C’est le résultat du championnat national d’athlétisme tenu en haleine du 31 juillet au 1er août dernier au stade de l’Amitié de Libreville où les responsables techniques de la Fédération gabonaise des associations d’athlétisme (FGAA) devaient dégager l’équipe nationale du Gabon.

© Gabonreview

© Gabonreview

 

Quelques moments du meeting national. © Gabonreview

Quelques moments du meeting national. © Gabonreview

Considérés comme la nouvelle crème de l’athlétisme gabonais, 87 sportifs en provenance des ligues provinciales du pays et une cinquantaine représentant l’Estuaire, étaient en meeting au stade de l’Amitié de Libreville, du 31 juillet au 1er août 2015.

Il a donc fallu deux jours de course de différentes distances, de lancées de poids et sauts en longueur pour déterminer les athlètes devant représenter le Gabon au tout prochain championnat d’Afrique centrale d’athlétisme à Yaoundé, du 7 au 9 août courant.

Au finish, la ligue de l’Estuaire est sortie de ces épreuves avec 9 médailles d’or, 6 d’argent et 8 de bronze, soit 23 médailles. Elle était suivie de l’Ogooué-Maritime avec 5 médailles d’or, 4 d’argent et 3 de bronze, soit 12 médailles, et de l’Ogooué-Lolo avec 2 d’or, 5 d’argent et 2 de bronze, soit 9 médailles. Des résultats confirment la tradition ayant toujours fait de l’Estuaire et de l’Ogooué-Maritime les poumons sportifs du pays et ses réservoirs de meilleurs athlètes. Le Woleu-Ntem est sorti bredouille de ce championnat national.

Il a été déploré une sorte de méli-mélo de la direction technique de la FGAA faisant en sorte que les mêmes athlètes en viennent à courir pour toutes les catégories : 100 m, 200 m et parfois le 400 alors que certains observateurs estimaient que c’était le moment de spécialiser les membres de la génération montante d’athlètes gabonais.

On ne manquera pas, enfin, de saluer les performances individuelles des athlètes tels qu’Ismaelle Ikapi ou encore Willy Mbindjou de l’Estuaire qui a presque marché sur ses concurrentes avec 13’’03 ; Josée Moussavou de l’Ogooué-Maritime avec ses 12’’08. Coté du lancer de poids, Luccioni Mvé a confirmé qu’il restait le maitre du domaine depuis sa sorti du giron universitaire. L’on saluera également la promptitude avec laquelle la commission médicale s’occupait de certains athlètes à la peine. Aucun incident n’a été enregistré.

 

 
 

3 Commentaires

  1. Yeno Wynnie dit :

    Heureuse de voir qu’au sein de mon pays il y a des potentiels athlètes

  2. Michaxe dit :

    Félicitation au jeune qui valorise le sport

  3. Blaise nicolas dit :

    Fier de voir qu’il ya des talents dans ce pays .

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW