Selon le rapport au Parlement du ministère français des Armées, le Gabon a dépensé près de 4 milliards de francs CFA en 2016 pour s’approvisionner en armes auprès de la France.

En 2016, le Gabon a dépensé près de 4 milliards de francs CFA pour des armes auprès de la France. © Ministère de la Défense (France)

 

2016 a été une bonne année pour l’Etat français qui a fait un bon chiffre d’affaires, grâce à la vente d’armes au pays africains, dont certains ont connu des conflits durant cette année. Le site sud-africain DefenceWeb estime les transactions avec les pays africains à quelques centaines de millions de dollars, soit 22,4% des livraisons d’armement de la France dans le monde. Le Gabon a contribué à grossir ces chiffres.

Le dernier rapport au Parlement du ministère des Armées sur les exportations d’armement de la France révèle, en effet, que le pays d’Ali Bongo a acheté pour 6 millions d’euros d’armes en 2016, soit plus de 3,9 milliards de francs CFA. Comparativement, le Gabon s’est placé devant le Togo (3 millions d’euros) et la Tunisie (1 million d’euros).

Si le rapport ne détaille pas précisément le genre d’armes et de matériels livrés au Gabon, l’on sait toutefois que les différentes exportations concernaient des armes légères et de petit calibre, parmi lesquelles des revolvers et pistolets à chargement automatique (9 mm), des fusils de précision, des fusils d’assaut, des mitraillettes, des mitrailleuses légères (7,62 mm), des munitions, des véhicules terrestres et des habillements.

Depuis 2012, le Gabon aura commandé pour 43,4 millions d’euros de matériels militaires, pour une livraison évaluée à 40,6 millions d’euros. Dans son rapport, le ministère français des Armées indique enfin qu’en 2016, seulement 5 licences ont été délivrées pour le Gabon, alors qu’en 2015, ce sont 32 licences qui avaient été acceptées.

 
 

12 Commentaires

  1. Mboung dit :

    Très bonne lecture aux séides supporters du “panafricaniste” (de pacotille?) qui dépense notre argent (non seulement pour Ns tuer dans ses monomanies criminelles?) mais ensuite se fait (continuellement?) humilier par ceux à qui il espérait plaire autant Pff !!! (bien fait quand mm !!!)
    Ce que l’on nomme fermeté chez 1 « roi »s’appelle entêtement chez un âne. Thomas Erskine

  2. AGORA dit :

    Pour tuer les Gabonais.en fait, tous ça pourquoi? On est en guerre contre qui?4milliard!!! voici ou est parti l’argent du pays,dans le divertissement et les armes…j’ai honte! !!!

    • L' Illettré du Littré dit :

      As-tu honte d’avoir survécu aux tueries du 19 Aout, quand les soldats d’Ali ont du tuer d’autres Gabonais qui voulaient tuer des Gabonais ? Ecoute je te l’accorde, ça prête a confusion.!

  3. Airborne dit :

    Le gabon n’a pas payé des armes à la France, c’est Ali qui a fait la commande et payé les armes pour lui afin d’armer la milice qui a tué les gabonais au soir du 31 aout 2016.L’armée gabaonais vis des dons en armes des pays de cooperation, surtout la chine, depuis que la France a fermée sa base militaire du Camp de Gaulle de Libreville. Ali à acquerit ces armes grace à Hollande en disant qu’il voulait reéquiper les forces de defense. Pourquoi ne donne t’on pas la quantité ou la tonne de materiel militaire? Les forces armées ont des armes obseletes en dehors des Kalachs, pas d’armes de nouvelles technologies,rien que les armes classiques de la 2e guerre mondiale.

  4. LE VRAI dit :

    Le Togo se trouve dans la bande sahelo-saharienne où sévissent les djihadistes (3 Millions d’euros).
    En Tunisie il y’a une prolifération d’armes suite à la chute du régime de Kadafi et le terrorisme djihadiste y frappe de temps à autres (1 million d’euros).
    Au Gabon, Hum! vraiment!!!
    3,9 millions d’euros pour empêcher les Gabonais de revendiquer.

  5. Jones dit :

    Le business passe avant tout. La France se frotte les mains et les gabonais pleurent. C’est le même schéma depuis la colonisation. Mais aucune liberté ne s’obtient sans douleurs. Un jour, la vraie indépendance viendra et on va bouter dehors non seulement le vrai colon blanc, mais aussi le colon à la peau noire.

  6. Minnbo dit :

    À l’état major des armées ça fonctionne toujours à la kalach et au famas (ancienne generation).Alors où sont passé les quatre milliards?

  7. Philibert dit :

    On sait a quoi on servit ses armes , mais justice sera rendu a nos martyrs.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW