Avec le franc parler qui le caractérise, Firmain Ollo Obiang a jeté un pavé dans la paisible marre de l’opposition. Dans une récente vidéo sur Facebook, le jeune leader de l’Union nationale a appelé ses aînés à sortir de leur torpeur et s’activer pour l’éclosion du changement au Gabon.

Firmain Ollo Obiang appelle l’opposition à s’activer pour le changement. © Capture d’écran / facebook.com/firmain.olloobiang

 

Ecœuré par l’atonie de l’opposition face à la situation politique actuelle du pays, Firmain Ollo Obiang a appelé les leaders de l’opposition à se bouger. Un appel lancé par le coordonnateur national du Mouvement des jeunes de l’Union nationale (MJ-UN), dans une récente vidéo sur Facebook.

«Notre opposition est encore dans des déclarations qui n’ont plus de sens», a regretté le jeune leader de l’opposition. «De vous à moi, nous avons l’habitude de dire qu’effectivement, le Gabon est dominé par une dictature qui ne dit pas son nom. Mais dans quel pays avez-vus vu une dictature prendre le pouvoir et aller le donner à un opposant paisiblement assis dans sa maison ?», a-t-il demandé.

Le jeune leader de l’opposition a ainsi appelé ses aînés à s’extirper de l’immobilisme actuel. «Nous appelons notre opposition à plus de manifestations et réactivité. Mais des actions de changement, de revendication, des actions dans Libreville, quelle que soit l’interdiction», a lancé Firmain Ollo Obiang.

Un appel aux allures de remobilisation des troupes de l’Union nationale. Cet appel s’adresse surtout à Jean Ping. Après plus de deux ans passés à réclamer sa victoire supposée à la présidentielle d’août 2016, le leader de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) se tourne désormais vers la déclaration de la vacance du pouvoir au sommet de l’État. Peine perdue, à en croire Firmain Ollo Obiang.

«Le mécontentement ici au Gabon voudrait que nous ne puissions plus respecter quoi que ce soit. Et c’est ce à quoi nous invitons nos leaders de l’opposition. Faites un effort de bien prendre ce message. Ce n’est qu’une interpellation. Si vous n’avez pas besoin d’être interpellés, le mieux serait de retourner au PDG», a déclaré le coordonnateur national du MJ-UN.

Est-ce une manière de secouer le cocotier de l’opposition ? Dans tous les cas, les propos de Firmain Ollo Obiang seront certainement diversement appréciés par les anciens barons du parti au pouvoir, aujourd’hui dans l’opposition. Qu’à cela ne tienne, il compte sur les jeunes de l’opposition pour bien relayer son message auprès de leurs leaders respectifs.

«J’appelle tous les jeunes des partis de l’opposition à briser le silence vis-à-vis de leurs leaders. Pas pour les insulter, mais les interpeller à tous les niveaux pour qu’effectivement le changement soit réel dans notre pays», a-t-il conclu.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW