Libreville abrite le 21 décembre prochain, la 12e édition du «Fashionshowchou» sur le thème «Vous». Onze trophées et reconnaissances y seront attribués aux acteurs du milieu artistique gabonais ayant su se démarquer dans la période du 2016 à 2018.

Chouchou Lazare déplie le tapis rouge des vainqueurs. © D.R.

 

Le styliste modéliste Chouchou Lazare a entamé le 13 décembre 2018, le dépliage progressif du tapis rouge de la 12e édition du fashionshowchou /Awards de la mode gabonaise 2018, en compagnie de ses collègues du secteur de la mode. Placée sous le thème «Vous», cette cérémonie prévue le 21 décembre prochain à Libreville, est un hommage et un remerciement, à tous, ceux qui, de près ou de loin, participeraient à l’essor de la mode et de ses acteurs à travers des encouragements.

Au cours de cette soirée souhaitée glamour, chic et sexy, l’effort, le travail et le savoir-faire des acteurs de la mode et du milieu artistique gabonais, seront récompensés et valorisés dans les domaines du stylisme, mannequinat, création, accessoire, make-up et de la photographie.

 «Il est temps d’initier des récompenses, des Awards pour gratifier, honorer et valoriser notre métier. Il y a des gens qui travaillent dans ce secteur qui ont besoin d’être glorifié, on aurait pu attendre des siècles pour que quelqu’un vienne faire ça. Mais moi suis là, je suis chouchou Lazare, je ne suis rien, mais à partir de ma petite lumière, je peux fédérer les autres», a déclaré le styliste.

Les critères de nominations des prétendants aux trophées «Awards de la mode gabonaise 2018», retenus par un comité de 7 jurés, sont entre autres : fréquence du travail (publicité, shooting, défilé…), sérieux dans le travail, popularité et capacité à faire déplacer les gens. «Il ne s’agit pas d’une compétition, mais plutôt d’une occasion de récompenser le travail de tout un chacun. Le but est de motiver d’avantage chaque acteur dans son domaine», a rassuré la présidente du jury, la styliste et fondatrice de la maison «Sweetsecret», Annelia Théodose.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW