Développée par un groupe d’étudiants de l’Institut africain d’informatique (IAI) de Libreville, l’application œuvrant dans la prise en charge rapide des victimes d’AVC et d’accidents de la circulation a remporté le 2e prix du Concours international de la meilleure application mobile en Afrique, lors du Salon international des TIC (Sitic) en Tunisie.

Dianey Mba Nguema, co-développeur de «Mbab’Ening», recevant son chèque symbolique de 2 millions de dinars tunisiens. © eGabon

 

Les lauréats du Bama 2019 à Tunis. © eGabon

Encore peu connue au Gabon où elle a été conçue et développée par un groupe de trois étudiants de l’IAI, «Mbab’Ening» ne s’est pas moins fait connaître en Tunis, où s’est tenue récemment la 2e édition du concours international Best african mobile application (Bama) organisée dans le cadre de la 4e édition du Sitic. La solution numérique venue de Libreville a, en effet, remporté, mercredi 19 juin, le 2e prix de cette compétition ayant vu la participation de 16 candidats venus de Tunisie, du Sénégal et du Bénin. Sa victoire n’a pas beaucoup surpris l’ambassadeur du Gabon à Tunis, Emily Kakala Ngoussi, qui a fait valoir lors de la remise des trophées que les jeunes développeurs gabonais étaient issus de «l’un des meilleurs instituts de formation dans le domaine de l’informatique».

Pour les responsables du projet eGabon qui ont accompagné et soutenu les deux équipes gabonaises présentes au Bama, «cette victoire n’est qu’une étape de plus dans le parcours entrepreneurial des jeunes startupers». Les fondateurs de «Mbab’Ening» et de «Duk’ Obieri», l’autre application gabonaise s’étant arrêtée en finale, intègreront «immédiatement» la Société d’incubation numérique du Gabon (Sing), informe le communiqué du projet eGabon, qui précise que l’incubateur fournira aux deux groupes un accompagnement pour leur permettre d’achever leur prototype et de rechercher des sponsors et partenaires.

L’application «Mbab’Ening» dispose d’une interface mobile et d’un site internet mobile permettant à l’utilisateur d’être rapidement identifié et signalé dans les hôpitaux, en cas d’AVC ou d’accident de la circulation à l’aide d’un bracelet électronique. Cette solution numérique prévoit également des consultations et une géolocalisation des pharmacies et hôpitaux de Libreville.

 
 

2 Commentaires

  1. Elop dit :

    Mesdames et Messieurs les reporters,

    N’avez-vous pas jugé utile de citer les noms des concepteurs de cette application ?
    Ca donnerait plus d’intérêt à votre article.

  2. Wano dit :

    L’application «Mbab’Ening» dispose d’une interface mobile et d’un site internet mobile permettant à l’utilisateur d’être rapidement identifié et signalé dans les hôpitaux, en cas d’AVC ou d’accident de la circulation à l’aide d’un bracelet électronique….

    L’article aurait encore plus d’intérêt en mettant les adresses du dit site internet, ou des références pour joindre et encourager ce jeune. Ou même une capture d’écran de l’application.

    Par contre je n’ai pas bien compris l’usage du bracelet électronique pour signaler des accidents ou des AVCs. On ferait porter à l’accidenté un bracelet afin de le géolocaliser ?

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW