive

 

Bonne nouvelle en ce début d’année pour la compagnie australienne Apollo Minerals. Elle vient d’enregistrer des résultats positifs sur les échantillons de zinc-plomb, reçus dans le cadre des premiers essais métallurgiques sur le projet Kroussou. Cette opération vise à définir la minéralisation à faible teneur en poudre et la profondeur en plomb et en zinc pour justifier le début des études de faisabilité sur le permis de prospection, G4-569.

Selon la société, les premiers essais métallurgiques positifs ont confirmé des récupérations élevées des concentrés contenant jusqu’à 20,16% de zinc et de plomb séparés, de haute qualité avec des éléments délétères / pénaux très faibles. Les autres résultats notables incluent 15,20%, 10,71%, 8,15%, 7,98%, 7,84% et 7,14% combinés zinc-plomb.

De même, dans le cadre de sa campagne de forage démarrée début janvier 2020, Apollo Minerals a initié un programme de cartographie géologique, de copeaux de roche et d’échantillonnage des sols sur trois prospects cibles – Niamabimbou, Dignali et Ofoubou. Les résultats de ces échantillonnages des sols sont attendus en fin février. À Niamabimbou, 556 points d’observation ont été cartographiés, 92 affleurements échantillonnés et 75 échantillons de copeaux de roche envoyés pour analyse. Sur les prospects de Dignali et Ofoubou, 116 échantillons de sol ont été collectés.

Le projet Kroussou, dont le coût d’investissement est supérieur à deux milliards de francs CFA, est un important projet de zinc-plomb à grande échelle et proche de la surface, dont les travaux d’exploration à ce jour permettent de valider le potentiel de découverte de métaux de base à l’échelle de la province.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW