Le marché gabonais des assurances a connu une embellie sur les neuf premiers mois de 2019, avec une croissance du volume de primes encaissées et un chiffre d’affaires consolidé, en forte progression de 10,5% à 53,49 milliards de FCFA par rapport à la même période en 2018. C’est la rançon d’une hausse soutenue des émissions Non Vie et Vie/capitalisation.

Le marché gabonais des assurances a connu une croissance de 10,5% à 53,49 milliards de FCFA de chiffre d’affaires. © D.R

 

Le secteur des assurances renoue progressivement avec la croissance. Après la chute des primes collectées en 2018, le marché local a retrouvé les marques de la performance. Le chiffre d’affaires a progressé de 10,5% à 53,49 milliards de FCFA au cours des trois premiers trimestres de l’exercice 2019, contre 48,40 milliards à la même période en 2018, selon les données publiées par la direction générale de l’économie et de la politique fiscale, dans sa dernière note de conjoncture.

Ce redressement de tendance est favorisé par la hausse du volume de primes encaissées, sous l’effet conjugué d’un accroissement soutenue des émissions des branches Non Vie et Vie/capitalisation. «Toutefois, cette croissance bien que supérieure, elle n’a pas atteint le volume historique de primes collectées au cours des neuf premiers mois de l’année 2016 qui s’évaluent à 73,14 milliards», note la direction générale de l’économie et de la politique fiscale.

Un chiffre d’affaires de 53,49 milliards de FCFA

Au sein de la composante Non vie, la collecte a augmenté de 12,4 % pour s’établir à 39,23 milliards au troisième trimestre 2019 par rapport à la même période de 2018. Cette évolution est la résultante d’une croissance plus forte des segments qui ont tiré l’activité, particulièrement «l’automobile» (+38,9% à 13,35 milliards), «Total transports/ Offshore» (+17,1% à 10,18 milliards) et «maladie/assistance» (43,5% à 12,97 milliards). Cette branche représente 73% de l’encours des primes du secteur.

Même succès du côté de la branche Vie et capitalisation où le chiffre d’affaires a connu une augmentation de 5,6% à 14,27 milliards de FCFA au troisième trimestre 2019 par rapport à la même période en 2018. Cette performance s’explique par l’accroissement des souscriptions des contrats dans les segments «capitalisation» (+12,68% à 9,24 milliards), «décès» (+4,1% à 4,81 milliards). Ces deux segments ont détenu environ 67% du total des émissions de la branche. Celle-ci représente 27% du total des primes du secteur.

Le Gabon comptabilise au total 11 compagnies d’assurance, dont 7 sociétés d’assurance «Non Vie» que sont Ogar, Assinco, Axa, Saham, Nsia, Assurances du Gabon, Sunu IARD et 4 sociétés «Vie» avec Ogar-Vie, Nsia Vie, Sunu Assurances, Saham Vie. Ajouté à cela les 34 sociétés de courtage d’assurance agréées et une compagnie de réassurance.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW