Selon un tweet du chef de l’État gabonais, le Gabonais pris en otage lors de l’attaque de pirates du 22 décembre a été libéré.

Les otages libérés. © D.R.

 

«Notre compatriote Patrick Imbogho, pris en otage lors d’une attaque de pirates le 22 décembre dernier, a été libéré», a tweeté, le 20 décembre, le président de la République. Selon lui, le Gabonais a été libéré «en même temps qu’un autre marin de nationalité camerounaise». «Il est en bonne santé et a retrouvé sa famille au Gabon», a poursuivi Ali Bongo, indiquant que sa libération est «l’aboutissement d’un travail de coopération».

Pour rappel, le 22 décembre  des pirates avaient attaqué 5 bateaux et tuant au passage le commandant Aymar Mboumba Mbina, commandant du “Tropic Down”, un navire appartenant à la société Satram. En plus des deux personnes évoquées dans le tweet d’Ali Bongo, cette attaque avait également donné lieu au kidnapping de 4 Chinois qui ont été retrouvés au Nigéria, avant de regagner la Chine. Si le tweet du chef de l’État gabonais est loin de clore cette affaire, des interrogations demeurent sur les motivations des “pirates” et sur le lieu où ont été délivrés le reste des otages.

 
 

1 Commentaire

  1. moundounga dit :

    Bjr. Comment commenter un tel document sans avoir de représailles. Il faut nous éduquer aussi en ce sens Amen. ?

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW