La fondatrice et présidente des Organisations non gouvernementales «Osons Triompher» et «Wellness of Africa», Audrey Chancia Mebaley, vient d’être primée à l’issue de la troisième édition d’«Ayana Web Awards», pour son combat contre le cancer chez les enfants et les jeunes.

La fondatrice et présidente des Organisations non gouvernementales «Osons Triompher» et «Wellness of Africa», Audrey Chancia Mebaley. © Osons Triompher

 

Nominée dans la catégorie “Initiative sociale de l’année”, la fondatrice et présidente des Organisations non gouvernementale «Osons Triompher» et «Wellness of Africa», Audrey Chancia Mebaley, a remporté la palme de la reconnaissance pour son engagement contre le cancer chez les enfants et les jeunes, au Gabon et en Afrique, pour le changement des mentalités sur cette maladie.

Engagée dans la course face à Ange Grace Beho, et son association «Strong Girl», présentée comme la figure de l’acceptation de soi, Gueye Cherylle avec «Lili Women Festival», le premier festival dédié à l’art féminin en Côte d’Ivoire et Cissé Bintou avec l’ «ONG EWA» qui milite en faveur de la jeune fille en zone rurale afin que celle-ci bénéficie d’une éducation de qualité et à long terme ; la jeune gabonaise a su tirer son épingle du jeu en s’affichant comme ambassadrice de l’initiative la plus inspirante en cette fin d’année 2019.

«J’ai la grâce et la chance d’être lauréate d’Ayana Web awards. J’en suis énormément honorée, je me sens fière et reconnaissante vis-à-vis de Dieu et de toutes les personnes qui ont voté pour moi. Au-delà de toute chose, c’est la reconnaissance pour un travail que j’abats nuit et jour sans relâche depuis six ans. J’ai foi que par ma voix, les choses pourront bouger sur le continent, car le cancer n’est pas encore une priorité de santé publique sur le continent», a confié Audrey Chancia Mebaley.

«Ayana Web Awards» est une initiative du webzine Ayana. Un média qui met en lumière les initiatives féminines qui impactent et inspirent. Cette compétition a pour objectif de mettre à l’honneur des personnes inspirantes qui ont marqué l’année, dans leurs secteurs d’activités. Le choix est laissé aux internautes à travers un vote de deux semaines, pour les finalistes par catégorie.

Pour cette troisième édition, Ayana Web Awards a enregistré 32 nominés pour huit (8) catégories à savoir entrepreneur de l’année, initiative sociale de l’année, marque de l’année, designer de l’année, artiste de l’année, make up artiste de l’année, fashionista de l’année et homme de l’année.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW